October 28, 2020

Nouveau Hyundai Tucson – changement radical

Quand Hyundai annonce une nouvelle génération de l’un de ses modèles, il n’hésite pas à repartir d’une feuille blanche.

C’est le cas du Tucson, son best-seller puisque ce SUV s’est écoulé à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde depuis son lancement en 2004, dont 1,4 million en Europe. Ce qui en fait le champion des ventes de la marque au niveau mondial dans la catégorie des SUV. Un tel succès aurait pu inciter le constructeur coréen à opter pour une évolution à l’allemande, mais non : ils sont comme ça chez Hyundai, audacieux.

 

Esthétiquement, il convient donc d’oublier ce que vous saviez de la silhouette du Tucson de 3e génération. Le nouveau look de la quatrième génération du Tucson fait son arrivée sur le marché avec un nouveau look s’inscrivant dans lignée de l’identité stylistique de la marque « Sensuous Sportiness ». La structure de caisse plus imposante et plus large que celle de son devancier.

En revanche, notre regard a été immédiatement attiré par la nouvelle calandre, très aérodynamique, de ce Tucson qui nous fait furieusement penser à celle du Nissan Ariya. Dites-nous si vous partagez ou pas notre point de vue. Cette calandre est constituée de motifs géométriques baptisés « Parametric Jewels ». Tous feux éteints, la face avant du véhicule semble recouverte de formes géométriques sombres, ne permettant pas de distinguer ses feux de jour à LED intégrés dans la calandre. Lorsque les feux de jour s’allument, l’aspect chromé foncé de la calandre disparaît au profit de ces formes évoquant des pierres précieuses

On retrouve également ces motifs géométriques sur les flancs du Tucson ainsi qu’a l’arrière qui offre là aussi une signature lumineuse très caractéristiques.

 

A l’intérieur, le Tucson se veut confortable et habitable. Nous vous dirons lors de notre prochain essai si les plastiques durs et peu agréables à l’œil et au toucher de la 3e génération ont été supprimés. En revanche, le volume du coffre déjà plus que convenable sur la 3e génération a été augmenté sur le nouveau Tucson : le volume de chargement a gagné entre 87 et 157 litres en fonction de la finition et de la motorisation choisies.

 

Au menu des motorisations, le choix est plutôt copieux puisqu’il sera disponible en essence et diesel avec une hybridation légère de 48V (MHEV), ainsi qu’en versions hybride et hybride rechargeable (disponible en 2021).

 

Pour les motorisations MHEV 48v, on trouve :

 

La version hybride se compose du nouveau moteur thermique Smartstream T-GDi 1,6 l et d’un moteur électrique de 44,2 kW alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 1,49 kWh. Elle est associée à une transmission automatique à six rapports (BVA-6). Le tout offre une puissance combinée de 230 ch.

 

Disponible dans un premier temps en versions hybride, diesel hybride 48V et essence hybride 48V, Tucson Nouvelle Génération fera son apparition dans les showrooms européens de la marque vers la fin de cette année. La version hybride rechargeable et la finition N Line seront disponibles, quant à elles, en début d’année prochaine.

 

 

Laisser un commentaire