August 21, 2019

Comparatif – Essai Peugeot 308 GTi 1.6 THP 270 ch Vs Seat Leon SC Cupra 2.0 TSi 280 ch Performance

Peugeot a frappé un grand coup avec la sortie de la 308 GTi qui est tout sauf passée inaperçue. Nous brûlions d’envie de l’essayer et tant qu’à l’avoir en essai, autant la comparer à une autre référence de sportivité: La Seat Leon Cupra 280 SC.

Comparatif Leon Cupra et 308 GTI

Design

Comparatif Leon Cupra et 308 GTI

Chez Seat, ce modèle Cupra est dans sa version la plus énervée, malheureusement seul un œil averti pourra différencier ce modèle Cupra d’un autre modèle Leon. Notre version d’essai était équipée d’un pack SUB 8, ce qui nous donne des jantes de 19″ spécifiques allégées chaussées de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2, des étriers de freins Brembo rouge et des bas de caisse spécifiques. Sinon pour le reste, rien n’a changé, nous avons la double sortie à l’arrière avec le badge Cupra et la mention « 280 ».

Concernant la Peugeot 308 GTi, on remarque cette version au premier coup d’œil grâce à la ligne rouge sur le bouclier avant doté d’une calandre spécifique. Elle se démarque également par un diffuseur arrière équipé d’une double sortie d’échappement qui la distingue fortement d’une 308 GT.

Résultat : Peugeot 308 GTi

Moteur

Comparatif Leon Cupra et 308 GTI

Peugeot 308 GTi:

  • Bloc moteur 4 cylindres en ligne 16 soupapes turbo développant 270ch (16CV) avec 330 Nm disponible à partir de 1900 tr/min
  • Traction + autobloquant Torsen
  • 0 à 100 km/h en 6s
  • Vitesse max: 250 km/h
  • Poids: 1205kg

 Seat Leon Cupra:

  • Bloc moteur4 cylindres en ligne 16 soupapes turbo développant 280ch avec 350 Nm disponible entre à partir de 1700 tr/min
  • Traction + autobloquant
  • 0 à 100km/h en 6,1s
  • Vitesse max: 250 km/h
  • Poids: 1375kg

Résultat : Seat Leon Cupra

Conduite

Comparatif Leon Cupra et 308 GTI

La Seat Leon Cupra est une véritable GTi, même si son apparence est assez sage, son moteur lui ne l’est pas vraiment. L’avantage d’avoir un TSi est le couple disponible très bas (1700 tr/min), ça pousse vraiment quand on a besoin de puissance. La voiture dispose de quelques modes de conduite permettant de transformer le tempérament de la voiture en fonction des envies. Les 280ch passent bien au sol bien que sur ce tableau, le Torsen est plus efficace. La sonorité est agréable, bien qu’assez discrète, Seat a eu la bonne idée d’intégrer un système qui amplifie le bruit du moteur lorsque l’on actionne le mode « Cupra ».

 

Coté Peugeot 308 GTi, sa motorisation nous l’avions déjà testé sur la RCZ R et elle est restée d’une étonnante efficacité sur une si petite cylindrée (1.6). Le THP s’en sort très bien face au bloc 2.0 TSi, bien que le couple se déclenche plus rapidement sur la Leon, ils sont très proches en terme de puissance et de comportement. Ce n’est un secret pour personne, la 308 dispose d’un des meilleurs châssis sur son segment, le fait que les sorciers de Peugeot Sport soient à l’origine de ce modèle n’a apporté que du mieux. Son autobloquant Torsen permet de transmettre toute la puissance au sol sans perte d’adhérence ni de contrôle. Le bémol pour la conduite de la 308 GTi ira au mode Sport qui fait sortir des enceintes un bruit électronique complètement faux et mal fait, dommage de plus de ne pas pouvoir le désactiver. Ce mode a tout de même des avantages, il transforme la voiture en bête de réactivité, le compteur passe du blanc au rouge, ça a vraiment de la gueule.

Résultat : Peugeot 308 GTi

Ambiance à bord

Les deux habitacles sont assez proches, on a des sièges baquets sur les deux modèles. Le petit volant sur la 308 donne un petit avantage au niveau de la prise en main.

Au niveau de l’infotainment, léger avantage chez Peugeot avec leur système Connect  où l’écran est plus grand et de meilleur facture que chez Seat.

Peugeot joue à fond la carte de la sportivité avec de l’alcantara et du cuir avec coutures rouges un peu partout dans l’habitacle. Chez Seat, à l’image de l’extérieur c’est tout aussi sage à l’intérieur, très peu de changement par rapport à une Leon « classique » et c’est bien dommage.

 

Résultat: Peugeot 308 GTi

Pour la Seat Leon Cupra :

Ce que j’ai aimé :

  • Le tempérament rageur du 2.0 TSi
  • Le mode de conduite Cupra et Individual
  • Un bon rapport qualité/prix
  • Le pack Sub8

Ce que je regrette :

  • Des finitions perfectibles
  • Un peu trop sage au niveau du design

Pour la Peugeot 308 GTi :

Ce que j’ai aimé :

  • L’efficacité de son châssis et du Torsen
  • le « petit » THP ne s’essouffle toujours pas
  • Le look simple mais efficace

Ce que je regrette :

  • le « faux » bruit en mode Sport
  • l’échappement pas assez expressif à mon goût

 

En conclusion, c’est la première fois que nous avons un comparatif très serré entre deux voitures qui se ressemblent beaucoup sur de nombreux points.

Lors de la conduite, la Leon donne l’impression d’être un peu plus réactive, certainement dû au fait que son couple se déclenche plus tôt que sur la 308 GTi. Le châssis me parait meilleur sur la 308 qui dispose d’une très bonne base. Si après cela vous n’arrivez pas à faire votre choix, votre portefeuille le fera pour vous, la Leon Cupra est 5.000 € moins cher que la Peugeot.

Coté Tarifs ?

La Seat Leon Cupra Performance s’affiche à un prix de base de 32.815 € (37.490 € avec les options) quand à la Peugeot 308 GTi le prix de base est de 37.400 € et celui du modèle d’essai avec ses options est de 39.550 €.

Merci à Seat France et Peugeot France pour le prêt et de continuer à nous faire confiance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram