May 05, 2021

Essai – Ford Fiesta ST, une petite sportive avec un grand coeur

 

En France, la guerre fait rage entre les citadines énervées entre la Clio RS EDC 200, la Peugeot 208 GTI, la Citroën DS3 Racing, l’Abarth Punto SuperSport, Opel Corsa OPC et j’en passe, cela fait donc un certain nombre de concurrents et quand on est acheteur c’est la jungle pour comparer tout ça.

Ford ajoute son grain de sel dans cette catégorie où il faut faire aussi bien que des références comme la Clio RS voir mieux, dans tous les cas c’était le challenge de Ford qui n’est pas novice dans cette exercice, le constructeur américain a déjà prouvé par le passé que son préparateur maison ne faisant pas dans la dentelle, pour moi la référence chez Ford reste la Ford Focus RS.

Revenons à cette nouvelle version de la Fiesta ST, lors de son annonce et après, les chiffres de ventes sont excellents et dépassent même les estimations de la firme américaine, c’est donc un gage de qualité, c’est donc avec une grand joie que j’ai fait la demande à Ford France de prendre en main cette bombinette le temps d’un weekend, récit.

Design

Cette Fiesta ST emprunte la plateforme au modèle de série qui a subit depuis cette génération un lifting avec la fameuse calandre faisant étrangement pensé à Aston Martin, cette version ST se voit greffer un kit carrosserie spécial avec de nouveaux pare choc, un becquet et une double sortie d’échappement procurant un son qui ne laissera personne indifférent. Ford a décidé de décliner cette version en 5 coloris dont 3 en option (Bleu Performance, Rouge Racing et Orange Molten).

Les jantes de 17 pouces de couleur grise mettent en valeur la voiture, les étriers rouges renforcent la touche sportive de l’auto, mon modèle d’essai était du coloris Orange Molten qui est pour moi le plus beau coloris. c’est une voiture clairement orienté sportive mais elle passe presque inaperçu, elle sait se faire discrète mais à condition de ne pas trop effleurer la pédale d’accélérateur.

 

Moteur

Si on achète une telle voiture ce n’est évidemment pas pour ces étriers rouge et sa double sortie d’échappement mais bel et bien pour son moteur, on a à faire ici à un bloc essence 1.6l épaulé par un gros turbo développant au total 182ch ce qui la situe dans la moyenne de ses concurrentes niveau cylindrée moteur, là ou plusieurs ont décidé de rester sur un bloc 1.4l turbo. Ce qui est intéressant sur ce moteur c’est la fonction EcoBoost qui permet en conduite sportive d’avoir un gain de puissance supplémentaire quand on sollicite la bête, ce moteur ne manque pas de couple, la boite de vitesse est parfaitement étagée, quand on a besoin de puissance on appuie et ça part tout seul, cela surprend et il faut redoubler de vigilance vis à vis des limitations de vitesses.

Du coté de la consommation, en mixte je tournais autour des 7l/100 ce qui est raisonnable pour une voiture avec un tempérament si fougueux, j’ai particulièrement apprécié le boulot fait par Ford sur la sonorité de l’échappement qui a été travaillé et cela s’entend, je fais souvent le reproche à certaines sportives d’être trop timides au niveau sonore mais avec la Fiesta ST on est servi sans que ce soit le vacarme dans l’habitacle sur autoroute, beau travail.

Conduite

Fièrement installé dans les baquets Recaro, j’ai vraiment eu l’impression que Ford n’a pas mis de coté le confort sur cette sportive, j’ai rarement été aussi bien maintenu dans des sièges mais il faut dire que Recaro est une référence en la matière. La position de conduite est donc juste parfait, le volant trois branches estampillé ST est correct, il accueille quelques boutons ni trop ni pas assez un juste milieu bien maitrisé, toutes les connectiques sont là (USB, Audio et Bluetooth) sans oublier le fameux SYNC toujours aussi bien même si je regrette à chaque fois que j’ai une Ford que l’écran du GPS sois si petit, quel dommage…

A l’image de la tenue des sièges Recaro, la voiture se comporte très bien sur la route, elle est véritablement cloué au bitume. Je n’ai pas eu l’occasion de la conduire sur circuit mais à mon avis il y a bien moyen de la prendre à défaut cette petite puce.

 

Ambiance à Bord

A l’intérieur cela a beau être une petite GT, c’est relativement sobre, le volant gainé de cuir est badgé ST ainsi que le pommeau de vitesse, les plastiques sont correct, SYNC est toujours aussi agréable à l’usage même si je reproche comme sur tous les autres modèles de la marque un écran vraiment trop petit, la console centrale mériterait d’avoir à un petit régime de touche on commence à s’y perdre.

Il n’y a rien de folichon à signaler dans cet intérieur mais en même temps elle fait jeu égale avec ses concurrents voir mieux que la Clio RS par exemple qui m’avait beaucoup décu, ici on sait qu’on est pas dans la Fiesta de sa mère et c’est le principal.

Les + :

  • La finition et préparation moteur ST fidèle à sa réputation
  • Le travail réalisé sur la sonorité échappement
  • Parfait équilibre entre look sportif et tempérament de feu
  • Confort de conduite même sur de longs trajets
  • Ensemble multimédia Sony assez qualitatif

Les  :

  • GPS vieillissant et écran vraiment trop petit
  • Trop de touches sur la console centrale

 

Ford frappe d’une main de maitre le marché des petites sportives et ne fait pas semblant, je peux d’ores et déjà préciser que c’est la petite GTI qui m’a donné le plus de sensation, merci Ford France pour le prêt de cette bombinette et maintenant il ne me reste plus qu’à m’attaquer à sa grande sœur la Ford Focus ST en espérant qu’un modèle RS pointe prochainement le bout de son capot. Son prix débute à 23.800€

[nggallery id=27]

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire