May 05, 2021

Salon de Shanghai 2021 : les nouveautés bientôt chez nous

Depuis hier, c’est parti pour l’édition 2021 du salon automobile de Shanghai. Premier salon automobile en présentiel depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Et pour « fêter » ce retour aux bonnes habitudes qui nous avaient tant manqué, la Chine a vu les choses en grand : 1 000 exposants, répartis dans 12 halls, le tout sur une superficie de 360 000 m² soit l’équivalent d’environ 52 terrain de foot !!

Alors on ne va pas vous faire un inventaire de tout ce salon, on va juste se concentrer sur une sélection de nouveautés qui sont annoncées pour rouler prochainement sur les routes françaises.

Citroën C5 X

Le groupe Stellantis a dépêché ses deux marques françaises à Shanghai, mais c’est le stand de la marque aux chevrons qui accueillera une « nouveauté ». La Citroën C5 X et son look hybride au croisement entre une berline, un break et un SUV a été dévoilé il y a quelques jours lors d’un événement digital. A Shanghai, elle est présentée « en vrai » au public chinois.  Pour la voir en France, encore quelques mois de patience : sa commercialisation dans les concessions de l’Hexagone est prévue à l’autonome 2022.

Ford Evos

Avec l’Evos, le constructeur américain nous propose lui aussi une silhouette hybride entre un SUV « fastback » et un break. Nous n’avons pas beaucoup d’infos sur cette nouveauté, mais on sait qu’il devrait arriver en Europe (et donc en France) au 1e semestre 2022. Certains de nos confrères annoncent que l’Evos pourrait remplacer la Mondeo qui quittera notre catalogue au cours de l’année prochaine. C’est peut-être le cas, mais à cet instant, nous n’avons pas confirmation de cette information.

Lexus ES

Chez Autoday, nous attendions impatiemment la dernière mouture de la ES, cette berline lancée en 1989. Nous lui consacrerons prochainement un article, mais en synthèse sachez que le constructeur japonais annonce un confort et un silence encore amélioré. En France, le nouvelle berline ES sera commercialisée en France avec une motorisation hybride auto-rechargeable. Parmi les nouveautés de cette ES, on trouvera notamment des rétroviseurs extérieurs digitaux.

Nissan X Trail

La gamme Nissan poursuit son renouvellement en accueillant en Europe, le tout nouveau X-Trail à l’été 2022. Après le nouveau Qashqai et en attendant le Ariya, c’est le SUV familial de la marque japonaise qui se renouvelle. Il sera toujours capable d’accueillir à bord 7 passagers. Mais il pourra aussi accueillir sous le capot le groupe motopropulseur électrifié e-POWER de Nissan. La spécificité du système e-POWER est que le véhicule est entrainé par un moteur électrique, mais il n’est pas nécessaire de brancher la voiture pour la recharger : un bloc thermique assure, à bord, la production de l’énergie nécessaire. Le générateur à essence fonctionne ainsi toujours dans sa plage de régimes optimale, ce qui offre une meilleure efficience énergétique et des émissions de CO2 inférieures par rapport à un moteur thermique traditionnel.

Mercedes EQS

Mercedes complète sa gamme de véhicules 100% électriques baptisée EQ en proposant une grande berline de luxe (5,22 m de long) . Cette limousine dont le design rappelle fortement la CLS devrait être disponible avant la fin de l’année 2021 selon nos informations. Elle sera disponible en 2 versions :

  • EQS 450+ (propulsion) qui sera le premier modèle commercialisé. Il développera une puissance de 245 kW (333 ch) et 568 Nm de couple. La batterie est annoncée avec une capacité utilisable de 107,8 kWh ;
  • EQS 580 4Matic (transmission intégrale) qui sera dotée de la même batterie mais l’ajout d’un moteur supplémentaire sur l’essieu avant portera la puissance à 385 kW (523 ch) pour 855 Nm. L’autonomie annoncée sur cette version est de 770 km.

Mercedes EQB

Le Mercedes EQB est SUV compact (4,68 m de long) 100 % électrique pouvant accueillir jusqu’à sept personnes. Ce qui est complètement inédit sur ce segment ! A priori les passagers ne devraient pas être trop à l’étroit puisque l’EQB aura le même empattement que son « frangin » thermique le GLB, soit 2,83 m. La version internationale de l’EQB, produite à Kecskemét, en Hongrie, arrivera en Europe à la fin de l’année 2021. Sur le Vieux Continent, les clients auront le choix dès le départ entre plusieurs modèles à traction avant et à transmission intégrale, ainsi que différentes versions de puissance, certaines dépassant les 200 kW. La capacité utile des batteries en Europe est de 66,5 kWh. Mercedes annonce qu’une version à l’autonomie particulièrement élevée est également prévue mais sans en dire plus. A suivre.

Maserati Levante Hybrid

En plus de ces deux marques françaises, Stellantis a aussi dépêché à Shanghai l’une de ses marques italiennes : Maserati. En attendant son futur SUV, le Grecale, la marque au trident présente la version micro-hybridée du Levante. Maserati a en fait appliqué à son gros SUV le même traitement qu’à la Ghibli à savoir un 4 cylindres essence de 2.0 l développant 330 ch associé à un micro-hybridation de 48 volts. Ceci afin de s’affranchir des énormes malus qui sont plus que dissuasifs. Le V6 diesel 3.0 l de 275 ch devrait donc sous peu disparaître du catalogue car moins puissant et plus fortement pénalisé par le malus. Reste à savoir si les ingénieurs de Maserati ont pu préserver sur la version micro-hybride le rugissement si caractéristique des moteurs de la marque malgré la présence d’un 4 cylindres sous le capot ? Maserati nous certifie que oui. A vérifier.

Laisser un commentaire