October 21, 2021

Acheter une voiture en toute confiance – Episode 2 – Dans la peau d’un vendeur

Dans l’article précédent sur l’introduction à la vente/achat d’un véhicule avec CapCar je vous parlais de mon cas particulier.

Prenons un peu de la hauteur, je ne pense pas me tromper mais en tant que vendeur d’une voiture nous avons au moins trois objectifs : Vendre vite, au meilleur prix et sans arnaque.

J’ai pu me rendre compte dans ma propre expérience que c’est trois objectifs n’étaient pas vraiment compatibles en vendant par ces propres moyens entre particulier mais j’y reviendra plus tard si vous le voulez bien.

Tout commence par le choix de mettre en vente mon véhicule, la première question que l’on se pose peut déjà être décisive dans la vente à savoir :

A quel prix vendre ma voiture ?

Il n’y a pas réellement de site fiable qui estime assez précisément le prix de vente de son véhicule car il est très difficile de le mesurer.

Mais pourquoi ? Le prix va dépendre de nombreux facteurs (Année MEC, kilométrage, finition, options, état carrosserie, carnet d’entretien à jour, futures révisions…). Sachant que la côte d’un véhicule change tout le temps.

De mon côté, j’ai tenté la côte sur le site de l’argus, qui est un gage de qualité compte tenu de la notoriété de l’entreprise. Après avoir payé une dizaine d’euros, la côte proposée par le site me parait complétement dérisoire.

Je m’oriente donc à ce moment vers le site de petites annonces le plus répandu en France à savoir leboncoin. Je me dis que le meilleur moyen d’avoir une idée approximative du prix de vente de ma voiture est de regarder les autres annonces sur un modèle équivalent. Après, cela reste encore une fois très approximatif puisque l’on peut voir le prix de vente affiché mais pas le prix où la voiture a été vendue.

Je publie donc une annonce sur le boncoin, avec le prix moyen observé +200€ (la technique de gonfler le prix pour vendre au prix souhaité n’était qu’une fausse bonne idée). L’annonce est restée en ligne environ 1 mois sans appel/visite sérieuse. Pour être transparent je recevais environ 1 messages/2 jours me demandant de baisser la voiture de 2000/3000€. Au début je n’y traitais pas d’attention mais au bout de quelques semaines c’est assez fatiguant car avant la négociation je répondais à toute une série de question (Plutôt normal lorsque l’on veut acheter une voiture).

Voyant les semaines passées, j’actualisais mon annonce (Suppression et republication) toutes les semaines pour faire remonter mon annonce et j’en profitais pour baisser le prix. J’avais également mis une annonce sur la Centrale mais absolument aucun intérêt (aucun contact et très peu de vues)

Constat à ce moment : J’avais affiché ma voiture trop chère par rapport à sa valeur à l’instant T.

Je décide donc de supprimer mon annonce et en profiter pour m’orienter vers des professionnels. Ils sauront selon moi estimer le véhicule à sa juste valeur et par la force des choses me proposer un prix raisonnable.

Lorsque mon annonce était sur le boncoin, j’avais été sollicité par des structures comme Autobiz, Spoticar, CarNext…

Ce genre d’enseigne propose une excellente visibilité car j’avais pu voir de nombreuses publicités sur le Web ou encore à la TV. Si je vendais à une de ces entreprises je pouvais déjà cocher la case « Vendre sans arnaque » car ce sont des chaines qui ont pignon sur rue. Je vais vite m’apercevoir à travers plusieurs estimations que malheureusement la case « Vendre au meilleur prix » sera cochée mais avec une croix rouge.

Le discours marketing est plutôt bien rodé, on vous promet une vente rapide à un bon prix (Dans mon cas on m’a proposé oralement un premier prix de reprise correct) et sans arnaque. En revanche cela nécessite évidemment une inspection plus poussée de la voiture pour en déterminer le prix de reprise final.

Je vous explique, ces professionnels doivent remettre en état les véhicules avant de les vendre, je parle aussi bien sur l’aspect esthétique que mécanique.

Sur mon 3008, je n’avais que très peu de rayures (aucun choc ou pocs sur la carrosserie) et très bon état de la mécanique (Juste 2 pneus à changer). Pour 5 rayures et 2 pneus j’exagère un peu le trait mais le prix a été diminué de 1800€ ce qui est énorme pour ce type de « réparations ».

Pour résumer, si une personne souhaite vendre rapidement et sans arnaque cela semble être une alternative intéressante à condition de ne pas vouloir vendre au meilleur prix et d’avoir un véhicule irréprochable ou presque.

Après avoir essuyé ces quelques déboires j’ai découvert le site CapCar un peu par hasard au détour d’une annonce sur leboncoin lorsque je prospectais pour l’achat de mon futur véhicule.

Le véhicule en question était une vente d’un professionnel, je pensais que CapCar ne faisait que du B2B mais lorsque j’ai parcouru le site j’ai pu observer que non.

Je dois dire que le contenu du site m’a beaucoup plu en termes de richesse d’informations sur les véhicules. J’ai vu que le site pouvait me permettre de cocher mes fameuses trois cases, je décroche mon téléphone (On peut les contacter aussi par mail ou sur le site) pour obtenir plus d’informations sur les modalités.

En quelques mots, CapCar est une aide à la vente payante. Le site vous aide à estimer au plus proche le prix de vente du véhicule (Estimation réalisée à partir d’un algorithme développé en interne chez eux). Un agent mécanicien vient affiner la côte et nourrir toutes les informations que l’on retrouvera sur la fiche (l’intervention est gratuite). Si le vendeur est d’accord pour la mise à prix, un mandat est signé (Si le véhicule est vendu par un autre biais, le vendeur devra régler la somme de 290€). Cette somme couvre les frais engagés par CapCar comme le déplacement de l’agent pour la réalisation de l’annonce, les points de contrôle et la diffusion sur les sites d’annonces.

Le vendeur ne s’occupe de rien puisque c’est CapCar qui va répondre aux mails/appels des potentiels acheteurs. Si et uniquement si une offre parait intéressante aux yeux de CapCar, ces derniers vous contactent et vous propose une offre. Une fois l’offre acceptée, un rendez-vous est fixé pour boucler la vente. A noter que CapCar peut se charger de la partie virement pour que cela soit le plus sécurisant possible pour le vendeur. Dans tous les cas CapCar sécurise le paiement, soit avec la mise à disposition d’un compte séquestre sur lequel les fonds de l’acheteur sont bloqués avant la transaction et versés au vendeur le jour J. Dans le cas d’un chèque de banque, la vérification est faite par les équipes CapCar auprès de l’organisme financier. 

Voici le déroulé de l’accompagnement de CapCar étape par étape :

Etape 1 : Première estimation en ligne du véhicule sur le site, si cela convient le vendeur confirme et réserve un créneau pour un rendez-vous de commercialisation du véhicule. Pour ma part le premier prix proposé était supérieur à ce que me proposait le garage comme reprise.

Etape 2 : Jour-J, l’agent mécanicien arrive à mon domicile pour inspecter le véhicule et reste une bonne heure pour passer en revue la voiture. Pour cette étape il faut sortir toutes les factures, carnet d’entretien, double des clés…Accessoirement avoir nettoyé la voiture avant car les photos prises seront sur le site. A l’issue il m’a annoncé qu’il maintient le prix annoncé dans un premier temps par CapCar. Il a estimé que la voiture était dans un bon état et que rien ne pourrait justifier une baisse de prix. Bon point pour eux et qui tranche avec ce que j’ai pu avoir comme expérience avec les professionnels. J’ai donc validé le contrat de semi-exclusivité. (Le contrat est basé sur une durée de 2 mois). A noter que la plateforme se rémunère à hauteur de 5% du prix de la voiture (les professionnels sont plus à 30% en règle générale).

Etape 3 : Chaque semaine, mon contact privilégié chez eux m’appelait pour me faire un topo de la vente (nombre de vues sur les sites de petites annonces et éventuellement les offres recues)

Etape 4 : Dans mon expérience personnelle, j’ai eu l’occasion de la vendre à une connaissance donc par mes propres moyens. Je ne pourrais donc pas vous donner mon expérience sur la suite mais je vais vous la résumer.

Etape 5 : Un acheteur fait une offre par téléphone ou internet. CapCar juge l’offre intéressante et envoie au vendeur pour validation. Si le vendeur accepte la proposition, l’acheteur prend contact avec CapCar pour régler les modalités administratives.

Etape 6 : Le rendez-vous pour la remise de clés est organisé par l’agent mécanicien qui avait fait l’estimation, l’acheteur repart avec la voiture. Si jamais l’acheteur ne veut pas avoir de contact avec le vendeur Capcar propose un service de livraison à domicile dans toute la france. (Gratuite si la vente est réalisée dans un rayon de 50km).

Pour conclure cet article qui est peut-être un peu long, la vente d’un véhicule par ses propres moyens n’est pas un long fleuve tranquille. Je pense que toutes les personnes dans votre entourage vous le diront. Alors oui c’est peut-être la solution qui vous permettra de « perdre » le moins d’argent mais à quel prix ? Ici CapCar permet de jouer la carte de la sécurité comme si vous vendiez votre voiture par un professionnel tout en gardant une maitrise sur le prix de vente et de la confiance pour la transaction.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr