October 28, 2020

Autoroute A48 – La voie réservée au covoiturage est ouverte

Pour voir des voies réservées au covoiturage, il fallait partir aux US mais depuis aujourd’hui c’est possible en France sur l’autoroute A48.

C’est une première, AREA devient le premier gestionnaire d’infrastructures routières en France à ouvrir une voie réservée au covoiturage, matérialisée par un losange blanc sur fond noir.

Comment ça marche ?

Située sur l’A48 dans le sens Lyon -> Grenoble, cette voie réservée débute après la barrière de péage de Voreppe et s’étend jusqu’à la bifurcation A48/RN481. Longue de 8km, à gauche, cette voie réservée s’active uniquement lorsque la circulation est dense et que la vitesse des véhicules diminue. A cette condition les panneaux lumineux entrent en action et affichent un losange blanc  au dessus de la voie.

 

Cette voie de gauche devient donc la voie réservée au covoiturage, la vitesse maximale est de 50km/h pour toutes les voies par mesure de sécurité.

Une fois activée, cette voie réservée est ouverte :
• à tous les véhicules légers contenant deux personnes ou plus*,
• aux taxis (même sans client) ,
• ainsi qu’aux véhicules dotés de la vignette Crit’Air zéro émission (véhicules 100% électriques ou hydrogènes).

 

Du covoiturage sur autoroute est-ce bien utile ?

Il ne sera pas nécessaire de vous faire un dessin, si on augmente le nombre d’occupants par véhicules on diminue le nombre de véhicules pour lutter contre l’autosolisme (être seul dans son véhicule).

 

Evidemment c’est un nouvel usage, une période de sensibilisation est prévue par AREA pour communiquer sur l’utilité d’un tel dispositif et son champ d’action.

Afin de pouvoir avertir un automobiliste qu’il n’est pas autorisé à emprunter cette voie, un système de comptage automatique du nombre d’occupants est mis en place et notifiera la personne sur le panneau lumineux.

Cela se modélise par une borne qui ressemble à un radar, situé sur le terre-plein central, l’appareil est capable de compter les occupants aussi bien à l’avant qu’à l’arrière du véhicule de jour comme de nuit .

Ce dispositif n’est pas un radar car AREA n’est pas autorisé à envoyer de contravention, seul les forces de l’ordre sont habilitées pour le faire. En cas d’infraction, le contrevenant s’expose à une amende 135€ (90€ si paiement immédiat).

Avec la situation sanitaire actuelle, ce n’est pas la meilleur période pour faire du covoiturage mais j’espère que ce genre de dispositif va se généraliser sur tout le territoire.

 

 

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire