May 05, 2021

Pirelli – Retour sur une journée au Ceram pour essayer de la gomme italienne

 

Le fait que Autoday soit en contact avec un manufacturier de pneus était pour nous une première, que nous soyons invité pour tester pendant une journée des pneus Pirelli était une invitation à ne pas rater.

Sur le papier, essayer des pneus peut paraître bizarre, rien que par pur curiosité et aussi parce que c’est une marque avec un lourd passé, nous avons accepté avec plaisir cette invitation de Pirelli à passer une journée radieuse au CERAM à Mortefontaine.

Ceram Pirelli-9

Désireux de faire les choses en grand, Pirelli ne s’est pas contenté de nous prêter une voiture et de l’essayer sur une ligne droite pour que l’on dise « oh mais qu’il est bien ce pneu… ». J’exagère un peu le trait mais pour maltraiter la gomme, il est nécessaire de l’essayer sur plusieurs surfaces et conditions, rien de mieux que de se rendre au CERAM (Centre Essai et de Recherche Automobile de Mortefontaine) qui dispose d’un énorme terrain de « jeu » de 195 hectares, il y a de quoi faire. Nous avions donc à disposition un anneau de vitesse ainsi qu’au centre plusieurs ateliers  : freinage d’urgence, accélération et freinage sur du mouillé, conduite à grande vitesse sur l’anneau.

Bon je ne vous ai pas précisé au début de cet article mais dans l’invitation, Pirelli avait précisé qu’il y aurait des Jaguar, en imaginant conduire la F-Type, mon visage soudain esquissa un grand sourire.

Avant toute chose, intéressons nous à la marque Pirelli, voici quelques chiffres :

  • 5 eme manufacturier mondial
  • 38.000 employés
  • présent dans 160 pays
  • 22 sites de productions

Pirelli c’est avant tout une marque avec une grande histoire, j’ai toujours connu cette marque et elle fait pour moi parti des plus prestigieuses avec Michelin. Je ne vais pas vous parlé de toute la gamme mais je vais vous parler principalement de deux modèles : le Pirelli P Zero qui est orienté Sport et du Pirelli Citurato P7 qui lui est plus orienté milieu de gamme.

Ceram Pirelli-3

Le P Zero c’est LE pneu que l’on peut retrouver sur la plupart des voitures sportives dès l’achat avec pas moins de 25 années de co-développement avec des marques prestigieuses comme BMW, Audi, Mercedes-Benz, Jaguar, Porsche, Lamborghini, Ferrari, Mclaren, Aston Martin Bentley ou encore Maserati.

Je l’ai appris lors de cette journée mais Pirelli effectue un vrai travail avec certains constructeurs pour leur consacrer un modèle unique de pneu pour cette marque. Par exemple lors de l’élaboration d’un nouveau véhicule, Porsche travaille conjointement avec Pirelli pour construire un pneu fait sur mesure pour un nouveau modèle, c’est ce qu’on appelle un pneu avec marquage.

Après le briefing, rien de mieux évidemment d’essayer en pratique ce P Zero, j’ai eu l’occasion dès le matin de me mettre au volant de la magnifique Jaguar F-Type R Coupé pour l’anneau de vitesse. Dès que l’on a pressé le bouton « Power » le bloc v8 5.0l compressé de 550ch se met à gronder et on a qu’une seule envie c’est de le faire gronder, cela tombe bien un anneau vide  nous attends ce qui va permettre d’atteindre des vitesses interdites sur route. Un moniteur nous accompagnait à chaque atelier pour nous expliquer le comportement de la voiture et ce que les pneus Pirelli apportaient. Sur l’anneau de vitesse la différence avec un autre pneu n’est certainement pas flagrante mais j’ai été surpris du confort malgré les irrégularités sur le circuit, le plus impressionnant reste la montée à plus de 40°  la voiture garde le cap sans tenir le volant cela fait très drôle de lâcher le volant d’un tel bolide mais cette montée n’est possible qu’à partir de 180-190 km/h.

Par la suite nous nous sommes installés derrière le volant d’une Mercedes Classe C 200 (184ch) et Classe A 180 CDI (109ch) pour tester l’adhérence des Cinturato P7.

Le premier atelier était un demi cercle aspergé en continu d’eau sur une surface simulant de la neige fondu donc une adhérence des plus difficile. Le principe était d’effectuer un premier passage avec l’ESP activé et un second passage à la même vitesse mais sans ESP pour voir comment la voiture réagit. Honnêtement la déconnexion des aides n’a rien changé, le pneu a réussi à bien évacuer l’eau, à aucun moment la voiture n’a patiné et chassé malgré la quantité d’eau.

Ceram Pirelli-14

L’atelier suivant permettait de tester la tenue de route sur une Mercedes Classe C équipé de Cinturato mais Run Flat avec un pneu très dégonflé. Le Run Flat c’est quoi ? C’est une techno qui est arrivé dans un premier temps sur les BMW permettant de continuer à rouler en cas de crevaison pour éviter les accidents (arrêt sur autoroute pour changer un pneu..) et ainsi pouvoir rouler environ 80 km à 80km/h, ce qui est largement suffisant pour trouver un mécano.

Ceram Pirelli-31

D’apparence, on ne voit même pas que le pneu est à plat, le flan du pneu est tellement rigide qu’il ne se plie pas donc pas d’impressions de pneu à plat.  On a pu faire de nombreux slalom avec ce pneu sans observer une quelconque déformation. C’est à la fois impressionnant et rassurant, je pense que l’on peut faire pas mal de km avant que le pneu commence à se désagréger. Le constructeur annonce une autonomie d’environ 80 km à 80 km/h.

Pirelli PZero Journée Ceram 2014-5439

Vers la fin de journée, place au jeu avec un petit challenge chrono où chaque journaliste/blogeur devait réaliser un chrono sur un parcours. Je n’ai malheureusement pas réalisé le premier chrono mais je me suis bien fait plaisir au volant de la Ftype qui est une voiture incroyable. A côté de cela un dernier atelier nous permettait en passager de monter sur la dernière file incliné en dépassant largement les 200 km/h. Cela fait une drôle d’impression, comme si on vous appuyez très fort sur la tête, au début on ne se sent pas très bien mais par la suite on s’y habitue, à cause de la force centrifuge il est impossible de lever ses jambes, troublant.

Pour conclure cet article, je remercie Pirelli pour l’invitation, comme je l’ai précisé, essayer des pneumatiques était pour moi une première, j’espère que d’autres occasion se présenteront.J’ai donc pu tester la gamme P Zero et Cinturato, ce dernier possède de nombreuses qualités, je retiendrai surtout le Run Flat qui est pour moi un vrai plus surtout niveau sécurité. Le P Zero a un comportement très sportif il n’y a aucun doute, le fait d’avoir pu le tester sur une superbe monture qu’est la Jaguar F-Type était la cerise sur le gâteau.

Ceram Pirelli-18

Pour être tout à fait objectif, bien que compliqué à mettre en place je pense qu’en pratique, il faudrait pouvoir comparer ces pneus avec des marques concurrentes et voir les avantages et inconvénients de chaque modèle.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire