December 11, 2017

Premier contact Jeep Grand Cherokee MY17 – les (grands) petits derniers de l’inventeur du SUV

1941 : Jeep invente le SUV.
1992 : Jeep présente le 1e Grand Cherokee au salon de Détroit.
Mars 2016 : le Grand Cherokee MY17 (Model Year 2017) est dévoilé au salon de New-York avant d’être présenté au public européen lors du mondial de Paris.

Aujourd’hui, il s’agit du segment le plus porteur et le plus dynamique : 1 véhicule sur 4 vendus en Europe est un « Sport Utility Vehicle ». Ces SUV entrent ainsi dans la catégorie tout-terrain ou tout-chemin, même s’il s’agit souvent de « faux 4×4 »

De faux 4×4 il n’en sera pas question dans cet article. Nous avons pu prendre le volant de 2 versions du Jeep Grand Cherokee :
Summit Signature : une version très haut de gamme exclusive au marché français
SRT : la Jeep de production la plus performante jamais conçue

Malgré leur philosophie différente, elles ont en commun une calandre à 7 fentes, ce qui signifie tout simplement que ces véhicules vous emmèneront n’importe où !

 

Jeep Grand Cherokee SRT : performance à l’état brute

 

Au niveau du design, la plus performante des Jeep en impose carrément ! La calandre noire rend cette face avant très agressive. Un effet renforcé par les prises d’air supérieures et inférieures afin d’alimenter en air frais le moteur et les freins. Des ouïes, il y en a aussi au sommet du capot moteur.

Et ce n’est pas qu’un élément de design : au regard des performances, on comprend volontiers que ce moteur ait besoin d’être refroidi. Un V8 Hemi de 6.4 l de cylindrée équipé de la technologie Fuel Saver (désaccouplement de 4 cylindres en mode éco) délivrant 468 chevaux et 624 Nm de couple. Ce qui permet au SRT d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes. Oups, j’ai oublié de vous inviter à vous asseoir, pardon si vous êtes sur les fesses.

L’expérience de conduite est radicale ! Un démarrage au péage ou un dépassement suffisent à vous infliger une accélération qui vous rappelle que l’une des utilités du fauteuil sur lequel vous êtes assis est d’éviter de vous retrouver dans le coffre.

Si vous trouvez cela trop brutal, vous pouvez personnaliser très finement votre expérience de conduite (y compris le « launch control ») grâce à un menu spécifique. Il suffit de presser le bouton SRT situé au niveau de levier de vitesse. La paramétrage se fait ensuite directement sur l’écran tactile de 8,4 pouces.

A l’intérieur, le SRT propose un habitacle très bien fini (les efforts sur ce point sont indéniables) et sportif. On apprécie l’excellent maintien des sièges sport, mais surtout ce qui est remarquable c’est le niveau d’insonorisation. Rassurez-vous, le râle du V8 reste présent juste ce qu’il faut dans l’habitacle grâce à un dispositif de renvoi du son du moteur via les haut-parleurs.

Enfin, autre exclusivité du SRT, son système Quadra-Trac SRT 4×4 lui est spécifique tout comme la molette du Selec-Trac. La boîte de transfert Quadra-Trac du SRT est couplée à un différentiel arrière électronique à glissement limité pour une motricité optimale. Le réglage de la rupture du couple et des suspensions adaptatives est géré par le Selec-Trac.

 

 

Jeep Grand Cherokee Summit Signature : vous reprendrez bien un coupe de luxe dans votre 4×4

Je vais vous raconter les coulisses de cette présentation. Nous sommes 8 essayeurs pour 4 Grand Cherokee (2 SRT et 2 Summit Signature). Evidemment, nous étions tous en train de fantasmer sur le SRT. Les binômes se forment et, hasard, j’embarque avec mon confrère dans un SRT : joie, youpi, trop bien, génial !

Arrive la mi-journée et le moment des échanges. C’est le jeu, on le savait mais on est un peu triste. Et on embarque, sans conviction dans l’une des Jeep en finition Summit Signature équipée du bloc diesel 3.0 l V6 développant 250 ch (4×4). Et là, le coup de pelle ! Un habitacle aussi luxueux que lumineux. une insonorisation qui tutoie celle des meilleures berlines ou limousines et un confort aussi remarquables à l’avant qu’à l’arrière. Une invitation au voyage dans la sérénité d’un habitacle cossu et haut perché. Voilà comment je résumerais cette Jeep Grand Cherokee Summit Signature.

Mais au fait Summit Signature c’est quoi ? Il s’agit d’une nouvelle version qui vient coiffer le haut de la gamme Grand Cherokee avec une face avant redessinée, de nouveaux phares antibrouillard à LED et de nouvelles jantes de 20 pouces en aluminium poli. Dans la livrée « blanc perlé » de notre essai, il apparaît encore plus statutaire et imposant.

Pour les mélomanes, en exclusivité sur la version Summit Signature, un système audio Harman Kardon développant 825 watts à travers 19 haut-parleurs.

En termes de techno et de sécurité, le Grand Cherokee Summit Signature propose en série le système d’avertissement de franchissement de ligne avec correction, le système d’aide au stationnement automatique parallèle et perpendiculaire , ainsi que les caméras et radars d’aide au stationnement. Ils s’ajoutent aux 70 éléments de sécurité et de confort en série sur la Jeep Grand Cherokee MY17.

Concernant la motorisation, le bloc diesel 3.0 l V6 et ses 250 ch sont tout à fait suffisant pour emmener les 2,4 tonnes à bonne allure, toutefois c’est en adoptant une conduite zen et souple que l’on apprécie pleinement l’agrément du moteur et le confort du véhicule.

 

 

Structuration de la gamme

 

Avec les présentations de ces deux nouvelles versions du Grand Cherokee, certains peuvent être un peu perdu parmi les différentes finitions. On ne sait plus qui est au-dessus de quoi, laquelle est la moins chère, laquelle est la plus baroudeuse, laquelle est la plus luxueuse. Rassurez-vous, Autoday va vous résumez tout ça, de la version la moins chère à la plus chère.

Grand Cherokee Diesel – 3.0 l V6 CRD 250 ch 4×4 BVA8
– Limited : c’est l’entrée de gamme, dispo uniquement en diesel – 56 900 €
– Trailhawk : la version « franchisseur » certifiée Trail Rated, dispo uniquement en diesel – 63 900 €
– Overland : le milieu de gamme – 68 400 €
– Summit : le haut de gamme – 72 400 €
– Summit Signature : la version luxe – 76 400 €

 

Grand Cherokee Essence – 5.7 l V8 HEMI (hémisphérique) 352 ch 4×4 BVA8
– Overland : le milieu de gamme – 68 400 €
– Summit : le haut de gamme – 72 400 €
– Summit Signature : la version luxe – 76 400 €

 

Grand Cherokee SRT Essence  – 6.4 l V8 HEMI 468 ch BVA8 4×4 – 84 700 €

 

Vous noterez donc qu’il n’y a pas de différence de tarifs entre les motorisations pour les versions disponibles en diesel et en essence. Pratique pour faire ses calculs quand on hésite.

Mais vous noterez également qu’il n’y a plus de motorisations acceptant l’E85. Dommage.

Enfin, il convient de souligner que si Jeep propose autant de niveau de finitions et de séries limitées c’est parce que le catalogue d’options est très contenu. Merci !

En clair on choisit ses coloris extérieurs, ses coloris intérieurs, ses jantes et éventuellement quelques accessoires (pédaliers, seuils de portes, attelages, …). La gamme est ainsi très lisible tout en permettant une personnalisation complète de son véhicule. Et grâce au panel des versions proposées on peut facilement identifier le Grand Cherokee que l’on souhaite. Malin.

 

Nous ne manquerons pas de vous faire découvrir prochainement le V8 essence de 5,7.

Et rendez-vous très bientôt pour tout savoir sur la nouvelle Jeep Compass !

 

Laisser un commentaire

Instagram