October 14, 2019

Nouvelle BMW Série 5 Berline

Plus légère, plus dynamique, plus sobre et entièrement interconnectée : c’est sous cette quadruple promesse que la septième génération de la BMW nous a été présenté jeudi 13 octobre au cours d’une soirée dans le showroom de la marque à l’hélice.

Pourquoi on ne vous en parle que maintenant ? Parce qu’au cours de cette soirée, nos portables nous ont été confisqué, avec le sourire certes, afin que nous ne puissions pas « spoiler ». Mais, on vous rassure, ça ne nous a pas empêché de poser plein de questions. Voilà ce qu’on retiens.

Nouvelle BMW Série 5

Les principales nouveautés

Un dynamisme de conduite encore accru, un maximum de systèmes d’aide au conducteur, un niveau d’interconnexion très élevé et un nouveau système de commande innovant. Ainsi, la nouvelle BMW Série 5 Berline semble particulièrement bien armée pour étrenner la success story des générations précédentes. De la première à la sixième génération incluse, les ventes de la BMW Série 5 ont dépassé 7,6 millions d’unités.

« La BMW Série 5 de la septième génération indique le chemin à suivre vers l’avenir que nous avons défini avec notre stratégie NUMBER ONE > NEXT. Le leadership en matière de technologie, les produits éveillant les émotions et la numérisation sont pour nous des facteurs clé du succès. En étoffant l’offre dans les segments haut de gamme, nous répondons au souhait de nombreux clients. Je suis sûr que la nouvelle BMW Série 5 ne se contentera pas de fixer de nouvelles références en termes de technologie, mais qu’elle saura aussi susciter l’enthousiasme par l’émotion. Elle est et elle reste bien la berline d’affaires par excellence », déclare Harald Krüger, Président du Directoire de BMW AG.

 

Plaisir de conduire maximal et aérodynamisme idéal.

Grâce au concept de construction légère BMW EfficientLightweight, qui augmente encore la part d’aluminium et d’aciers à haute limite élastique, se traduit par une baisse du poids de la voiture de 100 kg en moyenne par rapport à la devancière. Les liaisons au sol de conception nouvelle, le centre de gravité bas, la répartition des charges sur essieux équilibrée typique de BMW et une carrosserie de conception légère extrêmement rigide en torsion permettent d’allier une expérience de conduite dynamique du plus haut niveau et le confort de voyage caractéristique de la BMW Série 5. Différentes options dédiées aux liaisons au sol, telles que la Direction active intégrale, disponible désormais aussi en association avec la transmission intégrale intelligente xDrive, viennent compléter le pack d’ensemble axé sur le dynamisme de conduite, qui permet à la BMW Série 5 de prendre à nouveau la tête de son segment.

Longue de 4 935 millimètres, la nouvelle BMW Série 5 Berline affiche, selon la variante, un coefficient de pénétration dans l’air (cx) de 0,22 occupant ainsi la première place de sa catégorie, ce qui lui permet d’atteindre des niveaux de consommation encore améliorés. Vous allez me dire « pourquoi selon la variante ? » : Parce que la nouvelle Série 5 est équipée d’un système permettant l’ouverture ou la fermeture des ouïes de la calandre permettant d’optimiser aérodynamisme et température du moteur.

 

Une nouvelle étape sur la route menant à la conduite automatisée.

Dotée d’une panoplie de systèmes d’assistance, la nouvelle BMW Série 5 propose un soutien maximal au conducteur non seulement en cas de danger, mais aussi dans des situations peu exigeantes pour le conducteur telles que les bouchons et les circulations ralenties ou les tronçons d’autoroute monotones. Pour ce faire, elle est équipée de série d’une caméra stéréo qui surveille l’environnement de la voiture en interaction avec des capteurs radar et à ultrasons optionnels. Désormais, l’Assistant d’évitement, l’Assistant d’intersection, l’Avertisseur d’angle mort et l’Avertisseur de franchissement de ligne, Protection active anti-collision latérale comprise, s’invitent sur la BMW Série 5. Le dernier des systèmes mentionnés surveille les voies de circulation ainsi que la situation routière à côté de la BMW et soutient le conducteur activement par un couple de correction sur le volant en cas de risque de collision.

Forte des fonctions étendues du Régulateur actif vitesse-distance (Active Cruise Control, ACC) et de l’Assistant directionnel et de contrôle de la trajectoire, la nouvelle BMW Série 5 franchit d’ailleurs une nouvelle étape sur le chemin menant vers la conduite automatisée.

De l’arrêt jusqu’à une vitesse de 210 km/h, la voiture aide le conducteur, s’il le souhaite, en effectuant les accélérations, les freinages et les braquages.

La fonction Stop & Start intelligente est désormais asservie à l’itinéraire et à la densité de la circulation et amplifie ainsi encore l’agrément de conduite.

 

Commandes intuitives et confort intégral.

Pour simplifier encore les commandes, la nouvelle BMW Série 5 est équipée de l’iDrive de la nouvelle génération. Dans la dotation de pointe, la navigation, le téléphone, l’infodivertissement et les fonctions de la voiture sont affichés sur un écran haute résolution de 10,25 pouces. Le conducteur peut commander le système selon ses préférences à l’aide du controller iDrive, par voie vocale, par gestes ou par le biais de l’écran qui devient tactile. Le conducteur peut agencer librement ces éléments de commande grande surface évoquant des tuiles. Ils affichent à tout moment un aperçu à jour du contenu des menus respectifs.

L’affichage tête haute BMW couleurs de dernière génération (laser) présente une surface de projection agrandie de 70% par rapport au modèle précédent et affiche des informations telles que les panneaux de signalisation, les listes téléphoniques, les stations radio, les titres de musique, les indications de navigation ou les avertissements émis par les systèmes d’aide au conducteur.

 

Interconnexion avancée de la voiture, de l’homme et de l’environnement.

La nouvelle BMW Série 5 séduit aussi dans le domaine de l’interconnexion : les vastes services BMW ConnectedDrive sont complétés par de nouvelles propositions se traduisant par un gain de confort et de temps pour les voyageurs professionnels. Citons par exemple le système de manœuvres entièrement automatiques « Park Assist » optionnel, qui détecte les emplacements libres et y gare la voiture en mode automatisé.

Avec le service Microsoft Exchange, les utilisateurs de Microsoft Office 365 ont pour la première fois la possibilité de synchroniser les e-mails, les entrées de calendrier et les contacts et de les traiter à bord de leur voiture (il ne vous manquera plus qu’un thermos de café et vous y serez comme au bureau).

La fonction optionnelle Stationnement autonome télécommandé permet quant à elle de garer la BMW Série 5 Berline dans les emplacements les plus étroits en gérant la manœuvre à distance, à l’aide de la Display Key de la voiture. En outre, l’intégration de smartphones a été optimisée, les prestations allant désormais d’Apple CarPlay pour la première fois intégré entièrement sans fil au réseau Wifi pour pas moins de dix appareils en passant par la recharge par induction du téléphone.

BMW 530i xDrive et BMW 540i xDrive : les nouvelles motorisations essence.

Tous les groupes sont issus de la nouvelle gamme de moteurs BMW EfficientDynamics de conception modulaire avec la technologie BMW TwinPower Turbo. Pour le lancement commercial, le choix comprend deux moteurs diesel et deux moteurs essence s’associant au choix à la propulsion ou à la transmission intégrale intelligente BMW xDrive selon les versions.

Le nouveau 4 cylindres en ligne de 2 l de cylindrée animant la BMW 530i xDrive fournit un couple maximal de 350 Newtons-mètres et débite une puissance maximale de 252 ch. En cycle mixte, sa consommation est de 6,0 l/100 km*. Départ arrêté, la BMW 530i atteint les 100 km/h en 6,0 secondes et affiche une vitesse maximale de 250 km/h.

Jusqu’à nouvel ordre, le 6 cylindres en ligne d’une puissance de 340 ch équipant la BMW 540i xDrive. Ce 3 litres se targue d’un couple de 450 Newtons-mètres. Malgré la puissance accrue et le gain de dynamisme en découlant, la consommation moyenne n’est que de 6,9 l/100 km, équivalant à 159 gr de CO2 par km*. La BMW 540i xDrive abat le zéro à 100 km/h en seulement 4,8 secondes.

 

BMW 520d et BMW 530d : les nouveaux moteurs diesel.

La BMW 520d fait tourner un 4 cylindres diesel débitant une puissance de 190 ch et un couple maximal de 400 Newtons-mètres. La consommation et les émissions de CO2 s’élèvent à respectivement 4,2 litres aux 100 km*, la version à boîte Steptronic à huit rapports affichant 4,1 l/100 km*. La berline parcourt le zéro à 100 km/h en 7,5 secondes (Steptronic), la vitesse maximale étant de 235 km/h.

La nouvelle BMW 530d, forte d’une puissance de 265 ch et d’un couple de 620 Newtons-mètres, le six cylindres en ligne surpasse de loin son prédécesseur. La BMW 530d se contente pourtant d’une consommation moyenne de 4,5 litres aux 100 kilomètres, soit environ 13% en-dessous du niveau de sa devancière. Départ arrêté, 5,7 secondes suffisent à la nouvelle BMW 530d pour s’élancer à 100 km/h, la vitesse maximale étant bridée à 250 km/h par l’électronique.

 

Championne du CO2 et hybride rechargeable.

Peu de temps après le lancement commercial, BMW étoffera la gamme des moteurs destinés à la nouvelle BMW Série 5 Berline de deux groupes supplémentaires. Le quatre cylindres diesel de 140 kW (190 ch), qui prendra place sous le capot de la BMW 520d EfficientDynamics Edition à boîte Steptronic à huit rapports, se présente sous sa forme la plus efficiente grâce à laquelle la berline affiche les émissions de CO2 les plus basses de sa catégorie.

La BMW 530e iPerformance – version hybride rechargeable de la BMW Série 5 Berline – prendra également le départ au mois de mars 2017. La combinaison du concept d’entraînement électrique BMW eDrive et d’un quatre cylindres essence permet des émissions de CO2 ultrabasses.

 

 

Variantes de modèle disponibles à partir de mars 2017.

 

BMW 530e iPerformance   : quatre cylindres essence associé à l’entraînement électrique BMW eDrive (hybride rechargeable), boîte Steptronic à huit rapports.

Cylindrée : 1 998 cm3.

 

BMW 520d EfficientDynamics Edition  : quatre cylindres diesel, boîte Steptronic à huit rapports.

Cylindrée : 1 995 cm3.

Puissance : 190 ch à 4 000 tr/min.

 

* Les valeurs de consommation, en partie provisoires, ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles dépendent des dimensions des pneus.

 

 

 

Laisser un commentaire

Instagram