February 23, 2019

Essai Nissan Leaf Tekna – Le courant est-il passé ?

 

Je vais un petit peu plagié la dernière pub d’EDF pour cette intro mais si on m’avait dis qu’à mes 27 ans je conduirais une voiture dépourvu d’un moteur thermique et que les roues ne tourneraient qu’avec de l’électricité je n’y aurai pas cru une seule seconde. C’est pour le pari qu’a fait Nissan avec la Leaf où encore une fois le constructeur nippon a travaillé pour faire d’un projet bien sur le papier, un best seller.

Oui je parle de best seller puisqu’à l’heure ou je vous écris, Nissan a vendu pas moins de 87 000 exemplaires ce qui en fait la voiture électrique la plus vendue sur le globe, c’était l’objectif de Carlos Ghosn et il est atteint. Vraiment pas simple ce marché qui est à la fois plein de promesses mais avec de grosses réticences du grand public je parle surtout pour la France où on ne voit pas tant de voitures électriques que cela.

Nissan Leaf

 

Design

Le dessin de cette Leaf est accrocheur, les lignes sont fluides pour obtenir un Cx le plus bas possible pour consommer le moins d’énergie possible, détail amusant, l’antenne a aussi un dessin spécifique très arrondi au bout et ce n’est pas anodin puisqu’elle a été étudié pour effectuer le moins de bruit possible. Sur une voiture « classique », le moteur a tendance a masquer tous les bruits parasites mais avec un moteur électrique qui ne fait pas de bruits on entend tout. Je ne suis pas dingue de son design mais on peut dire qu’elle se fond bien dans la masse, on ne verra pas la différence à coté d’une Golf.

Ses jantes de 17 pouces lui confère une jolie allure, il faut préciser que j’avais entre les mains la finition Tekna ce qui exclusivement vis à vis des autres niveau de gamme (Visia et Acenta) l’équipe de jantes alliages 17 pouces, des feux LED ainsi qu’un kit audio signé Bose spécialement optimisé pour consommer le moins de courant possible et un intérieur cuir.

J’aime bien le diffuseur arrière couleur carrosserie ce qui lui donne une petite touche sportive. La Leaf existe en trois coloris métallisé (Blanc Artique, Rouge magnétique et Noir métallisée) et 4 coloris de base (Bleu, Blanc, Gris foncé et Gris Clair).

 

 

Moteur

Sous le capot, on peut retrouver un modèle électrique de 80 KW équivalent à 109 ch, boite automatique comme sur toutes les voitures électriques, 254 Nm de couple, et une vitesse max de 144 km/h de quoi rouler sur autoroute sans aucun problème. Comme toutes les voitures électriques ça fait toujours une drôle d’impression en appuyant sur la pédale où à la première impulsion rien ne vient tout de suit mais progressivement.

Ce moteur est étonnant, grâce à la boite mono rapport, quand on a besoin de couple on appuie et ça part tout de suite, c’est super agréable mais gare tout de même à surveiller le compteur d’autonomie.

Je n’ai pas énormément de chose à dire sur son moteur si ce n’est qu’il ne vous demandera aucun ou presque entretient, c’est la grande force de ces voitures, à part les pneus, les plaquettes et les essuies glaces cela sera vos seule dépenses et ça fait rêver je trouve.

Nissan Leaf

 

Conduite

La conduite est magique, j’ai l’impression quand on conduit ce genre de voiture on devient zen, le fait de ne pas avoir de bruit, de tourner à l’électricité, c’est assez dingue et là il faut tout de suite gommé ces « mauvais » défauts de conduite avec par exemple le freinage tardif, quand on conduit une voiture électrique il faut mettre ce réflexe au placard.

Il faut un maximum anticiper les ralentissements et utiliser le plus possible le frein moteur ce qui permet de ré-injecter du courant dans la batterie, avec ce procédé si vous vous débrouillez bien en ville vous êtes capable de consommer très très peu de courant.

Evidemment sur Autoroute ou voies rapides il sera plus difficile de reproduire ce schéma, j’ai eu l’occasion de faire pas mal de km lors de cet essai et quand on voit à l’horizon une grand montée on commence à avoir de grosses sueurs.. Il est recommandé avec ce modèle de mettre en route le GPS avant tout trajet pour que l’ordinateur optimise votre trajet en fonction du chemin le moins vallonné et donc le moins energivore.

Bien que l’autonomie soit suffisante pour faire de la ville et un peu de voies rapides, la peur de la panne électrique reste présente et malheureusement on ne croise pas encore des bornes de recharges rapides à toutes les stations services. Je fais ma petite transition pour aborder une question qui m’a été posé de nombreuses fois « Mais tu la recharges ou ? »

Sur ce modèle Tekna je disposais d’une prise normale (220v) pour la recharger mais également une prise de recharge rapide qui est en option sur les premiers niveau de gamme. Pour vous donner une idée de la rapidité de cette recharger, je suis allez faire un tour à Ikea Cuisine à Clamart (92) non pas que je suis un afficionados des cuisines Ikea mais il se trouve que c’est la borne recharge rapide la plus proche de chez moi. Cette fameuse prise permet de recharger la voiture de 0 à 80% en 30 min seulement contre 10h sur une prise 220V domestique.

Il existe une solution pour « booster » la recharge depuis chez vous et cette solution s’appelle la Wallbox. C’est une installation faite par un professionnel qui vous permettra de recharger votre Leaf en 8 heures.

Nissan Leaf

Ambiance à bord

A l’intérieur de cette Leaf à vrai dire la finition Tekna est parfait c’est le haut de gamme et ça se ressent, sièges en cuir, volant cuir, ensemble sonore signé Bose.. Le compteur est complètement électronique avec plein de jauges, si vous aimez pas tout ce qui est futuristes passez votre chemin ici on est dans la voiture de Marty Mc Fly.

Une application existe même sur iOS et Android qui permet de surveiller sa voiture à distance, consulter le niveau de charge, utile si vous rechargez votre voiture pendant que vous faites quelques courses. Il est également possible de déclencher la climatisation ou le chauffage toujours à distance, malheureusement je n’ai pas pu utiliser cette application CarWings mais sur le papier je suis convaincu de son utilité.

Nissan Leaf

 

Avantages :

  • Routière et électrique
  • Recharge rapide indispensable
  • Application smartphone CarWings innovante
  • Moteur convaincant

Inconvénients :

  • Autonomie perfectible

 

Conclusion

Ce fut mon premier essai d’une voiture électrique sur AutoDay, avant de prendre le volant j’étais très curieux, Nissan a réussi un gros pari, celui d’avoir inventé la voiture électrique la plus vendu au monde et c’est pas rien. J’ai donc été séduite par cette Leaf, le coté « geek » avec tout plein d’électronique à bord mais aussi l’application CarWings qui peut vraiment faire la différence. Après l’achat d’une voiture électrique bouscule toutes ses habitudes, je pense que l’usage d’un tel véhicule n’est pas compatible avec tout le monde mais j’aborderai ce point dans mon prochain essai cette fois-ci de la Leaf Visia (entrée de gamme).

Tarifs

Ce modèle Teckna est facturé 23.390 € à condition de louer la batterie 79€/mois sinon il faudra débourser 29.290€ pour devenir propriétaire de la voiture ainsi que de la batterie.

Un grand merci à Nissan France pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle Leaf Tekna.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram