August 21, 2019

Essai – Mercedes Classe C 200 CDI Sportline

 

Après m’être éclaté avec la Classe A, Mercedes m’a gentillement proposé de continuer l’aventure sur un modèle un peu plus grand et surtout avec un coffre, je parle de la nouvelle Classe C Sportline. J’avoue qu’auparavant cette gamme Classe C ne m’attirait guère, un peu trop carré peut être, je trouvais que ça faisait voiture de « papa ». Mais il faut reconnaitre qu’avec cette finition Sportline, au revoir les préjugés on a une bien belle voiture devant soi.

 

Design

Parlons du design, l’arrière n’a pas vraiment évolué mais un petit détail peut être mineur mais que j’ai beaucoup aimé c’est les feux Full Led, de nuit c’est juste magnfique. Difficile de ne pas reconnaitre la pate Mercedes sur le bouclier avant, un peu trop sage à mon gout mais j’aime beaucoup le gros sigle Mercedes. Sur mon modèle d’essai j’avais des jantes 17 pouces pas vilaines et gros avantage on a de la gomme sur ces roues donc pas besoin en cas de creneau de vérifier si on ne raye pas les jantes sur les trottoirs. Le bouclier avant dispose de LED qui servent de feux diurnes comme la majorité des voitures aujourd’hui mais j’ai trouvé dommage que la nuit ces LED ne restent pas allumé ce qui aurait pu donner un look plus agressif à l’ensemble. En terme de coloris j’avais un blanc glacier du plus bel effet, ça fait très classe, évidemment c’est un peu salissant surtout avec le temps de ces dernières semaines mais je m’attendais à pire.

Moteur

En prenant cette voiture j’avais quelques préjugé concernant la motorisation, c’est exactement la même que sur ma précédénte Mercedes que j’ai eu à l’essai, un bloc diesel de 2.2l turbocompressé avec 136ch et un couple de 359 Nm. J’étais assez dubitatif sur la puissance de la voiture, étant donné qu’elle est plus lourde que la Classe A, mais honnêtement à partir des premiers tours de roues et surtout des premières accélérations , un seul mot : Wahoo !

La voiture est plutôt réactive avec sa boite automatique DCT, les rapports sont passés en douceur, un vrai régal, il manque plus que les palettes au volant.

 

Conduite

La position de conduite est très agréable, les sièges sont confortables on est bien dans une Mercedes et cela se ressent, la voiture dispose d’un bon chassis, on peut dire qu’elle avale les km sans broncher et sans donner le moindre soucis. Le fait qu’elle est un coffre lui donne une énorme vitre arrière donc niveau visibilité c’est géniale la vue est moins altéré que sur un hayon. J’ai une petite remarque à faire sur le freine à main, ce dernier était électrique sur la Classe A, sur la Classe C on un frein à main mécanique et pour l’actionner il faut appuyer sur une pédale à l’extrême gauche du pédalier. C’est assez déroutant et j’avoue avoir cherché pas mal de temps la première fois donc un bémol à ce niveau.

Tableau de bord et équipement

En ce qui concerne l’équipement intérieur, je l’ai trouvé en deça de la classe A, un écran sur la console centrale trop petit, pas de sièges chauffant, un volant certe très fonctionnel mais je préfère le modèle trois branche qui fait un peu plus sportif. La molette circulaire est toujours présente pour naviguer dans les menu de l’ordinateur central, la navigation est exemplaire on peut largement se débrouiller sans avoir à sortir le manuel d’utilisation.

Sur le tableau de bord, un écran est présent au niveau du compteur de vitesse et ce dernier est du plus bel effet, c’est un ordinateur de bord donc on peut tout changer grace aux touches situé sur le volant et pareil, Mercedes a très bien joué le coup tout devient si simple on voit qu’il y a eu un énorme travail sur l’ergonomie des touches et je peux dire que c’est un exemple à suivre par tous les constructeurs.

Conclusion

Pour conclure mon essai, c’est presque un sans faute pour cette Classe C 200 CDI, si on y réfléchit bien son tarif n’est pas forcément excessif avec 35 150€, ce n’est pas une entrée de gamme donc un équipement correct meme si il y a quelques petits bemol comme l’absence de feux xenon

Un grand merci à Mercedes-Benz France pour m’avoir fait confiance avec cet essai.

Prix du modèle essayé : 35 150€

Les + :

– Moteur efficace et boite de vitesse Automatique DCT précise

– Position de conduite

– Freinage efficace

 

Les – :

–  Pas d’optiques Xenon sur cette gamme 

– Ordinateur central trop petit et design veillissant

– Equipement perfectible

[nggallery id=6]

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram