December 08, 2021

Renaulution – notre résumé du plan stratégique de Renault

Le 14 janvier 2021, Luca de Meo, PDG du Groupe Renault, a dévoiler le plan « Renaulution » c’est-à-dire la vision stratégique de Renault à l’horizon 2025.

Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous avez vu que Gilles Vidal nous a fait rêver avec un concept-car qui ressuscite la Renault 5. Mais « Renaulution » est un plan beaucoup plus vaste que le présentation de ce génial prototype et concerne toutes les marques du groupe.

RENAULT

  1. Au-delà de la Renault 5 Prototype, Luca de Meo a laissé planer le doute quant à une future Renault 4 (que l’on connait tous sous le nom « 4L ») afin de surfer sur la mode du néo-rétro
  2. En 2022, Renault dévoilera My Link, un nouveau système d’info-divertissement basé sur la technologie Google Built-in. Renault sera le premier constructeur automobile à proposer des services Google sur des véhicules grand public.
  3. Renault développera aussi concrètement la dimension écologique de ses voitures en brisant le cycle de vie des véhicules. Grâce à sa Re-Factory de Flins (France). L’usine remettra en état plus de 100 000 voitures d’occasion par an et convertira des utilitaires Diesel en véhicules 100 % électriques ou biogaz. Renault possède également un avantage évident dans le reconditionnement et le recyclage des batteries. Une démarche plus que louable qui s’apparente à la suppression de l’obsolescence programmée de notre électroménager ou de nos smartphones. Bravo Renault, car ça c’est du développement DURABLE.
  4. 14 nouveaux modèles seront lancés d’ici 2025 (7 électriques et 7 dans les segments C et D) avec l’ambition que ces segments supérieurs représentent 45 % des ventes d’ici la même année.

DACIA

  1. La marque à bas-coût du Groupe Renault a aussi droit à son concept-car avec le Bigster Concept. Ce grand frère du Duster est un SUV de 4,6 m robuste et spacieux. Ses dimensions placent le Bigsrer Concept sur le segment C, mais il sera accessible au prix d’un véhicule du segment inférieur.
  2. Lancement en 2021 des nouvelles Sandero et Logan, mais aussi Spring, la citadine 100% électrique qu’on nous annonce comme la plus abordable d’Europe.
  3. Trois nouveaux modèles à venir d’ici à 2025.

LADA

  1. Peut-on espérer de pouvoir prochainement acheter un Lada Niva dans l’hexagone ? Peut-être qu’un début de réponse a été donné lors de la présentation du plan Renaulution par Yves Caracatzanis, directeur général du Groupe Avtovaz : « Le lancement du tout nouveau NIVA en 2024 sera très certainement un moment-clé pour LADA en Russie, mais permettra également d’ouvrir de nouveaux horizons pour la marque. »
  2. De plus, les marques LADA et DACIA vont renforcer leurs interactions, notamment en utilisant la même plateforme. L’objectif est d’en faire des marques internationales à part entière pour qu’elles puissent dépasser leur périmètre actuel en termes de marchés et de segments.
  3. Car il va bien falloir trouver (ou créer) les débouchés pour écouler le résultat du plan produit de LADA qui prévoit 4 nouveaux modèles qui seront commercialisés d’ici 2025, y compris la nouvelle génération du Niva en 2024 et un nouveau véhicule dans le segment C-SUV en 2025.

ALPINE

  1. Les activités actuelles d’Alpine Cars, Renault Sport Cars et Renault Sport Racing seront réunies en une seule entité sous la marque Alpine. Donc ceux qui suivent la F1, désormais il faudra guetter les Alpine sur les circuits.
  2. Désormais, un garage Alpine 100% électrique : la très sexy berlinette A110 et son moteur thermique vont donc devenir collector car dans le plan produit d’Alpine, plus une goutte d’essence !
    Demain, si nous voulons rouler en Alpine, nous aurons le choix parmi:
    – une compacte sportive (segment B) 100 % électrique
    – un crossover sportif (segment C) 100 % électrique
    – une remplaçante 100 % électrique de l’A110 développée au travers d’un tout nouveau partenariat avec Lotus

Laisser un commentaire