May 25, 2020

Comparatif – Essai Renault Mégane RS 275 Trophy Vs Seat Leon Cupra SC 280

 

La Seat Leon Cupra 280 et la Renault Mégane RS Trophy 275 sont deux voitures sportives qui disposent d’un point commun : Elles ont toutes les deux remportées le record du Nürburgring. Je connaissais déjà très bien la Mégane RS que j’avais pu essayé au lancement d’Autoday mais en version 265ch châssis « classique » cependant elle était déjà diablement efficace. A cette époque, la Mégane RS avait en poche le record du tour de Nurburgring mais récemment, Seat a surpris tout le monde en raflant le record à Renault avec la nouvelle Seat Leon Cupra SC 280.

Renault, piqué dans son orgueil a planché sur une nouvelle copie de sa Mégane RS en poussant le 4 cylindres 2.0L à 275ch avec quelques modifications dont notamment un pot Akrapovic et des suspensions Ohlins accompagnés de pneus Michelin  Pilot Sport Cup 2. Face à elle, Seat a doté sa Cupra d’un bloc 4 cylindres 2.0L TSI de 280ch et pneus Pirelli PZero Rosso (sur notre modèle d’essai). Il était donc trop tentant de mettre à l’épreuve ces deux tractions sportives en face à face pour un comparatif très prometteur sur AutoDay.

Comparatif Mégane RS Cupra 280

Who’s the best ?

 

Design

Coté Renault, la Mégane RS est doté d’un châssis Cup avec une garde au sol très rapprochée, le kit carrosserie avec les voies élargies donne une impression massive, les jantes noires de 19 pouces en bâton disposent d’un design assez simple mais efficace, les etriers rouge Brembo renforce l’image sportive . Sur notre version le jaune Sirius est magnifique, durant notre essai le soleil était au rendez-vous pour faire de beaux reflets sur la carrosserie. Les stickers ne font pas trop « kéké », pour ceux qui veulent plus de discrétions, il est possible de les enlever. D’une manière générale le design ne change pas beaucoup par rapport à l’ancienne Mégane RS à part la face avant.

Comparatif Mégane RS Cupra 280

Chez Seat, la discrétion est de mise avec une carrosserie ressemblante comme deux gouttes d’eau à la version FR, seules changements avec la double sortie d’échappement et le logo Cupra. En face de la Mégane RS, la Cupra est beaucoup plus sobre, elle a un look « passe-partout » mais elle n’en reste pas moins une très jolie voiture notamment grâce à ses jantes 19 pouces, sa teinte Gris dynamique et ses étriers rouges lui conférant un atout sportif (certains diront qu’elle est blanche, en fonction de la luminosité, cette voiture est un véritable caméléon).

Comparatif Mégane RS Cupra 280

Moteur

Dans cette partie, vous pouvez découvrir les caractéristiques de la Leon Cupra 280 suivi de la Mégane RS:

  • Bloc essence Turbo + compresseur 4 cylindres de 2.0l TSI développant 280ch avec 350 Nm disponible entre 1750 et 5600 trs/min
  • Bloc essence Turbo 4 cylindres de 2.0l développant 275ch avec 360 Nm disponible entre 3000 et 5000 trs/min

Vous noterez la disponibilité du couple très tôt sur la Cupra (1750 trs/min) contrairement à la Mégane RS qui daignera déclencher son turbo au dessus de 3000 trs/min.

 

Conduite

C’est bien mignon de parler de la théorie sur ces deux modèles mais ce qui est quand même le plus marrant c’est de les conduire. La Cupra cache plutôt bien son jeu, quand je disais qu’elle a l’air sage de l’extérieur c’est une vraie furie sous son capot. Ce qui m’a surpris est la disponibilité du couple dès 1750 trs/min contre 3000 trs/min pour la Mégane RS. Comme beaucoup de voitures sportives, plusieurs modes de conduites sont disponibles à savoir : Mode Confort, Sport, Cupra et Personnalisé.

Le mode confort sera préféré en conduite « normale » en ville où l’on souhaite avoir une direction légère et une réponse de l’accélérateur classique. Le plus intéressant reste le mode Cupra, ce mode règle toute la voiture pour qu’elle soit la plus vive possible, c’est à dire que la direction se raidit, le moteur est beaucoup plus réactif, la sonorité du moteur devient très présente. Sur ce dernier point ce n’est pas un faux son qui passe par les enceintes mais c’est vraiment le son du moteur comme si une trappe du tableau de bord s’ouvrait. Nous avons préféré sur cette version une boite manuelle, d’une part pour mieux la comparer avec la Mégane RS et d’autre part pour les sensations de conduite. Il faut bien l’avouer les boites automatiques sont pratiques mais pour moi elles gomment trop les sensations, la boite dispose d’un verrouillage correct mais perfectible, par contre nous avons remarquons que les rapports trop proches peuvent favoriser l’erreur de rapport. En mode Cupra, les accélérations sont vives mais attention à ne pas avoir le pied trop lourd sinon la voiture se met à patiner car celle ci ne dispose pas d’un autobloquant. Les suspensions ne sont pas trop raides, vous ne perdrez pas une côte à chaque dos d’âne.

Comparatif Mégane RS Cupra 280

Pour la Mégane RS, le moteur parait tout aussi efficace, ils sont très proche en terme de puissance, le mode RS, transforme la Mégane RS 275 en bolide. Je suis un peu déçu de la sonorité de la nouvelle sortie Akrapovic Titane qui a surtout équipée cette voiture pour l’alléger (5kg en moins) et non pour lui donner un bruit amélioré. Le châssis Cup est très très raide, on sent toutes les aspérités de la route, surtout avec cette version équipée de suspensions Ohlins réglables. Je suis tombé amoureux des sièges Recaro qui donnent un maintien de rêve et ne sont pas vraiment inconfortable, je me vois bien faire 500km avec sans problèmes. Ce châssis est vraiment différent de la Cupra, la MRS vire vraiment à plat, on a plus l’impression d’être dans un karting par rapport à la Cupra qui reste très confortable malgré le mode énervé Cupra.

J’ai préféré la sonorité de la Cupra à la Mégane RS mais en terme de performance pur, la Mégane RS est devant je pense notamment grâce à son châssis très efficace et un autobloquant lui donnant une excellente liaison au sol.  Les pneus Michelin Sport Cup 2 (en option) sont également un petit plus pour la tenue de route comparé aux Pirelli PZero Rosso.

Comparatif Mégane RS Cupra 280

 

Ambiance à bord

Ici on a deux écoles, la Cupra est à l’image de l’extérieur très sobre, pas grand chose nous indique que nous sommes dans une voiture sportive à part les sièges baquets bi-ton, le volant perforé avec les coutures blanche et le signe Cupra sur le volant et le pommeau. La Mégane RS joue une toute autre carte avec les sièges baquets Recaro Renault Sport offrant un maintient exceptionnel, la ceinture de sécurité rouge vif, le volant, pommeau et levier de frein à main en alcantara comme sur les voitures de courses. Ambiance !

Comparatif Mégane RS Cupra 280

Niveau électronique, l’infotainement sur les deux modèles est correct, on regrette sur la Cupra de ne trouver qu’un petit écran centrale mais elle se rattrape avec un bel écran couleur sur le tableau de bord contrairement à la Mégane RS qui pèche par son ordinateur de bord central trop loin pour le contrôler en tactile et sur le tableau de bord un écran monochrome. Par contre on apprécie beaucoup le RS Monitor V2 donnant accès à toute une série de télémétrie, ça fait un peu gadget mais c’est amusant et cela renforce vraiment son image de sportive.

Pour la Seat Leon Cupra 280 :

Ce que j’ai aimé :

  • Look extérieur sobre mais efficace
  • Sonorité du moteur jouissif
  • Belle polyvalence
  • Agrément moteur avec un couple disponible très bas

Ce que je regrette :

  • Manque détails sportifs à l’intérieur
  • Finition de l’habitacle passable
  • Ecran de l’infotainment trop petit

Pour la Mégane RS Trophy 275 :

Ce que j’ai aimé :

  • Agrément de conduite
  • Chassis Cup très efficace
  • Sièges Recaro <3

Ce que je regrette :

  • Module R-Link pas pratique à utiliser à cause de la position de conduite
  • Manque de sonorité de la sortie Akrapovic

Comparatif Mégane RS Cupra 280

Pour conclure ce comparatif, je pense ces deux voitures sont à destination d’un public différent. La Leon Cupra dispose d’une très belle polyvalence, d’autant plus qu’elle est disponible en 5 portes elle permet d’associer une voiture familiale et une voiture sportive quand on veut se faire plaisir.

La Mégane RS est vraiment une voiture de passionné, ses sièges Recaro, ses trois portes et son châssis Cup ne font pas d’elle une voiture polyvalente. Il me parait compliqué d’avoir des enfants avec cette voiture contrairement à la Leon Cupra en 5 portes qui est un bon argument pour l’achat.

Coté Tarifs ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser la Seat Leon Cupra n’est pas si cher que ça, elle est affiché à 38.000€ en 3 portes. La Mégane RS quant à elle monte à 43.000€ pour notre version d’essai équipée de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 et suspensions Ohlins, deux équipements forts appréciables mais en option (4000€ pour les deux).

 

Merci à Seat et à Renault pour nous avoir fait confiance et donné la possiblité d’essayer ces deux voitures qui vont vite.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram