July 15, 2020

Essai Nouveau Audi TT 2.0 TFSI 230 Quattro S line – La renaissance d’un mythe

 

Si il y a bien un coupé qui me faisait rêver gamin il s’agit bien de l’Audi TT. Ses formes généreuses, un look unique, un v6 et une transmission quattro. Depuis ce temps, Audi n’a cessé d’entretenir le mythe au fil des années, et depuis 1998, cette nouvelle version est clairement la plus réussite. Ce fut la toute première Audi a intégrer le Virtual Cockpit, une ligne de rêve et une instrumentation numérique, il n’en fallait pas moins pour me donner envie d’essayer ce bolide.

Audi TT 2.0 TFSI Sline

Design

Le TT c’est un peu comme ce que la coccinelle est à VW, c’est ce que l’on appelle un mythe, Audi a parfaitement su soigner ce modèle, j’avoue ne jamais m’être extasié sur les anciens modèles mais ce nouveau TT est vraiment réussi. Quelques détails font naitre un peu de nostalgie comme le bouchon d’essence type aviation ou encore la double sortie d’échappement comme sur le tout premier modèle.

Audi TT 2.0 TFSI Sline

Audi m’a gâté avec ce modèle, basé sur une finition S line (avec pack extérieur S line en option à 1460€), coloris blanc glacier métallisé (option à 765€) et surtout de superbes, magnifiques, extraordinaires jantes Audi Sport de 20 pouces (option à 2130€) et franchement ça donne une sacrée allure à la voiture. Le pack extérieur S line vient renforcer le dynamisme de la ligne déjà très sportive, la signature visuelle est très sympa surtout avec les feux Matrix LED (option à 2590€). Audi a frappé un grand coup sur le design de ce modèle, j’avoue être tombé amoureux juste en la voyant.

Audi TT 2.0 TFSI Sline-7

Moteur

Audi a opté pour la sobriété avec 2 motorisations (2.0 TFSI 230ch et 2.0 TDI Ultra 184ch). Mon modèle était doté du bloc essence 2.0 TFSI épaulée de la boite automatique S tronic donc Quattro. Il faut savoir que pour avoir la transmission intégrale ce n’est possible que sur la motorisation essence avec la boite S tronic.

 Voici les caractéristiques techniques du moteur :

  • Moteur 4 cylindres 2.0 TFSI suralimenté par un turbo
  • Puissance de 230ch (13 CV) au régime de 4500 tr/min
  • Couple moteur de 370 Nm au régime de 1600 tr/min
  • Vitesse max de 250 km/h
  • 0 à 100 km/h en 5.3 sec
  • Transmission quattro
  • Boite S tronic à 6 rapports
  • Poids de 1335kg
  • Consommation moyenne de 8.5l/100km en mixte

Audi TT 2.0 TFSI S line

 

Conduite

De Le TT dispose d’un châssis très redoutable, couplé à la transmission intégrale sur le papier c’est la voiture parfaite. Une fois installé dans ses baquets confortables vêtu de cuir nappa frappe du sigle S j’appuie sur le bouton Start, le 4 cylindres se met en route dans le silence  mais avec un petit ronronnement légèrement audible. La double sortie « à l’ancienne » permet de faire chanter le TFSI et de libérer ses vocalises. Détail qui n’en pas un mais une fois la voiture en route je découvre un véritable écran haut définition. En face de moi qui remplace en lieu et place ce qu’on retrouve tout le temps sur une voiture : compte tour et compteur de vitesses, c’est l’Audi Virtual cockpit. Fini l’analogique, bonjour le numérique, tout l’infotainment est également déporté sur cet écran. J’avoue qu’au début on est tenté de trop regarder l’écran en roulant mais Audi m’avait prévenu, j’ai tout bidouillé a l’arrêt pour me familiariser avec le système ce qui m’a permis d’être le moins déconcentré possible sur la conduite. Je reviendrais plus en détail sur le virtual cockpit plus bas dans l’article et dans la vidéo dédiée.

Sinon la conduite…ça marche fort.. Très fort..l’efficacité du Quattro n’est plus à démontrer, pendant mon essai les routes étais assez humide, j’ai essayé tant bien que mal a pousser la voiture dans ses retranchements mais rien a faire le châssis est juste parfait, la transmission n’est jamais prise à défaut mais c’est peut être un poil grisant si on aime les tempéraments joueurs. J’ai bien aimé la sonorité de l’échappement, quand on dépasse les 4000 trs/min on se surprend a faire claquer les pots d’échappements, regards garantis.

Il existe comme sur la plupart des Audi aujourd’hui 4 modes de conduite (Audi Drive Select):

  • Efficiency: optimise le passage des rapports ainsi que le comportement moteur pour consommer le moins possible)
  • Comfort: Je dirais que c’est le mode « bon père de famille » où la voiture n’est ni trop sportive ni trop pataude.
  • Dynamic: C’est le mode que j’ai le plus utilisé certainement, il s’agit du mode où la voiture est différente, les rapports sont passés haut dans les tours, la direction devient plus précise, c’est le mode parfait pour une conduite soutenue.
  • Auto: Ce mode détermine automatiquement en fonction de votre conduite un des modes cités plus haut le plus adéquat.

Audi TT 2.0 TFSI S line

Ambiance à Bord

Coupé obligé, on est un peu a l’étroit dans ce TT, les deux places à l’arrière sont comme souvent assez anecdotique et ne pourront accueillir que des enfants ou des adultes pour de petits trajets. Je ne vous cache pas que la finitions dans cette voiture sont remarquables, on est dans une Audi et Ca se sent. La version S line donne un bon coup de pouces avec des sièges frappés du sigle S en cuir nappa gris clair. Avec l’arrivée des technologies embarqués et autre équipements électroniques on se retrouve dans beaucoup de véhicules avec énormément de boutons à se demander si certaines voiture ms ne volent pas. Sur le TT, Audi a clairement pris le partie d’offrir un intérieur épuré mais pas dépouillé, le virtual cockpit y contribue bien évidemment en supprimant l’écran sur la planche de bord. On retrouve des boutons tout de même sur la console centrale avec le magique mmi touch. Je tiens quand même à féliciter Audi pour les  écrans de climatisation au milieu des buses d’aération j’avais jamais encore vu ça et on se demande comment on y a pas pensé plus tôt !

Audi TT 2.0 TFSI S line

On aime

  • Le look indémodable du TT actualisé
  • Détails du premier TT comme la double sortie d’échappement qui lui donne beaucoup de charme
  • L’Audi Virtual Cockpit
  • Les feux Matrix Led
  • La conduire

On n’aime pas

  • La rendre
  • Pas d’ACC

Audi a relevé le challenge avec brio, celui de nous proposer un modèle plus dynamique que le précédent sans pour autant partir de zéro et garder à l’esprit le mythe TT. C’est pari gagné pour moi, ce nouveau TT me plait beaucoup vous avez du le comprendre plus haut, il comble également mon côté « geek » avec le virtual cockpit qui remplace très bien l’instrumentation analogique tout en proposant des alternatives d’affichage très qualitatives. Le Matrix led m’a également bluffé, j’avoue avoir été comme un enfant quand je voyais les led dans mon faisceau s’eteindre une par une quand une voiture arrivait en face.

Prix du modèle d’essai: 62.000 € et 49.700€ sans options

L’Audi TT est affiché à partir de 39.900€ (TDI Ultra 184ch, boite méca et finition « Base »)

Un grand merci à Audi France pour le prêt de ce petit bijou.

Concurrents: Peugeot RCZ-R THP 270,

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire