October 14, 2019

La démonstration de force de FCA

Quelques semaines, après le mariage avorté entre le Groupe Renault et Fiat Chrysler Automobiles, nous étions invité à une présentation de globale des modèles phares des gammes des marques du groupe italo-américain : Alfa Roméo, Fiat, Abarth et Jeep.

Un événement idéal pour réviser ses classiques et tordre le cou à ce que l’on a pu entendre ça et là.

Voici notre résumé.

 

Alfa Roméo

Chez Alfa, nous avons pu prendre le volant des Stelvio et Giulia dotés du moteur diesel de 2.2 l « mis à jour » notamment pour satisfaire les normes Euro 6d-temp. Il s’agit du même moteur mais avec une nouvelle cartographie.

Ainsi le 2.2 l diesel de 180 ch développe désormais 190 ch. Celui de 150 ch passe à 160 ch. Enfin, sur Giulia la version de 136 ch accueille maintenant la boite automatique à 8 rapports AT8.

 

Fiat

Chez Fiat, c’est la Panda GNV (gaz naturel véhicule) qui nous a tapé dans l’œil. Ce « micro-monospace » à prix canon propose une version pouvant fonctionner à la fois au gaz naturel et à l’essence. Les deux réservoirs (35 litres d’essence et 12 kg de GNV) permettent à cette version de la Panda d’afficher une autonomie record de 700 km ! Qui dit mieux ? Eh oui, personne !

Certains décrivent Fiat comme une marque technologiquement en retard et en manque d’innovation. Selon nous, aucune autre marque ne propose un véhicule aussi abordable à l’acquisition avec des coûts d’usage aussi minime. Car l’innovation ce n’est pas que mettre au point des véhicules électriques ou PHEV qui coûtent plusieurs dizaines de milliers d’euros. L’innovation c’est aussi proposer des voitures à bas coût utilisant des énergies de transition pour celles et ceux qui n’ont pas d’autres choix que de se déplacer en voiture.

 

Autre bonne surprise, l’efficience des nouveaux blocs « Firefly » qui équipent la nouvelle Fiat 500X. On vous en avait parlé en avril 2019, Fiat a doté son petit crossover urbain d’un 3 cylindres de 120 ch et d’un 4 cylindres de 150 ch. Nous avons pu éprouver le Firefly de 150 ch associé à la boite à double embrayage en s’attachant à faire précisément autant de kilomètres en urbain, qu’en autoroute et qu’en périurbain. Sur nos 800 km de test, la consommation moyenne s’établit à 8,2 l/100 km et notre autonomie moyenne était de 609 km. Une belle performance, d’autant que l’on observe très peu de variations entre les différents environnements. En ville, la conso moyenne est de 8,6 l/100 km. Sur les départementales, donc à 80 km/h, on tourne à 7,5 l/100 km. FCA a su développer un bloc très homogène manifestement.

 

Jeep

A l’opposée totale de la Fiat Panda GNV, on trouve une voit… euh un monstre. Le Jeep Trackhawk. Pour ceux qui ne le connaissent pas la recette est simple : prenez un Jeep Grand Cherokee. Mettez un V8 de 707 ch sous le capot. Servez le tout. A bord les sensations de conduite sont juste folles ! Pas étonnant : on est dans le SUV de série le plus puissant du marché.

On vous en dira plus très vite lors de notre essai.

 

Abarth

Pour conclure, un rapide mot sur la marque au Scorpion pour vous dire ou vous redire que la 124 GT est toujours aussi craquante. Son hard-top en fibre de carbone de 16 kg se démonte en 1h environ et permet de retrouver, une fois retiré, un cabriolet. Les 170 ch suffisent largement à cette 124 GT très joueuse et dynamique. En revanche, la signature du chèque s’avèrera un peu moins agréable puisque ce roadster s’affiche à partir de 40 900 €

 

Laisser un commentaire

Instagram