May 26, 2020

Essai du Renault Captur, un petit SUV pétillant et attachant

 

Il y a de ça quelques semaines, Renault a convié AutoDay au coeur de la superbe région du pays basque pour faire la connaissance du petit nouveau SUV du segment B le Renault Captur.

Ce Captur est une toute nouvelle voiture en prenant un peu du Koleos, Scenic et de la nouvelle Clio, haute perché (10 cm de plus que la Clio) avec ses jantes de 17 pouces maximum, sa peinture bi-ton, vous allez pouvoir la customiser avec plusieurs combinaisons de couleurs dans la limite du « joli » validé par Renault. La mode est à la personnalisation, Renault l’a compris pour vendre une voiture aujourd’hui sur cette cible il faut surprendre et les gens aiment avoir aujourd’hui une voiture qui sorte de l’ordinaire presque unique.

 

Design

Le design de ce Renault Captur est très agréable, elle a une bonne bouille avec sa calandre et son sigle proéminent ce qui me plaît ces la peinture bi-ton, c’est quelque chose qui a été lancé entre autre par Citroen et sa DS3 et depuis on voit naître des nouveaux modèles chez plusieurs constructeur avec la possibilité de choisir soit même les associations de couleur, ici Renault encadre un minimum cette démarche en proposant des associations de couleurs possible sur ce modèle histoire de ne pas se retrouver avec des choses de mauvais gout. Bien qu’elle reprenne la plateforme de la nouvelle Clio elle ne lui ressemble pas du tout et on peut dire qu’elle ne ressemble à aucune autre voiture, belle originalité de la part du designer de Renault Laurens Van Den Acker qui est plutôt bien inspiré ces derniers temps.

 

Moteur

4 motorisations au total sont proposées sur le Renault Captur, deux essences et deux diesels, commençons par les moteurs essence :

  • 0.9L Energy TCe 90ch, le fameux trois cylindres proposés sur la nouvelle Clio mais aussi sur la nouvelle Dacia Sandero 2 que j’avais pu essayé avec une consommation moyenne mixte de 4,9l/100km
  • 1.2L Energy TCe 120ch avec la nouvelle boite auto double embrayage EDC, c’est ce moteur que j’ai eu à l’essai durant cette prise en main.
Moteur diesel :
  • 1.5L Energy dCi 90ch en boite manuelle et bientôt en auto EDC avec une conso moyenne mixte de 3,6l/100km, j’ai également eu cette motorisation entre les mains.

Pour le moment au catalogue il n’y a qu’un seul moteur diesel mais on me dit qu’un moteur diesel Energy dCi 110ch serait dans les cartons.
Comme vous pouvez le remarquer au niveau des consommations, c’est assez impressionnant le progrès fait par les motoristes en règle générale, on voit de plus en plus du downsizing chez beaucoup de marques, c’est le cas avec ce Captur où l’on a des petites cylindrées mais une puissance raisonnable.

Lors de notre première journée, j’ai eu l’occasion de prendre en main le Captur Orange et Noir qui était équipée de la motorisation essence 1.2 EDC 120ch, je l’ai trouvé assez souple, couplé à la boite EDC les vitesses se passent d’une manière extrêmement fluide sans accoups, j’ai trouvé à quelques moments notamment en mode séquentiel qu’elle manquait de rapidité avec un temps de latence assez désagréable. Pour le moteur, je trouve qu’il manquait de puissance à bas régime avant que le turbo se déclenche, on a un 1.2L sous le capot, bien que le Captur ne pèse que 1200kg, je l’ai trouvé trop faiblard, pas assez de couple.
Mise à part cette petite critique il se débrouille bien, une fois qu’on est dans les tours il s’essouffle difficilement.

Passons à la motorisation Diesel qui équipait le Captur Bleu ciel et Blanc, avec la boite manuelle, honnêtement avant de m’installer derrière le volant j’avais énormément d’apprioris, une motorisation aussi peu puissant (90ch) sur une voiture de ce type j’avais un peu peur d’avoir un « veau » surtout que Renault nous avait concocté un  très joli parcours dans les montagnes qui sollicitait de manière assez intensive les mécaniques.
Je vous rassure, après les premiers tours de roues, j’ai changé d’avis, très agréablement surpris ce petit moteur ne paye pas de mine et a du couple, j’ai d’ailleurs trouvé qu’il était plus coupleux que le moteur essence TCe 120ch, alors non seulement il a plus de couple (220Nm contre 190Nm) mais il est disponible plus bas avec 1750 trs/min contre 2000 trs/min pour le moteur essence. Sur autoroute, j’ai actionné le régulateur à 110km et j’ai jeté un coup d’oeil à la consommation instantanée qui était de…. 3l/100km, totalement bluffante cette consommation, un vrai chameau cette Captur Diesel !
Avec ce panel de moteurs on regrettera un moteur à vocation un peu plus dynamique en essence, sans forcément tabler sur un Captur RS qui n’aurait pas de raison d’exister sur ce marché, j’aurai aimé un petit 1,4l 150ch.
Un bouton Eco est disponible, ce dernier permet de modifier la cartographie du moteur, il réduit de manière assez significative la consommation mais attention il faut utiliser ce mode uniquement en ville, sur route j’ai moi même oublié de l’enlever et on se retrouve avec une voiture « molle » pas capable de fournir des accélérations franches mais il ne faut pas oublier que c’est un mode Eco et qu’il agit directement sur le moteur et sur la boite EDC en modifiant les lois de passage de rapports.

Conduite

Avec ces mini SUV, ce sont des compact mais un peu plus haute ce qui la plupart du temps indéniablement leur donner du roulis mais lors de mon essai, j’ai conduit une voiture avec une tenue de route exemplaire, elle prend les virages comme ils viennent, j’ai eu du mal à la faire partir à la faute, de ce coté là elle est très rassurante comme voiture et peu de roulis. La position de conduite haute permet de bien voir la route, de ce fait on se sent plus en sécurité et ça c’est un très bon point pour vendre cette voiture.

Ce Captur est plutôt bien équipé avec la carte main libre dès le 2eme niveau de finition, radar de recul, feux directionnels ou encore deux de jour. Petit détail assez malin, la calandre renferme un capteur de pollution, dès que la voiture détecte une importante pollution de l’air, elle coupe l’aspiration de l’air extérieur et s’occupe de recycler l’air ambiant de la voiture.

Grosse nouveauté sur ce modèle, c’est la possibilité d’embarquer le système R-Link qui permet d’installer des applications grâce à son écran tactile, c’est un système Android comme une tablette qui fait tourner R-Link, pour vous le détailler je vous recommande de regarder ma vidéo ci-dessous qui explique plutôt bien son fonctionnement.

Ambiance à Bord

L’ambiance à bord est très chouette je crois que c’est l’intérieur le plus coloré que j’ai vu jusqu’à maintenant, on retrouve les notes de couleurs de la carrosserie bi-ton à l’intérieur, j’ai eu un petit coup de coeur pour le modèle bleu ciel et blanc qui rend vraiment bien. La nouvelle boite à gant qui d’ailleurs est plutôt un grand tiroir qui renferme un volume assez hallucinant pour un tel compartiment de 11 litres, comme vous pouvez le voir sur les photos j’ai réussi à faire rentrer un appareil photo réflexe Canon 7D MarkII qui n’est pas réputé pour sa taille mini.

Les + :

  • Tenue de route
  • Planche de bord coloré et intérieur très modulable
  •  R-Link
  • Sièges dezippables, lavables et interchangeables.

Les  :

  • Motorisation essence Tce 120ch un poil décevante
  • Position du bouton pour activer le régulateur de vitesse près du frein à main peu pratique
  • Pas de modèle avec transmission intégrale pour les baroudeurs

Prix: A partir de 15.500€ avec la motorisation TCe 90ch en version Life (à partir du 2e semestre 2013), en passant à la version supérieure qui est la version Zen, il faut rajouter 2200€ ce qui en fait un très bon rapport qualité/prix, vous pouvez le configurer ici.
Pour conclure cet essai presse du Renault Captur, le moteur diesel 90ch m’a surpris, le moteur essence m’a déçu, même si ce modèle n’a pas de vocation tout terrain, il se débrouille très bien, attention je n’ai pas fais de franchissement, on va dire que c’est un petit baroudeur tout chemins. Je verrai bien dans le futur une version avec un châssis un peu plus haut et une transmission intégrale pour en faire un vrai baroudeur.

Je n’avais jamais encore eu l’occasion d’essayer le système R-Link qui, il n’y encore pas très longtemps n’était disponible que sur la Zoé, plutôt convaincu, ce système est assez prometteur car il permet d’installer des applications disponibles sur un store comme on pourrait le faire avec un smartphone, chose que la concurrence ne fait pas encore ou très timidement. Je vous recommande de regarder la vidéo ci-dessous qui détaille plutôt bien l’utilisation de R-link en pratique. Renault ne s’est pas contenter de faire une « grande clio », le constructeur français en a profité pour intégrer plein d’améliorations comme le détecteur de pollution, les sièges dezippables, la grande boite à gant..

Ce Captur, depuis sa sortie marche très très bien, la preuve en est avec l’augmentation du rythme de production à son usine de Valladoid passant de 300 voitures/jour à 670 voitures/jour donc plus du doubles mais au fond ce n’est pas étonnant, Renault a investi énormément pour ce nouveau modèle avec les campagnes marketing il est difficile de le louper (publicités, applications smartphones…).

Un grand merci à Renault pour son invitation et pour l’organisation de cet essai presse.

[nggallery id=14]

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram