October 22, 2018

Essai du Mazda CX-3 – Le petit SUV qui a tout d’un grand

Il y a un peu plus d’une semaine Autoday a eu le plaisir de participer aux essais presse du nouveau Mazda CX-3, le petit SUV de la marque Nippone. On nous a demandé de les mettre à rude épreuve afin de montrer leur efficacité. Mazda a donc fait les choses en grand, en nous préparant des parcours, parmi les différent paysages montagneux de la haute Savoie et de la Suisse. Le jeu a vraiment été joué selon les règles car les voitures utilisées étaient de « série » et rien n’a été changé pour faciliter les parcours.

CX-3_1

Design

Moi qui ne suis pas un grand fan des SUV en général, j’ai réellement été surpris par l’esthétique de ce CX-3. La face avant lui donne un ton assez agressif qui lui permet de s’imposer, quant aux feux LED cela lui donne beaucoup de charme. Une double sortie d’échappement apporte une note de sportivité et les traits de la carrosserie viennent casser les angles et donnent un coté petit SUV musclé. On trouve des renforts tout le long des bas de caisses, indispensable pour ce type de véhicule qui viendront protéger le châssis des éventuelles débris que l’on projette sur notre chemin. Équipée de  jantes de 18″ pouces en aluminium et chaussé de pneus Bridgestones Turanza T001; Elle nous assure stabilité et adhérence sur les petits chemins forestiers. Je l’ai trouvé assez basse ce qui m’as valu quelques frayeurs lors de mes ascensions montagneuses, j’avais souvent l’impression que le châssis touchait le sol. Dans son ensemble j’ai vraiment apprécié le charme de ce CX-3.

CX-3_3

Moteur

Mazda nous propose plusieurs motorisations pour ce CX-3:

Coté essence:

– Un bloc moteur 4 cylindres en ligne 16 soupapes de 2.0 l SkyActiv – G développant 120 ch à 204 Nm  pour 2800 Tr/min

– Un bloc moteur 4 cylindres en ligne 16 soupapes de 2.0 l SkyActiv – G développant 150 ch à 204 Nm  pour 2800 Tr/min

Coté diesel:

– Un bloc moteur 4 cylindres en ligne 16 soupapes de 1.5 l SkyActiv – D développant 105 ch à 270 Nm pour 4000 Tr/min

J’ai pu essayer deux des trois motorisations qui nous sont proposées, le 1.5 l SkyActiv – D de 105 ch et le 2.0 l SkyActiv – G de 150 ch. J’ai réellement été bluffé par le bloc moteur diesel de 105 ch, j’y ai ressenti de vrai sensations de vitesse allant même jusqu’à penser que l’on s’était trompé sur la motorisation que l’on m’avait indiquée. Même au niveau de la sonorité du moteur on est très loin du bruit désagréable que font les diesel. Sur ce coup je doit dire un grand bravo à Mazda pour avoir réussi a me faire changer d’avis la dessus.

Conduite

Coté conduite je pense que s’est là ou il y a beaucoup à dire, Mazda propose énormément d’outils d’aide à la conduite (I-Activ Sense). On y retrouve l’affichage tête haute qui permet au conducteur de rester concentré sur la route tout en gardant un oeil sur les informations indispensables. Les détecteurs d’angles mort vous avertissent par un signal visuel qu’un véhicule est en train de vous dépasser, malgré cela si vous mettez votre clignotant pour vous déporter un signal sonore retentit pour vous maintenir vigilant. J’ai également eu le plaisir d’essayer le régulateur adaptatif qui se trouve être un vrai régal lors des longs voyages. il vous suffit simplement de mettre la vitesse à ne pas dépasser et d’indiquer la distance a laisser entre vous et le véhicule se trouvant devant. Pour le reste la voiture s’en charge, cela peux paraitre impressionnant au début mais on fini rapidement par s’y habituer. Bien sur cela ne veux pas dire que l’on doit arrêter d’être attentif bien au contraire. En tous cas Mazda fait vraiment en sorte que le conducteur conduise dans les meilleurs conditions possible pour éviter tout accident du à une erreur d’inattention. Tous est optimisé chez Mazda pour vraiment faire la différence parmi ces concurrents, ici nous avons même le i-Eloop qui permet la récupération d’énergie dés la décélération de la voiture et pas juste lors du freinage comme sur la plupart des autres véhicules.

Moi qui devient de plus en plus amateur de boite automatique il fallait absolument que j’essaye celle de Mazda, surtout après avoir eu de très bon retour par d’autres confrères. j’ai pu la tester sur le 1.5 l SkyActiv – D de 105 ch couplé avec le régulateur adaptatif et je dois vous dire que c’est très plaisant. On as cette impression que la voiture ce conduit toute seule le régulateur adaptatif s’occupe de garder la distance entre vous et le véhicule devant tout en gardant la vitesse appropriée et ré accélère si besoin. J’ai vraiment été surpris par cette boite auto car souvent ce qu’on redoute, c’est comment va t-elle réagir ? Et je me suis trouvé a dire que cette boite auto à presque un comportement humain, en effet à plusieurs reprises la réaction a été que je me suis dit;  J’aurais eu la même réaction que celle-ci si j’avais eu une boite mécanique. J’ai donc vraiment été impressionné par cette boite automatique (SkyActiv Drive) sachant surtout que la renommé de leur boite mécanique (SkyActiv MT) n’est plus a faire. Mazda propose également un système qui permet de répartir la transmission sur 4 roues selon les besoins que l’on rencontre, nommé I-Activ AWD elle est disponible pour deux de ces motorisations le 1.5 l SkyActiv – D de 105 ch et le 2.0 l SkyActiv – G de 150 ch. Très peu de SUV propose le 4 roues motrices ce qui pour moi donne forcément un bon avantage au CX-3 sur des véhicules similaires.

Ambiance à bord

L’intérieur est assez bien fini, chaque chose est faite pour que le conducteur conduise dans les meilleurs conditions. On est vraiment sur des finitions qui s’approche du haut de gamme avec beaucoup de matière noble comme le cuir que l’on retrouve sur les sièges, l’intérieur des portes, le volant, le tableau de bord et même sur la boite de vitesse. Mazda est connu pour n’avoir que très peu d’options, tous est définis par les finitions que vous choisirez. L’ordinateur de bord est simple d’utilisation, on retrouve assez rapidement les informations que l’on recherche. Mazda dispose également d’un système de connectivité le MZD Connect qui vous permet de synchroniser votre smartphone et d’accéder a des contenus en ligne ou réseau sociaux en toutes sécurités. Ce n’est qu’un détail mais j’ai beaucoup apprécié le rouge au niveau des inserts sur les sorties d’aération. J’ai trouvé le volant vraiment pratique car quasiment tous peut être contrôlé depuis celui-ci, chose qui est importante selon moi car l’on évite ainsi d’être distrait à droite ou à gauche lorsque l’on conduit. Les sièges offrent un bon maintien ce qui permet au conducteur d’être totalement détendu et concentré sur la route, aucun désagrément n’est ressentit. Les places assises à l’arrière reste correctes malgré l’aspect extérieur qui pourrais laissé penser le contraire. J’ai trouvé le coffre un poil petit car lorsque l’on achète un SUV, souvent on s’attend à avoir un coffre plus grand que sur une berline et là la capacité est équivalente avec ces 350 L de stockage.

En conclusion ce Mazda CX-3 peu paraitre petit par sa taille mais reste grand dans son efficacité.

CX-3_2

 

On aime

  • La réactivité du moteur diesel
  • La fonctionnalité de l’habitacle pour le conducteur
  • La boite automatique (SkyActiv Drive)
  • Régulateur adaptatif

On n’aime pas

  • Un coffre un poil petit pour un SUV
  • Manque de possibilité d’ajout d’options

 

Ses principaux concurrents ?:

Renault Captur

Peugeot 2008

Nissan Juke

Opel Moka

Je tiens à remercier Mazda France de nous avoir invité aux essais presse qui nous ont vraiment permis de tester ce CX-3 sous toutes les coutures et ainsi ce faire un réel avis sur sa conduite et son comportement.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Instagram