May 05, 2021

Essai de la Peugeot 308 GTI 1.6 THP 270ch – Toute la puissance du lion

Les marques Françaises sont de nos jours de plus en plus présentes sur le marché des véhicules sportifs, titre habituellement remporté par les Allemandes comme AudiMercedes ou bien d’autres encore. Si mes souvenirs sont bons la dernière fois que nous avions eu une française aussi puissante c’était lors de notre essai de la Peugeot Rcz R. Nous revenons ici avec la dernière-née des sportives de la marque au lion la Peugeot 308 GTI et son fameux bloc moteur le 1.6 Thp.

308_GTI_3

Design

Le look de cette voiture n’est vraiment pas passé inaperçu lors de notre essai, il est vrai que sa couleur le bleu Magnétique de chez Peugeot attire tous les regards. Nous avons également les quelques touches de rouge si cher à la GTi que l’on va retrouver au niveau du liseré sur la calandre, les badges GTi et l’écriture Peugeot en face avant. Les jantes aluminium de 19″ pouces d’appellation Carbone19 ne sont pas juste esthétiques mais également plus légères de 2 kg par unité par rapport aux jantes de 18″ pouces de la version GT. Elles laissent ainsi entrevoir les magnifiques disques de freins ventilés et leurs étriers rouges frappés de la marque Peugeot Sport.

308_GTI_2

Son châssis est élargi par rapport à la version classique ou même GT, nous avons des bas de caisse supplémentaires, plusieurs prises d’air pour refroidir le fauve et des déflecteurs aérodynamiques en bas de pare-chocs. Tout ça bien sûr sans oublier le plus important la double sortie d’échappement aux canules chromées qui nous rappelle exactement celle que nous avions sur la Rcz R. Tous ces éléments apportent la touche d’agressivité dont elle a besoin pour s’imposer.

Moteur

Ce bloc moteur n’a plus aucun secret pour nous, après l’avoir essayé sous plusieurs de ses déclinaisons nous revenons une fois encore avec sa version survitaminé le 1.6 THP de 270 ch.

Voici ces caractéristiques:

  • C’est un bloc moteur de 4 cylindres en lignes à 16 soupapes injections direct turbo qui développe 270 ch à 6000 tr/min pour un couple maxi de 330 Nm atteint entre 1900 tr/min et 5500 tr/min qui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 6,3 secondes pour une vitesse max de 250 km/h.

308_GTI_2

Les performances de ce moteur sont juste extraordinaires, nous avons ici une fois encore d’incroyable sensation de conduite lorsque votre pied vient écraser l’accélérateur vous sentez tous les chevaux partir au galop. Ici pas de blocage, vous pourrez faire rupter le moteur afin de le faire crier de toutes ses forces.

Conduite

308_GTI_6

A conduire, cette 308 GTi est un vrai régal, le vrai plus de cette voiture est son autobloquant TORSEN à différentiel limité qui la maintient plaquée au sol et ce même à vive allure. La voiture adhère si bien au sol qu’on a tendance à appuyer un peu plus sur l’accélérateur dans les virages afin de tester les limites sur sa tenue de route.

Comme sur sa version GT un petit bouton SPORT nous permet de passer d’un mode normal à un mode dynamique qui libère toute la puissance de la bête. Sur l’affichage de l’ordinateur de bord vous verrez apparaître lors des phases d’accélération le couple, le nombre de chevaux et la pression du turbo utilisé par le moteur à l’instant T.

Ici le bloc 1.6 Thp fait très bien son boulot, il saura libérer tout la puissance du moteur à votre demande, même si le turbo ne se déclenche que tardivement il n’en est pas moins très performant comme à son habitude.

Lorsque l’on prend chaque élément de cette voiture, son châssis travaillé par les experts de Peugeot SPORT, son bloc moteur très réactif, son autobloquant TORSEN, les prises d’air etc.. , on ne peut qu’apprécier la beauté et les performances de ce bolide.

Coté consommation sachant qu’on a entre les mains une voiture assez sportive on oscille entre 16 l et 17 l/100 en conduite sportive et on est sur du 10 l/100 pour une conduite mixte.

Ambiance à bord

L’intérieur de cette petite 308 GTi est plutôt sympathique, la base est la même que la 308 classique avec son tableau de bord épuré et son petit volant méplat. Ce qui la différencie des autres versions, ce sont ces surpiqûres rouges que l’on va retrouver sur le volant, le tableau de bord mais également sur le soufflet de la boite de vitesse et ses sièges. On retrouve un badge GTi sur le volant gainé de cuir ainsi qu’une bande rouge.

J’ai beaucoup apprécié le compteur peu classique car il est inversé par rapport à d’habitude, j’entends par cela que l’aiguille des vitesses va dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Ce compteur possède deux affichages différents selon que le mode SPORT est activé ou non. Rien de bien spécial, juste le compteur qui passe du blanc au rouge vif en mode dynamique. Autre élément qui devient de plus en plus à la mode chez les constructeurs, c’est la génération électronique d’un bruit d’échappement qui pour moi n’était pas agréable du tout à la longue sachant d’autant plus que le vrai bruit du moteur était vraiment plus agréable à entendre.

308_GTI_5

Les pédaliers ainsi que le pommeau de la boite de vitesse sont en aluminium qui marque une petite touche supplémentaire de sportivité. Ce que j’ai le plus aimé dans cette intérieur ce sont les sièges baquets j’avais imaginé que Peugeot aurai opté pour leur mythique siège baquets que l’on avait depuis l’époque de la 207 RC jusqu’à celle de la 208 GTI 30 th anniversaire.

Et bien non; Ceci dit ils étaient vraiment efficace, l’ensemble du corps est bien maintenue tout en étant confortablement installé. Ce que je trouve plus regrettable c’est les différents réglages depuis l’écran tactile comme par exemple la gestion de la climatisation. Un bouton aurais été bien plus efficace et bien plus simple car je trouve que l’on est facilement déconcentré alors que l’on souhaite juste ajuster la température à bord du véhicule.

Ce que j’ai aimé :

  • Son look extérieur agressif
  • La sonorité de l’échappement
  • Le confort des sièges baquets
  • L’efficacité du moteur

Ce que je regrette :

  • Le son électronique généré alors que le son du moteur est bien plus agréable
  • La gestion de la climatisation depuis l’écran d’infotainment
  • Le volant qui cache en partie le compteur

Prix de base du modèle hors options:  37.400 €, prix du modèle d’essai:  39.550€

En conclusion:

Les performances du 1.6 THP ont déjà su faire leur preuve à plusieurs reprises et elles sont toujours aussi incroyables, couplé à un châssis conçu pour l’aérodynamisme, à cela on vient ajouter le différentiel autobloquant TORSEN et vous obtenez un vrai petit bijou. Cette voiture apporte de vraies sensations tout en étant confortablement installé.

Nous souhaitons remercier une fois encore Peugeot France pour le prêt de ce véhicule mais également pour la confiance qu’il nous apporte et nous espérons faire encore beaucoup de collaborations.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire