May 05, 2021

Prise en main Audi Q7 2015 V6 TDI 272ch – Vaisseau de croisière high-tech

Audi a revu la copie de son Q7 (Quattro 7 places) après 9 ans de bons et loyaux services.  500.000 véhicules vendus dans le monde dont 16.000 en France.

Audi Q7
La firme d’Ingolstadt avait tenté le coup à l’époque où très peu de concurrent s’était aventuré sur ce segment .
9 années plus tard on a assez de recul pour savoir que Audi ne s’est pas trompé sur ce marché porteur. La motorisation diesel V6 a représenté 99% des ventes, la finition Avus est la plus plébicité avec 44% des ventes suivi de la finition S-Line (38% des ventes).
Audi France nous a convié pour prendre en main ce nouveau Q7 le temps d’une journée au Ceram à Mortefontaine ainsi que sur route dans la région de Chantilly.

Design

Audi Q7 2015

Audi ne s’est pas contenté de facelifté sa copie, tout est partie d’une feuille blanche ou presque et ça se voit, vous aurez beaucoup de mal à trouver des points communs entre le nouveau et l’ancien Q7.
C’est totalement volontaire car Audi a voulu complètement remanier le châssis de ce nouveau Q7 à commencer par un régime drastique puisque sur la balance on a 325kg (l’équivalent d’un piano à queue) de moins et ce n’est  pas rien. L’intérieur, et les portes également ont été optimisés pour réduire le point un maximum sans compromettre la sécurité.
Cela se ressent évidemment sur le design là où le Q7 faisait massif, imposant, musclé, le nouveau Q7 est beaucoup plus sobre et surtout plus maigre. Pour ce point je suis assez déçu j’aimais beaucoup le côté massif de l’ancien Q7 qui en imposait énormément.
Il n’est pas compliqué d’observer la nouvelle signature visuelle d’Audi avec des feux de jours plus acérée un peu à l’image du TT. Notre modèle d’essai était basé sur une finition Sline.

Moteur

Ce nouveau Q7 est accompagné de deux motorisations :

  • V6 3.0 TFSI Quattro de 333ch (7.7l/100km pour la version 5 places et 7.9l/100km pour le 7 places)
  • V6 3.0 TDI Quattro de 272ch (5.7l/100km pour la version 5 places et 5.9l/100km pour le 7 places)

Lors des essais, nous avons pu prendre en main uniquement la version diesel qui je vous rappelle, représente la majorité des ventes.

Ce V6 Diesel TDI est comme on les aime, plein de couple avec un bon tempérament. Sa consommation n’est pas gargantuesque, bien que pendant les essais nous avons tendance à avoir le pied lourd, ma consommation était en moyenne de 12l/100km. J’ose donc espérer que ce nouveau Q7 ne consomme pas plus de 8l/100km

 

Conduite

Audi Q7 2015

Le plus intéressant sur ce nouveau modèle n’est pas son châssis (quoi que…) ni son moteur, mais les technologies embarquées :
C’est un véritable vaisseau spatiale avec un condensé de tout ce qui se fait de mieux en technologie aujourd’hui.

Lorsque l’on s’installe à son volant, ce nouveau Q7 nous charme tout de suite à commencer par la qualité des matériaux avec du cuir et de l’alcantara à profusion. Mon côté geek est plus que comblé avec un grand écran qui se déploie lorsque l’on démarre la voiture, le MMI Touche est plus pratique à utiliser que sur une A3 par exemple avec un lare pavé tactile.

Une fois sur les routes, la vision tête haute est très appréciable, ce n’est pas une nouveauté, de nombreux constructeurs le font depuis longtemps mais celui-ci est particulièrement abouti avec de la couleur et une projection sur le pare-brise. La pédale de droite est chatouilleuse, aucun problème pour doubler ou changer de voie sur l’autoroute, on a juste à l’effleurer et le V6 TDI fait le reste sans trop faire de bruit bien que cela soit un diesel.

La conduite prédictive que j’explique plus bas est bluffante, la voiture cale son régulateur avec les panneaux de signalisation et les virages qui arrivent grâce au GPS. C’est le genre de voiture avec laquelle on aimerait avaler les kilomètres sans s’arrêter.

Ambiance à Bord

Audi Q7 2015

Audi na pas fait semblant et nous propose une voiture très abouti technologiquement parlant :

  • Direction Intégrale avec roues arrière directrices (Option sur toutes les finitions à 1390€). En dessous de 50km/h, l’essieu arrière braque dans le sens contraire de l’essieu avant pour accentuer le braquage. Au-dessus de 50 km/h, l’essieu arrière et l’essieu avant fonctionnent dans le même sens pour améliorer la réactivité et la stabilité de la voiture. J’ai pu tester cette fonction sur le CERAM avec un atelier où l’on devait changer brusquement de direction à 90km/h. Je peux vous dire que la stabilité est au rendez-vous et surtout le dynamisme est impressionnant on a pas l’impression de conduire une voiture de 2 tonnes. Ce système est actif à partir de 8 km/h.
  • Assistance à la conduite
    • De série: Limitateur de vitesse et Audi Pre Sense City (détecteur de danger d’un véhicule freinant devant vous).
    • Pack Assistance stationnement: Vision panoramique 360°, Park Assist et Assistant de manoeuvre avec remorque
    • City Assistance Package: Parking System plus, Caméra 360, Audi Side Assist, Audi pre sens Rear, Avertisseur de sortie et Assistant de trafice transversal
    • Tous Assistance package: Audi Active lane assist, Adaptative Cruise Control Stop &Go avec assistant embouteillage, lecture des panneaux de signalisation, Assistant efficience prédictive et Audi Pre Sense front.
    • Parmi ces technologies j’ai pu prendre en main un véhicule doté du Tous Assistance package. Malheureusement il est un peu compliqué de reproduire les conditions de danger pour tester ces technologies d’aides à la conduite. J’ai pu essayer sur un circuit routier l’assistant efficience prédictive et c’est là qu’on se rend compte que la voiture autonome n’est pas si loin. Une fois le régulateur activé, la voiture lit les panneaux et est capable de régler la vitesse à chaque fois que l’on croise une nouvelle limitation de vitesse. Le plus bluffant c’est que grâce au GPS la voiture est capable de savoir qu’un virage un peu serré arrive devant vous, la voiture va volontairement réduire votre allure pour vous éviter de freiner au dernier moment. J’ai pu mettre en pratique cette fonction sur un rond-point, cela fait une sensation étrange de faire confiance à la voiture, après avoir eu un peu peur que la voiture ne freine pas finalement cela s’est fait naturellement, doté de la boite auto je n’avais presque rien à faire, juste tourner le volant. Concernant le régulateur qui se règle tout seul en fonction des panneaux, il n’est pas naturel dans notre conduite de freiner dès que l’on croise une nouvelle limitation, on ralentit souvent progressivement, avec ce système, dès que la voiture voit une nouvelle limitation en dessous de la vitesse à laquelle vous êtes elle va se mettre à freiner et cela fait tout drôle souvent aux voitures derrière vous. (Option à 2290€)
  • L’assistant de changement de direction permet quand vous êtes sur un carrefour de détecter si une voiture devant vous arrive trop vite. Si c’est le cas la voiture va vous aider à freiner fort pour éviter la collision ou réduire la gravité.
  • L’Audi Pre Sense City permet de détecter les véhicules et piétons jusqu’à 85 km/h, si il détecte une situation à risque, un bip intervient et est précédé d’un coup de frein.
  • L’Alerte de trafic transversal est capable de détecter quand vous reculez qu’un véhicule arrive à votre niveau et permet  via une alerte sonore de vous avertir et si vous continuez à avancer un coup de frein se fera ressentir.
  • L’avertisseur de sortie évite le coup classique du cycliste que vous n’aviez pas vu au moment de sortir de votre voiture, une bande rouge au-dessus de la poignée va s’allumer s’il y a danger avec un bip dans un second temps.
  • Une des plus grandes innovations sur ce nouveau Q7 c’est l’assistant de manoeuvre avec remorque, il n’est jamais facile de se garder avec une remorque attachée, Audi a mis au point un système qui permet à la voiture de gérer l’angle de braquage des roues pour que la remorque épouse bien le virage. J’ai testé en pratique cette fonctionnalité avec une magnifique Audi Quattro Sport derrière, je dois vous dire que c’est enfantin, il suffit de régler l’angle de braquage souhaité et d’accélérer, la voiture s’occupe du reste.

Niveau éclairage, Audi propose logiquement ces fabuleux feux Matrix LED permettant de ne pas éblouir les usages de la route mais aussi d’éclairer la route comme en plein jour.

Concernant l’infotainement, le Virtual Cockpit (écran de 12,3 pouces, Option à 730€ et disponible en série à partir de Sline) fait son apparition après l’Audi TT, les interfaces Android Auto et CarPlay sont prévus mais malheureusement aucune date de disponibilité n’a été communiqué.

Le MMi Touch est toujours là, ce dernier a été amélioré avec une très grand zone tactile. L’ensemble sonore va combler les plus mélomanes d’entre nous, le système Bose avec son 3D est facturé 1400€ et en série à partir de la finition Avus.

Pour les plus exigeants, il existe un kit Bang &Olufsen Advanced Sound Système 3D facturé entre 6050€ et 7450€ avec 23 haut-parleurs avec une puissance totale de 1920 watts.

Le mot de la fin..

Ce nouveau Q7 est indéniablement un modèle qui vaut le détour, je n’accroche pas vraiment à sa nouvelle plastique mais je dois dire que les attributs technologiques sont plus que valables. Comme souvent chez Audi, si vous souhaitez avoir un modèle bien équipé il faudra y mettre le prix.

 

Prix

Le modèle V6 3.0 TDI est facturé 63.500€ en finition Base et grimpe jusqu’à 79.000€ en finition Avus.

On aime

  • Les fonctionnalités d’assistance à la conduite
  • Le confort de conduite
  • La qualité des matériaux

On n’aime pas

  • Le design beaucoup plus discret
  • CarPlay et Android Auto pas encore disponibles..

Merci beaucoup à Audi France pour leur invitation aux essais de ce nouveau Audi Q7.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire