May 17, 2021

Essai Jaguar F-PACE – quand le SUV devient félin

Le SUV tout le monde s’y met ! Beaucoup de marques premiums avaient déjà les leurs, il ne reste plus qu’une poignée de constructeur dits « luxe » qui n’ont pas encore ce type de véhicule à leur catalogue. Un de moins avec le Jaguar F-PACE.

FP_17MY_162_GEE_GALLERY-device_desktop-1366x769_tcm96-186306_desktop_1366x769

Design

Jaguar poursuit sa mutation pour rester ou devenir (selon les points de vue) cette marque « so british » et désirable qu’inspire la vue de son logo. Ce SUV ne trahit pas cette ambition : c’est bien une Jaguar. Racé, agressif, imposant (4,73m de long, 1,93m de large et 1,66m de haut, c’est un beau bébé).
Le design extérieur reprend les éléments de style des berlines XE et XF : on retrouve, par exemple, la calandre rectangulaire aux angles adoucit et cerclée d’aluminium ainsi que le regard crée par les optiques avant. A l’arrière, l’identité lumineuse est celle de la Jaguar F-Type.
On trouve évidemment des éléments de carrosserie exclusifs au SUV comme, par exemple, le bouclier intégrant deux énormes entrée d’air.

IMG_2296

 

 

Ambiance à bord

L’habitacle propose un intérieur mitigé. Le niveau de confort offert par les sièges enveloppants et la qualité des cuirs sont dignes de la marque. En revanche, la finition est en-deçà de ce que l’on est en droit d’attendre d’une Jaguar et plus généralement d’un véhicule de ce tarif.
Dommage que les assemblages et les plastiques ternissent quelque peu un tableau qui aurait pu être des plus agréable car le design intérieur offre un compromis très réussi entre luxe et performance. Ergonomique, accueillant et pas austère : c’était bien vu et bien pensé.

 

Au niveau des équipements, la dotation de série est consistante. Le catalogue d’option, raisonnable, permet de parfaire ce niveau d’équipement. On note toutefois quelques mesquineries : par exemple, la vision tête haute proposée en option uniquement (1576€ le pack d’option avec VTH + pare-brise athermique …).
Mais tout ça est vite oublié grâce à une innovation qui peut sembler n’être qu’un gadget mais qui s’avère fort utile. Qui ne s’est jamais demandé dans certaines situations (au sport, à la plage, …) ou ranger sa clé de voiture en sécurité pour qu’elle ne soit pas volée, pas mouillée, pas ensabler ou, tout simplement, pour qu’elle ne nous gêne pas ? Jaguar propose une vraie solution à ce problème : la « clé de loisir ». Vous rangez la clé « normale » dans l’accoudoir central et vous mettez autour de votre poignet un bracelet en plastique noir et étanche. Vous approchez le bracelet du logo du hayon pour verrouiller ou déverrouiller. Simple et efficace.

Le système d’info-divertissement se pilote grâce à la molette escamotable et un écran 10,2 pouces très réactif. Oubliez les temps de latence de certains SUV français, ici c’est immédiat. Compatible avec tous vos smartphones, qu’il y ait une pomme dessus ou non, la réplication des fonctions de votre terminal de poche sur la voiture se fait sans l’installation d’une application dédiée : un autre bon point !

Et puisque l’on en est à la distribution de bon point, l’on se doit de saluer le volume du coffre. 650 litres : on est parmi ce qui se fait de mieux sur ce ségment. Enfin un SUV qui sait ce montrer familial.

FP_17MY_160_GEE_GALLERY-device_desktop-1366x769_tcm96-186314_desktop_1366x769

 

Motorisation

Nous avons eu le plaisir de prendre le volant d’un F-PACE équipé du bloc essence V6 3L de 380 chevaux. C’est la motorisation la plus puissante et sur laquelle on devine que Jaguar fonde beaucoup d’espoir pour venir taquiner le Porche Macan qui propose deux moteurs essence de 360 et 400 chevaux.
Ainsi motorisé, Jaguar annonce un 0 à 100 km/h en 5,5 : nous n’avons pas chronométré mais nous avons pu éprouver la franchise de l’accélération sur route fermée. Et on vous confirme que ça tire fort sur les bras et ça pousse fort dans les fesses.

Le F-PACE propose un autre bloc essence de 340 chevaux et 2 moteurs diesel : l’un avec une cylindrée de 2L pour 180 ch, l’autre est un V6 de 3L de 300 ch.

IMG_2300

 

Découvrez l’info-divertissement en vidéo sur notre chaîne YouTube.

 

On aime

  • Le design intérieur et extérieur
  • La polyvalence (sportivité, maniabilité, commodité au quotidien)
  • Les motorisations
  • L’agrément de conduite
  • L’habitabilité et le volume du coffre

On aime pas

  • Finition intérieure
  • Rapport prestation/prix

 

Modèle essayé :
Jaguar F-PACE V6 3L essence 380 CH boîte automatique – 4×4
90 962 € avec options
La gamme Jaguar F-PACE démarre à partir de 44 350€

Concurrentes :
– Audi Q5 à partir de 40 750 €
– BMW X5 à partir de 55 650 €
– Maserati Levante à partir de 72 800€
– Mercedes GLC à partir de 44 450€
– Porsche Macan à partir de 58 235 €

La Jaguar F-Pace S sur le banc
7.6

Vous l'aurez compris, ce Jaguar F-PACE nous laisse une impression mitigée : un design ravageur et des motorisations efficaces qui cohabitent avec une qualité de finition passable. Des cuirs flatteurs qui jurent avec les plastiques durs. Heureusement, les aptitudes "off-road" et le volume de coffre lui permettent de s'en sortir par le haut. Ceci m'invite à dire que ce qui auront le plaisir de prendre le volant d'un Jaguar F-PACE conduisent un mythe, un rêve pour certains ; ils conduisent une Jaguar. Et à la manière d'une œuvre d'un artiste, c'est une chose sensation qui ne se compare pas, ne se juge pas. On la vit, on la ressent et on en profite.

  • Motorisation8
  • Design8.5
  • Ambiance à Bord7
  • Comportement7.5
  • Infotainement7
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Laisser un commentaire