April 21, 2021

Hyundai IONIQ 5 – le vent du changement

Après le nouveau Tucson, Hyundai poursuit sa révolution et a lancé il y a quelques jours le IONIQ 5 son SUV compact 100% électrique.

En termes de design, le IONIQ 5 ne ressemble aucun modèle de la gamme actuelle de Hyundai. Le style est très rafraichissant, très sobre et en même temps très travaillé. Nous on a beaucoup aimé. Le constructeur coréen nous a indiqué que la silhouette du IONIQ 5 s’inspire de celle de la Pony (le premier véhicule de série de la marque) : ça ne nous a pas sauté aux yeux mais on vous laisse en juger.

En revanche ce qui nous a sauté aux yeux c’est l’identité lumineuse : très travaillée à l’arrière comme à l’avant. L’aspect pixelisé nous a un peu fait pensé à l’esthétique de certain véhicule dans Tron.

Les portières s’ouvrent sur un plancher plat dans tout l’habitacle sur lequel peut coulisser les fauteuils avant, la banquette arrière (en 60/40) et le console centrale. La volonté de Hyundai est de proposer un intérieur qui s’apparente à un espace de vie semblable à une partie d’un salon. Et avec un empattement de 3 mètres l’espace de vie sera plutôt agréable. Pour ranger l’espace de vie, le IONIQ 5 propose 2 coffres : 57 l à l’avant et 531 litres à l’arrière qui peut être porté à près de 1 600 litres lorsque les sièges de la deuxième rangée sont totalement rabattus.

 

Sous le plancher se trouve le pack de batterie de 72,6 kWh qui pourra être raccordé au choix à un moteur arrière ou à 2 moteurs (un sur chaque essieu).

La configuration à un seul moteur électrique associe un moteur arrière d’une puissance de 160 kW (218 ch) pour un couple de 350 Nm à une transmission à deux roues motrices. Dans cette configuration, le 0 à 100 km/h est abattu en 7,4 secondes.

La configuration à deux moteurs est constituée d’un moteur arrière de 155 kW (210 ch) pour 350 Nm de couple et d’un moteur avant de 70 kW (95 ch) pour 255 Nm, et pouvant être couplé à une transmission intégrale. Ce groupe propulseur peut s’acquitter du 0 à 100  km/h en 5,2  secondes.

Les autonomies annoncées sont comprises entre 470 et 480 km mais ne sont pas encore homologuées WLTP. Et à mon avis on devrait avoir une belle surprise car le IONIQ 5 peut être équipé d’un toit solaire écologique qui vient compléter la source d’alimentation électrique du véhicule en collectant de l’énergie solaire et en la transférant vers les batteries.

 

Concernant le tarif, pour l’instant Hyundai propose une offre sur une version de lancement limitée à 3000 exemplaires baptisée « Project 45 » et proposée à 55900 euros. Pour ce prix, vous bénéficierez notamment d’un pack IONITY exclusif comprenant deux ans d’abonnement offerts.

 

A suivre donc, mais quelque chose me dit que l’on va très vite pour reparler du IONIQ 5 d’ici le printemps 2021, moment où le IONIQ 5 sera disponible en concession.

 

 

Laisser un commentaire