December 01, 2022

Premier contact – Volvo C40

En Mars 2021, Volvo nous dévoilait son futur crossover éléctrique : le C40.

En ce mois de décembre 2021, le constructeur suédois choisit de clôturer l’année 2021 en nous faisant pas mal d’annonces sur ce nouveau modèle, mais surtout en nous permettant de prendre en main pendant le Volvo C40 pendant quelques kilomètres.

Alors quelle est la proposition de Volvo pour ce C40 ?

Design

Après le succès des versions 100% électrique du XC40, l’attente d’un « SUV coupé » dans la gamme Volvo était grande.

Tout d’abord au niveau du design, à l’avant pas de surprise, c’est bien la bouille du XC40 Recharge que l’on retrouve. Et c’est tant mieux. Les plus expert noteront peut-être une différence au niveau des optiques avant. Les feux diurnes représentent toujours le marteau de Thor, mais le C40 Recharge adopte des phares directionnels dotés d’une nouvelle technologie dénommée « Pixel » et qui permet d’activer indépendamment les 84 leds qui composent ces phares. Ainsi, roulez en plein phares sans éblouir.

A l’arrière (que j’adore, au moins c’est dit) il y a ces feux qui remontent de chaque côté du (minuscule) pare-brise arrière. Mais il y a aussi un petit béquet arrière sobre et réussi. Je vous laisse regarder les photos, mais perso j’adore l’arrière de cette voiture.

Quant au profil, il est très sympa grâce à cette ligne à la fois fluide et dynamique, ainsi que grâce aux jantes aérodynamiques de 19 ou 20 pouces très réussies dans les deux cas et qui lui donne du muscle.

Intérieur

A l’intérieur, pas de mauvaise surprise. C’est du Volvo donc les assemblages sont précis et les matériaux de qualités. J’ai eu un gros coup de cœur pour la moquette bleue électrique qui tapissent aussi les portières. Très bien aussi le grand toit vitré panoramique (non-ouvrant) : une référence à peine masquée à la concurrence Tesla. Si je pinaille, je dirais que je regrette l’absence d’un levier de vitesse effet cristal comme Volvo en propose pourtant sur certains de ces modèles.

Au niveau de l’infodivertissement, le système multimédia est basé sur Android Automotive, ce système d’exploitation qui nous avait très agréablement surpris durant l’essai du Volvo XC 40 Recharge Twin. C’est très réactif, ergonomique mais surtout c’est très fiable pour le calcul des trajets avec prise en compte de l’autonomie du véhicule.

Dans le coffre, pas de miracle. La ligne coupé fait que l’on passe de 452 litres sur le XC40 à 413 litres de chargement dans le coffre du C40. Le frunk (coffre avant) reste identique à 31 litres.

Motorisation

Concernant l’autonomie, parlons-en. Le C40 reprendra les mêmes motorisations électriques que le XC40 à savoir :

  • au lancement, une version avec deux moteurs (un sur chaque essieu) qui développe 408 ch pour 660 Nm de couple
  • en 2022, une version avec un moteur qui développera 231 ch pour 330 Nm de couple

Le C40 est annoncé pour 440 km d’autonomie (WLTP). Si l’on se fie à ce que l’on a pu constater sur le XC40 Recharge Twin qui pèse le même poids, on peut raisonnablement estimer l’autonomie réelle du C40 entre 350 et 400 km (hors ville).

Tarif

Quant au tarif, Volvo annonce pour l’instant celui de l’offre de lancement : le C40 Recharge Twin First Edition. Il s’agit d’une version richement dotée puisqu’elle intègre presque tout de série pour 62 250 €.

Parmi les options, on trouve simplement :

  • les jantes de 20 pouces à 660€. D’ordinaire, j’invite à fuir les jantes de grand diamètre mais là elles se sont montrées confortables sur les dos d’ânes comme sur les pavés parisiens.
  • les vitres arrières (latérales + coffre) sur-teintées à 390€
  • la peinture métallisée exclusive bleue de notre modèle d’essai à 350€
  • la sellerie spécifique avec moquette et revêtement de contre-portes Bleu Fjord à 200€

Les équipes françaises de Volvo nous ont aussi annoncé que le tarif de la version Recharge (231 ch) du C40 qui arrivera en 2022 sera inférieur à 45 000 €. Ce qui permettra d’obtenir le bonus maximum de 6000 € (jusqu’au 30 juin 2022).

Laisser un commentaire