Essai – Dacia Sandero 2 Laureate TCe 90 ch

 

Dacia, cette marque low-cost roumaine racheté par Renault a littéralement changé la donne sur le marché automobile européen, le principe de faire du neuf avec de l’ancien est génial.

Nous avons vu débarquer cette marque avec la Logan en 2004, il faut être honnête autant le prix a fait l’unananimité mais le look très sommaire était plus que discutable.

Entre temps d’autres modèles ont vu le jour, la Duster, la Lodgy, la Sandero a d’ailleurs était la première Dacia avec un design « passe-partout », avec sa ligne plus harmonieuse que la Logan, elle est vite devenu la petite préférée.

Dacia vient justement de renouveler la gamme et nous propose la nouvelle Sandero 2 avec comme d’habitude un prix de départ très bas (7900 €).

 

Design

Pour information, le modèle que j’avais en essai est la Sandero 0.9l TCE 90ch Lauréate. Le design, parlons-en, honnêtement je la trouve jolie, fini les lignes carrés, la calandre avant avec les baguettes chromées lui donne une bonne bouille, le pare choc possède des « pics » lui donnant une petite touche sportive.

Je serai moins enthousiaste pour l’arrière de la voiture que je trouve beaucoup plus banale, pas beaucoup d’originalité ici c’est beaucoup plus « plat » que l’avant.

Moteur

Le moteur que j’avais à l’essai était un « petit » 0.9L trois cylindres turbo de 90ch, ça fait bizarre de voir des moteurs aussi petit en cylindrée sur des voitures comme ça mais je vous rassure petit mais costaud, le turbo n’y est pas étranger et de tout facon il faut être lucide, un moteur de 0.9L sans turbo n’aurait que très peu d’intérêt.

Si je ne dis pas de bêtises, c’est un moteur tout nouveau qui est également disponible sur la Renault Clio IV.

J’ai été impressioné par ce moulin qui se défend bien sur autoroute, j’ai eu l’occasion de faire 300km pendant cet essai donc j’ai pu l’essayer sur différents profils routiers.

En ville, c’est un régal, très souple dans les bas régimes, dès que le turbo se déclenche on se sent pousser des ailes :), une touche ECO équipe ce modèle permettant comme son nom l’indique de diminuer votre consommation.

Dès lors que ce mode est enclenché, on sent nettement une diminution de l’accélération  la Sandero 2 devient beaucoup moins fougueuse mais pour une conduite en ville dans les bouchons c’est largement suffisant. En ce qui concerne la consommation elle est raisonnable, sur autoroute en me calant à 130mk/h je faisais du 6.5l/100km avec le régulateur.

Conduite

La conduite est agréable, les siéges sont confortables pour des longs trajets, la tenue de route est acceptable même si les dépassements de poids lourds la font bouger.

Ce modèle Lauréate est équipée d’une régulateur et limiteur de vitesse avec déclenchement et réglages au volant.

 

Tableau de bord

Rien d’extravagant sur la planche de bord, le compteur vous affiche l’essentiel, il est assez lisible, du coté de la console centrale, nous avons ici la climatisation manuelle, les boutons font très « jouet » mais remplissent très bien leur rôle, les commandes de vitres sont au milieu je ne trouve pas ça super pratique, je préfère les avoir sur chaque portière.

Mon coup de coeur revient au module Media Nav (voir vidéo en bas de l’article), c’est le coeur technologique de la voiture, vous allez pouvoir raccorder votre téléphone en bluetooth pour le kit main libre ainsi que pour diffuser la musique de votre téléphone, brancher une clé USB ou encore se servir du GPS intégré.

LG s’est occupé de cette partie et c’est plutôt réussi, j’ai trouvé l’écran assez réactif et le menu très clair, ici on a voulu faire simple et la mission est remplie avec succès.

 

 

Conclusion

Si je dois résumer mon essai de la nouvelle Sandero en un seul mot je dirais : Surpris. Je n’avais jamais essayé dans le passé de Dacia donc je n’ai pas vraiment de repère mais rien qu’au niveau du design, on sent que Dacia a fait de gros efforts pour ne plus être la voiture low-cost « moche » mais la voiture pas cher et bien.

Même si on est sur un chassis d’une Clio 2 (faut bien faire des économies), on a le droit à un moteur tout nouveau tout beau qui équipe aussi les nouvelles Clio et ça c’est une preuve qu’on ne relègue pas Dacia mais on la met au même niveau.

Pour information la Dacia Sandero 2 débute à 7900€ avec le moteur essence 1.2L 75 ch, la version d’essai Lauréate TCe 90 ch est disponible à environ 11.000€.

Si vous souhaitez en savoir plus et/ou configurer votre Sandero 2 c’est par ici.

 

Les + :

  • Moteur TCe économique
  • Prix imbattable
  • Nouveau look sympa
  •  Media Nav hyper simple d’utilisation

 

Les - :

  • Qualité des plastiques et boutons vraiment en dessous
  • Manque de reprise parfois sur autoroute

Merci à Renault pour cet essai.

Author: Romain

Share This Post On

1 Comment

Trackbacks/Pingbacks

  1. Renault Captur – Un futur SUV (rumeur) | Autoday - [...] nous devrions avoir le choix entre les nouveaux moteurs essence TCe 90 (le même que pour mon essai de la …
  2. La Dacia Sandero Stepway shootée dans la forêt de Fontainebleau | Autoday - [...] Dacia Sandero Stepway shootée dans la forêt de Fontainebleau Après mon essai de la nouvelle Sandero je vous propose …

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>