June 16, 2019

Essai Toyota Yaris GR Sport

J’ai eu l’occasion il y a quelques semaines de profiter d’une opération pour les journalistes/blogueurs/influenceurs en région. Comme vous le savez certainement j’ai quitté depuis bientôt 1 an la région parisienne pour la côte atlantique. Il est pour moi plus compliqué d’essayer des véhicules, quand Toyota m’a proposé de récupérer un véhicule dans une concession non loin de chez moi c’était avec plaisir. Un plaisir qui cachait une curiosité puisque l’on m’a proposé de prendre le volant d’une Yaris hybrid mais pas n’importe laquelle, la déclinaison GR Sport.

 

 

 

Design

Pour le commun des mortels c’est une Yaris qui est relativement normal mais la particularité sur ce modèle c’est le badge GR. GR pour Gazoo Racing qui est la branche « Sport Auto » de Toyota. Vous pouvez les retrouver sur deux compétitions des plus connues à savoir WRC et WEC.

Ce badge signifie qu’elle a été revue pour lui apporter quelques éléments sportifs pour la rendre un peu plus énervé qu’une Yaris basique.

Je reviendrais en détail là-dessus un peu plus tard, pour le moment nous allons nous attarder sur le design de cette dernière.

Le look fait clairement penser à la Yaris GRMN qui est la version la plus énervée (212ch), sa calandre en nid d’abeille est du plus bel effet, l’association bi-ton avec le toit noir est vraiment réussie pour le coup.

 
A l’intérieur, on retrouve aussi des sièges avant sport siglés GR, des inserts blancs sur la sellerie noire et le volant à trois branches du coupé GT86.

Ambiance à bord

L’intérieur est bien en adéquation avec l’extérieur, il y a également quelques éléments empruntés à la GRMN à savoir le volant qui provient aussi de la GT86 et surtout de très beaux sièges baquets en alcantara qui maintiennent parfaitement le conducteur ainsi que le passager.

L’ambiance sportive est bien là avec son ciel de toit noir. La présentation de l’habitacle est agréable mais cependant avec quelques erreurs d’ergonomie notamment pour accéder au bouton EV Mode ou encore pour activer le mode Eco qui sont difficilement accessible en roulant. Vraiment dommage quand on sait que c’est le genre de bouton qui seront les plus utilisés sur ce genre de voiture.

Côté technologie embarquée, la Yaris répond présent avec tout ce qu’on peut attendre d’une voiture de ce segment, Maintien dans la file, régulateur de vitesse et pour l’infotainement Apple CarPlay et Android Auto sont de la partie.

Conduite & motorisation

Sous le capot on retrouve un bloc hybride 1.5 de 100ch couplé à un moteur électrique avec boite e-CVT.

Le moteur n’a subit aucune de modification par GR, par contre les liaisons aux sol ont reçu une attention toute particulières :

  • Amortisseurs SACHS Performance rabaissant le châssis de 11mm
  • Jantes de 17 pouces avec des Bridgestone Potenza en 205/45 (les mêmes que la GRMN)
  • Barre anti-roulis pleine pour gagner en rigidité

Toyota aurait pu se contenter d’apporter une modification uniquement esthétique pour cette GR Sport mais ils ont voulu aller plus loin et ça c’est appréciable. Mon seul reproche est qu’il n’ait pas touché au moteur… entre la GR Sport il y a 100ch de différence ce qui est énorme, j’aurai bien vu un bloc poussé à 130-150ch cela aurait été très intéressant. D’autant plus que je fus assez bluffé par le potentiel dynamique de la voiture, on peut l’amener assez brutalement dans des entrées de courbe elle ne bronche pas et semble rivée au sol, le trio amortisseur Sachs, barre anti-roulis et pneus Bridgestone Potenza n’y sont évidemment pas pour rien. Mais c’est pour cette raison qu’on reste un peu frustré de ne pas avoir un peu plus de watts sous le capot.

L’hybridation sur ce genre de gabarit est essentiellement utile en ville et non sur la route. La petite taille de ses batteries ne lui permettent pas d’être polyvalente de ce côté. Par contre c’est bien pratique dans les bouchons, j’ai pu utiliser le mode « EV » qui permet d’utiliser la voiture en full électrique. Encore une fois ne comptais pas faire 50km avec les batteries mais rien de choquant pour une hybride citadine.

On aime

  • le look assez proche de la GRMN
  • la tenue de route en conduite dynamique
  • Pas de branchement électrique (qui peut être à la fois un avantage mais aussi un inconvénient)

 

On regrette

  • Comportement de la boite de vitesse donnant l’impression qu’elle patine
  • Pas de modifications moteur par Gazoo Racing

 

Notre modèle d’essai

Toyota Yaris GR Sport 20 950 €

 

Je remercie Toyota et plus particulièrement la concession Toyota GCA Nantes pour m’avoir mis à disposition le véhicule pour cet essai.

 

La Toyota Yaris GR Sport sur le banc

Pari tenu pour cette Yaris GR Sport, elle ne fait pas semblant. Toyota a mis au point une voiture agréable à regarder et surtout efficace sur route grâce à ses quelques modifications. Mon seul regret est qu'aucune modification moteur n'ait été effectuée pour poursuivre le plaisir et surtout pour ceux qui n'aurait pas la chance d'être parmi les 400 chanceux acquéreurs de la GRMN.

  • Design
  • Ambiance à bord
  • Conduite
  • Prix
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram