May 05, 2021

Essai Toyota Yaris Hybride – Une citadine écolo sans compromis

Toyota et sa Yaris continue leur bonhomme de chemin avec une voiture plus aboutie que jamais. Toyota est un des constructeurs si ce n’est le premier à avoir cru en la formule hybride. Les japonais ont eu le nez creux puisque sans vous faire un dessin, c’est une motorisation très demandée par les Français pour les frileux du tout électrique.

Toyota Yaris Hybrid

On voit ce genre de motorisation sur des berlines, SUV, break, enfin de grosses voitures mais jamais sur de petites voitures. LA Prius reste l’ambassadrice roulante de la motorisation hybride. Réflexion fait par Toyota qui a décidé depuis 2012 de doter sa petite Yaris d’une motorisation hybride essence.

Je ne suis pas novice en la matière, j’ai eu l’occasion de tester de l’hybride diesel, de l’hybride essence mais sur des grosses voitures avec des batteries plus grosses.

Vous vous doutez bien que ma curiosité a été exacerbée avec cette Yaris Hybride.

 

 

Design

Toyota Yaris Hybrid

Ce modèle n’a pas beaucoup évolué par rapport au précédent, normal me diriez-vous c’est un facelift du modèle 2012 mais cela reste efficace. Les lignes sont fluides, sans en faire une voiture trop ronde, j’aime beaucoup la face avant qui permet de reconnaître la voiture au premier coup d’œil.

Les plus perspicaces reconnaîtront le logo Toyota avec un halo bleu, réservé à la gamme « Hybride » du constructeur. Mon modèle était basé sur la finition « Style » qui n’est franchement pas la plus vilaine, c’est la finition la plus haut de gamme qui a d’ailleurs changé de nom au profit de « Collection ».

J’ai particulièrement apprécié son coloris bleu qui renforce son côté « hybride ».

 

Moteur

Toyota Yaris Hybrid

Sous le capot nous avons un petit bloc 1.5 essence VVT-i 4 cylindres de 74ch qui est associé à un moteur électrique de 80ch.

Cela nous donne une puissance de 100ch sur une voiture qui pèse moins de 1200kg. Cela garantit d’excellents démarrages.

 

Conduite

Toyota Yaris Hybrid

Clé dans la poche, pression sur le bouton « Power », le moteur électrique se met en marche dans un silence absolu. Les premières impressions lorsque je m’installe à l’intérieur sont plutôt bonnes. Je trouve un peu trop mou à mon gout mais ici nous sommes sur une citadine, pas une routière pour avaler 1000km. Sur ce niveau de gamme il n’y a rien à dire, volant et levier en cuir, infotainement Touch & Go 2 où l’essentiel est là (GPS, Gestion de la conso, schématisation de la motorisation utilisée en temps réel, connectivité bluetooth.

Vraiment agréable à conduire sur les premiers tours de roue, le moteur thermique se met en marche quand on dépasser les 50km/h (vitesse max pour l’utilisation en full électrique). Le passage de témoin sans fait sans accoups, on ressent l’expertise de Toyota sur ce genre de motorisation.

Niveau sécurité, elle est équipée en option du Toyota Safety Sense que j’avais pu tester en Août dernier. Avec le pack sur cette Yaris on a l’alerte de franchissement de ligne et le système de pré-collision

Les batteries sont dans le coffre, elles sont dimensionnées à l’image de cette Yaris, c’est à dire petites. Je n’ai jamais pu rouler bien longtemps en full électrique, l’autonomie baisse à vue d’œil. On peut sur de plus gros véhicules type routière ou SUV faire des 50-75km en full électrique avec des grosses batteries mais là pour cette Yaris on repassera.

Pour moi, en réalité ce qui ne m’a pas plus au chapitre de la conduite, c’est la boite automatique qui donné une désagréable sensation que l’embrayage patine. Il ne s’agit pas d’une boite auto conventionnelle, on ne sent pas les rapports passer, lorsqu’on accélère l’aiguille monte dans les tours ce qui donne vraiment l’impression de ne pas avoir de puissance.

Niveau consommation c’est raisonnable je tournais autour des 5L/100km en faisant de la ville, à cause de ses petites batteries, l’usage en full électrique est à proscrire.

 

Ce que j’ai aimé :

  • Son équipement
  • son look moderne et efficace
  • Une des seules citadines hybride du marché

Ce que je regrette :

  • Tarif un peu trop excessif
  • Sa boite auto

Prix de base du modèle hors options:  21.250€

En conclusion:

En France, l’hybride a clairement le vent en poupe, Toyota surfe depuis de nombreuses années sur cette vague et n’est pas prêt de la quitter. Cette Toyota Yaris en est la preuve, elle montre encore une fois l’expertise de Toyota dans ce domaine avec une voiture aboutie même si elle se révèle pour moi un peu trop cher. Gage de qualité, elle est l’hybride la plus vendue en France.

 

Merci encore une fois à Toyota pour ce prêt et à bientôt pour de nouvelles aventures.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire