December 08, 2021

Acheter une voiture en toute confiance – Episode 3 – Dans la peau d’un acheteur

Dans l’article précédent qui traitait de la vente d’un véhicule avec Capcar je vais maintenant vous parler de l’achat. il y a toujours mon cas particulier en fil conducteur.

J’ai fait la connaissance de Capcar lorsque j’ai commencé à chercher mon futur véhicule. Comme le commun des mortels je me suis naturellement dirigé vers le site de petites annonces gratuit le plus connu de France et la Centrale.fr

J’ai passé au début plusieurs heures pour essayer de dénicher la voiture qui répondait à mes critéres mais pas facile dans cette jungle.

Car, oui, quand je parle de jungle c’est pour imager un peu mes propos. On trouve de tout mais souvent les annonces sont soit très (trop) détaillés avec le gros copier-coller de la fiche technique de la voiture dont on se moque éperdument de la mention « Troisième feux stop ». Ou sinon on a les annonces très minimalistes qui décrivent en 6 mots la voiture (On se demande si les gens pensent qu’il y a une limite de mots). On doit donc très souvent poser des questions via MP/SMS/Appels. Tout ça complique vraiment la recherche.

C’est à ce moment là que j’ai découvert CapCar, le site peut ressembler au premier abord à un site conventionnele de vente de voiture mais ce qui m’a tapé dans l’oeil est la multitude d’informations sur chaque annonce.

En fait on retrouve non seulement des informations utiles qu’on ne retrouve jamais sur d’autres sites (Etat des pneus avec le nombre de mm restant sur chaque roue …) sans parler de la visibilité sous forme de photos de chaque défaut extérieur et intérieur.

C’est le concept de CapCar, proposer l’accès à une multitude d’informations sur le véhicule au potentiel acheteur sans avoir à se déplacer ou appeler le vendeur.

Il est possible pour l’acheteur (et heureusement) de venir essayer le véhicule mais pour cela il faudra obligatoirement réserver le véhicule (verser un acompte de 199€) et préparer un cheque de banque/virement sur un compte séquestre). Pour le vendeur c’est l’assurance de ne pas avoir des « essayeurs du dimanche » mais pour l’acheteur c’est moins fluide car il devra s’engager quelque part à l’achat alors qu’il souhaite juste l’essayer.

Par ailleurs comme je vous l’avais expliqué le véhicule est sauf surprise sain puisqu’un agent a inspecté mécaniquement le véhicule avant la mise en vente. Evidement il peut se passer des évènements entre cette inspection et l’essai mais cela va rester anecdotique.

Le site a d’ailleurs fait un vrai carton pendant la pandémie car il était possible d’acheter son véhicule sans jamais avoir de contact avec le vendeur et ça peu de site le propose pour l’achat d’un véhicule d’occasion. (Livraison possible partout en France)

Dernier point et non pas des moindres, la sécurité du processus d’achat. Je fais référence aux vérifications du véhicule, on sait quand et qu’est ce qui a été fait sur la voiture. Cela rassure beaucoup et cela limite le risque d’acheter un véhicule sans carnet d’entretien ou avec des factures manquantes (histovec et certification non gage). Même chose pour le paiement, sachant que c’est surtout sécurisant pour l’acheteur mais on a le choix de paiement par virement sur comte séquestre ou cheque de banque classique.

Pour terminer sur ce chapitre et pour faire un parallèle avec mon expérience personnelle. J’avais repéré un véhicule intéressant, malheureusement une personne a été plus rapide que moi pour la réserver. Dès qu’un véhicule est réservé (acompte versé) il est « bloqué » pendant 15 jours ce qui laisse le tems au potentiel acheteur de réfléchir et surtout de faire des démarches si contraction d’un crédit par exemple. Si pour une raison X ou Y l’acheteur ne veut pas aller plus loin l’acompte lui est reversé. Pour être sur de ne rien louper, un système d’alerte est disponible pour être notifié en cas de disponibilité d’un véhicule.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire