May 05, 2021

Essai Toyota GT86 2.0 200ch – Du fun et du sport

 

La Toyota GT86 est le seul modèle à vocation sportive chez le constructeur nippon Toyota, ce modèle a d’ailleurs été construit en collaboration avec Subaru chez qui il se nomme BRZ. Le numéro 86 est en hommage à la Toyota ae86 (Sprinter Trueno et Levin) et aussi en rapport avec le concept-car FT-86. Sur le marché nord-amérciain, elle est appelé Scion FR-S.

Toyota GT86

Aujourd’hui, les sportives à moteur atmosphériques sont rares, il est appréciable de voir des constructeurs continuer dans cette voie alors que d’autres ajoutent un turbo voir deux pour des performances extrêmes.

 

Design

Toyota GT86-2

C’est un coupé sportif pas de doutes à avoir avec un centre de gravité assez bas et une jolie ligne. On peut dire que les designers ne l’ont pas loupé même si j’apporterai un premier défaut : la taille des jantes (17 pouces). Même en option il n’est pas possible d’opter pour des roues plus grandes ce qui aurait renforcé son caractère. Mais ce n’est pas grave, du caractère elle en a quand même avec ces deux grosses sorties d’échappement et son look agressif.

 

Moteur

Toyota GT86

Voici les caractéristiques techniques de ce 4 cylindres atmo

  • Bloc 4 cylindres à plat 2.0 16S à propulsion (12 CV)
  • Puissance de 200ch à 7000tr/min
  • Couple Max de 205 Nm à de 6400 à 6600tr/min
  • Vitesse max : 220 km/h, 0 à 100 km/h en 7,5s
  • Poids: 1200kg

 

Conduite

Toyota GT86

J’apprécie beaucoup ce type de motorisation sans artifice avec l’absence de turbo, Toyota a tout misé sur ce bloc 2.0 dont le comportement me fait beaucoup penser à ce lui de la Mazda MX-5 2.0 160ch qui m’avait procuré un peu le même type de sensation.

Lors de cet essai, le temps n’était pas vraiment au beau fixe avec des routes assez grasses, cela peut devenir délicat surtout avec une propulsion mais on a relevé le challenge. J’ai été surpris par le tempérament très joueur de cette dernière, lors des accélérations, l’arrière est très très joueur sans mettre en danger le conducteur. C’est un choix de Toyota évidemment en dotant sa GT86 de pneu Michelin Primacy à faible adhérence pour justement que la voiture soit la plus joueuse possible. Comme toute sportive qui se respecte on peut opter pour le mode sport avec le bouton VSC qui améliore le comportement sportif de la voiture en augmentant la fourchette d’accélération et en retardant l’intervention de l’ESP. Ce qui est un peu déroutant c’est qu’en on enclenche ce mode, sur le compteur on voit le symbol ESP avec Off à coté. Je me suis donc renseigné chez Toyota et heureusement cela ne désactive pas l’ESP comme on pourrait le comprendre mais ça retarde juste son intervention.

En conduite normal, le moteur fait du bruit, alors en mode sportif, à 6000 tr/min on a l’impression que le moteur va sortir du capot mais c’est très jouissif, coupler à cela une position basse, un comportement joueur avec la propulsion c’est juste génial.

Ambiance à Bord

Toyota GT86-11

A bord, Toyota a joué le jeu avec des sièges baquets noir et rouge de bonne facture, les surpiqures rouges sont omniprésentes dans l’habitacle ainsi que de l’imitation fibre de carbone. Seul petit bémol, la qualité du plastique des boutons mais je chipote, on achète clairement cette voiture pour son comportement sportif et pas vraiment pour son intérieur. Il existe deux place à l’arrière mais elles sont très petite, faire rentrer une personne adulte à l’arrière est très compliqué.

 

On aime

  • Le moteur atmo 2.0
  • Le comportement très joueur du châssis
  • Le bruit assourdissant quand on approche de la zone rouge
  • Le look sportif avec ses deux grosses sorties d’échappement

On n’aime pas

  • Des finitions perfectibles
  • Pas plusieurs choix de jantes possibles sur le configurateur

 

Avec cette GT86 j’ai retrouvé des bonnes sensations que je n’avais pas connu depuis l’essai de la MX-5, son comportement est très fun on prend du plaisir à son volant, son moteur atmosphérique est un régal de part son bruit  et son comportement. Certains pourrait dire que 200ch est insuffisant mais pour moi c’est déjà assez suffisant pour s’amuser, c’est une voiture qui peut être utilisée la semaine pour aller au boulot et le weekend pour aller s’amuser sur circuit.

Le prix de base est de 30.390€.

Merci à Toyota France pour le prêt.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

2 Comments

Laisser un commentaire