April 21, 2021

Essai Kia XCeed PHEV – la bonne affaire du moment !

Vous en avez marre des SUV, mais vous aimé quand même avoir une position de conduite surélevée ? Vous avez envie de vous offrir un véhicule hybride rechargeable sans vider tous vos comptes ou vendre un rein ?

Alors nous vous invitons vivement à jeter un œil sur le Kia XCeed hybride rechargeable.

Design

Comme on a déjà pu vous l’expliquer, le Kia XCeed n’est pas un SUV mais un CUV, un crossover pour faire simple. Il propose une ligne de SUV compact coupé très « profilé » et franchement réussie selon nous.

La garde au sol du Kia XCeed s’établit à 172 mm sur la version à jantes 16’’ et à 184 mm sur la version à jantes 18’’. Grosso modo, ce sont les valeurs d’un SUV mais la hauteur de caisse étant plus faible l’ensemble paraît plus ramassé. Le profil est très dynamique grâce au capot assez long qui donne des lignes assez tendues sur l’avant et la chute de toit très typée « fastback » qui crée un arrière plutôt arrondi. A la manière du shooting-brake ProCeed. Restons à l’arrière car la poupe est très sympa. Les feux arrière effilés proposent une signature lumineuse qui n’est pas sans évoquer une certaine marque allemande à l’étoile. Le diffuseur arrière à l’aspect métal intégré au bouclier arrière accueille deux canules d’échappement (factices), ce qui donne aussi pas mal de dynamisme à l’ensemble.

Enfin, à l’avant on retrouve la calandre « nez de tigre » qui participe de l’identité visuelle de Kia.

Ne vous fiez pas trop à la couleur grise de notre modèle d’essai qui ne met pas trop ses proportions en valeurs. C’est sûr, c’est plus passe-partout que la couleur or de notre article de présentation. Mais ça atténue un peu le dynamisme de ce crossover selon nous.

 

Ambiance à bord & infodivertissement

Ce qui surprend lorsque l’on entre à bord du Kia XCeed est le très bon niveau d’équipement et la qualité de fabrication. Dès le premier de niveau de finition qui s’affiche à 36 590 € hors bonus et aides de l’État), on trouve , notamment, un système de d’infodivertissement tactile couleur 12.3″ compatible Android Auto et Apple CarPlay, une clim auto bi-zone, une caméra de recul, l’aide au maintien dans la file, le freinage d’urgence, les projecteurs avant « full LED », l’ouverture et le démarrage sans clé et les services connectés « UVO CONNECT » offerts pendant 7 ans.

Dans l’habitacle, les matériaux et les assemblages sont dans la très bonne moyenne du segment. On trouve ça et là quelques plastiques durs mais rien de choquant. De plus, les différents éléments sont très bien ajustés, donc tout va bien.

Ce qui va un peu moins bien c’est au niveau du coffre. Les batteries ont plus de grignoté le volume de chargement et vous ne pourrez compter que sur un coffre de 291 litres seulement. Pour info, une Peugeot 208 qui n’est franchement pas une référence, fait mieux

Le Kia XCeed est donc très bien équipé et très bien fini au regard de son tarif. Il peut affronter sans crainte la référence du segment : le Renault Captur E-Tech 160.

Conduite & motorisation

Le Kia XCeed PHEV est animé par un bloc essence d’un 1.6 l développant 105 ch, associé à un moteur électrique de 60.5 ch. La puissance totale combinée est de 141 ch. Kia annonce une autonomie « supérieure à 50 km » et jusqu’à 59 km en cycle urbain. Alors autant pour la ville c’est parfaitement vrai puisque nous n’avons eu aucun mal à parcourir 61 km dans Paris en tout éléctrique alors que les températures oscillaient entre 5 et 10 degrés. En revanche, pour le périurbain (route à 80 km/h max), nous n’avons parcouru que 43 km, certainement en raison des températures. Ce qui est déjà très honorable.

La conduite, en électrique comme en thermique, s’avère agréable. Le comportement routier est très sain. Le Kia XCeed est très bien insonorisé et confortable à l’avant comme à l’arrière. Le surpoids des batteries est très bien géré. Et l’agrément de conduite est au rendez-vous.

En ville, le XCeed se montre plutôt agile en revanche les suspensions fermes associées aux jantes de 18 » sur notre modèle d’essai rendent l’ensemble très raide. Heureusement, Kia a eu le bon goût de proposer des sièges plutôt moelleux donc ça passe.

Ce qui passe moins en revanche, c’est le comportement moteurs-boîte lors des accélérations (dépassement ou insertion par exemple). Le moteur thermique monte dans les tours de façons linéaires et semble « mouliner » ; un comportement déroutant, surtout quand l’on sait que la boite est une boite DCT7 donc à double-embrayage. On pourrait se croire à bord d’une voiture équipée d’une boite CVT.

Bizarre, au ressenti. En revanche, à la pompe, c’est parfait ! Pas de doute, Kia sait y faire en matière de sobriété car sur les 500 km de notre essai qui mêle ville, autoroute et réseau secondaire à parts égales, nous avons consommé 5,3 litres/100 km. Nous avons bien-sûr pris soin de simuler un long trajet permettant de vider la batterie puis de continuer strictement en thermique.

Modèle essayé

Kia XCeed hybride rechargeable 141 ch Premium

41 190 € + 650 € (peinture métallisée) + 700 € (pack sécurité avancé) = 42 540 € (hors bonus et aides gouvernementales)

On aime

  • le design
  • l’efficience
  • la qualité de fabrication et d’assemblage
  • l’insonorisation
  • le niveau de dotation dès l’entrée de gamme

On regrette :

  • la fermeté des suspensions
  • le volume du coffre
Le Kia XCeed PHEV sur le banc

Fidèle à son habitude, Kia propose un véhicule hybride rechargeable innovant, bien fini et très bien équipé. Sa conduite est agréable malgré une boite à double embrayage qui se comporte comme une CVT. Reste un critère essentiel : le prix. Son principal concurrent, le Renault Captur E-Tech 160 propose un rapport prix/équipement tout aussi intéressant que le XCeed. La différence va donc se faire sur la sobriété (électrique et thermique) et le design. Mais aussi sur la garantie car Kia avec sa garantie de 7 ans fait toujours très mal à sa concurrence. A vous de juger !

  • Design
  • Ambiance à bord
  • Conduite
  • Prix
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Laisser un commentaire