July 23, 2021

Ford F-150 Lightning – et pourquoi pas en France ?

Le 20 mai 2021, Ford présentait la version électrique de son best-seller, le F-150 Lightning.

En France, ce pick-up n’est peut-être pas connu de tous, mais outre-atlantique il est impossible de rencontrer un américain qui ignore ce qu’est un F-150. Il s’agit du véhicule le plus vendu aux États-Unis depuis 44 ans !

Sauf que dernièrement, ce gros pick-up était la cible d’associations écologistes qui pointaient du doigt son bilan carbone monstrueux.

Ford a réagi et à dévoiler une version 100% électrique du F-150 qui sera disponible en 2 versions :

  • une première version avec une batterie standard développant 426 ch pour 1050 Nm de couple et avec une autonomie annoncée de 370 km
  • une seconde version avec une grosse batterie développant 563 ch pour 1050 Nm de couple également. L’autonomie est portée à 482 km.

 

Bien-sûr, en bon pick-up US digne de ce nom, il sera capable de remorquer jusqu’à 4 535 kg et accueillir jusqu’à 907 kg de charge dans sa benne. Il y aura même un « frunk » (contraction de « front trunk », coffre avant) de 400 litres, soit plus que le coffre d’une Golf.

Une fois arrivé sur votre chantier ou sur votre lieu de campement, vous pourrez compter sur une multitude de prise pour brancher vos ustensiles électriques.

 

Et tout cela pour la somme de 39 974 $ soit 33 500 € environ.

 

Et les automobilistes américains ne s’y sont pas trompés ! Le F-150 Lightning ne sera disponible aux USA qu’au printemps 2022 et à peine un mois après sa présentation il compte déjà plus de 100 000 pré-commandes.

Chez Autoday, nous pensons que ce succès pré-commercial pourrait pousser Ford à étudier une commercialisation en Europe et en France. Explications.

Le Ford F-150 se positionne clairement comme un concurrent du Tesla Cybertruck. A ce jour, le pick-up de la marque d’Elon Musk totalise plus d’un million de pré-commande dont une petite partie en France. Ce qui laisse supposer une commercialisation du Cybertruck en France. Par induction, ceci pourrait provoquer la commercialisation du F-150 en France. Et n’oublions pas qu’il y a une réelle demande de pick-up dans l’Hexagone lorsque ces véhicules sont financièrement abordables. Ce fut le cas il y a une poignée d’années, lorsqu’un avantage fiscal permettait au acheteurs de pick-up d’échapper au malus.

 

A suivre donc … et avec grand intérêt, mais s’il vous plaît Ford , pensez au Vieux Continent et à vos amis « frenchies » !

 

 

Laisser un commentaire