June 16, 2019

Premier contact Fiat 500X restylé – peu dehors, beaucoup dedans

Le 500X, le SUV urbain de Fiat, passe par la case bistouri. Car il s’agit de maintenir les très bonnes ventes de ce modèle qui plaît à la clientèle française puisqu’il se situe dans le top 5 derrière les 3 français (Captur, 2008 et C3 AirCross) et le VW T-Roc.

 

Un restylage qui ne se limite pas qu’au design extérieur car les nouveautés sont presque plus importantes sur la sécurité, la technologie et les moteurs que sur la carrosserie.

 

Mais commençons par le style. Il évolue légèrement. Comme l’explique le chef de produit, « le design de Fiat 500X plaît, donc il s’agissait de mener un restylage léger pour conserver l’attractivité sur le modèle ». Et c’est vrai qu’elle est sexy avec ses lignes rondouillardes. On notera la nouvelle signature lumineuse LED à l’avant comme à l’arrière. La nouvelle version Urban présente un nouveau dessin des pare-chocs avant et arrière, tandis que les versions Cross, City Cross et Club (en France) disposent de nouvelles plaques de protection pour réaffirmer la dimension SUV.

 

 

Au niveau de la sécurité, le limiteur de vitesse intelligent est de série sur toute la gamme. Ce système est vraiment très sympa : il s’agit d’un limiteur qui en fonction de la lecture des panneaux qu’il fait vous propose d’adapter le limiteur de vitesse. Comme il ne s’agit pas d’un limiteur vous pouvez adapter votre vitesse grâce à votre pied droit sans risquer la bêtise. Très pratique en conduite urbaine ou périurbaine. Tout comme le freinage autonome d’urgence qui peut déclencher un freinage pour éviter une collision mais aussi mettre en pression (pré-chargement) le système de frein afin de fournir une réponse plus rapide lorsque le conducteur utilise la pédale de frein.

 

Au rayon techno, on salue l’intégration de Android Auto et Apple CarPlay dans le système Uconnect. Pour le reste, pas de gros changement, mais le niveau de dotation était déjà bon même face à des concurrents allemands.

 

Enfin, les moteurs. C’est surement grâce à ce qu’il se passe sous le capot que l’on peut parler de « nouvelle » Fiat 500X.

L’offre essence est constitué de 2 nouveaux bloc Firefly. Le premier est un 3 cylindres de 1.0 l qui développe 120 ch. Le second est un 4 cylindres de de 1.3 l qui développe 150 ch et est associé à une boite auto à double embrayage.

Pour les diesel, on retrouve les Multijet : le 1.3 l de 95 ch et le 1.6 l de 120 ch qui peut être associé à la boite auto DCT. Enfin, pour les plus aventuriers qui ont besoin de 4 roues motrices, le MultiJet de 2.0 l pour 150 ch avec la boite AT9 sera au catalogue.

Et l’hybride ? Ça vient. Fiat nous a confié qu’une version PHEV apparaîtra dans moins d’un an mais chuuuut, ça reste entre nous.

 

Quant aux tarifs, ça démarre à 18990€ pour la version Urban avec le 1.0 l T3 de 120 ch et jusqu’à 34090€ pour le diesel de 2.0 de 150 ch 4×4.

La gamme sera structurée avec les niveaux de finition suivants : Urban – City Cross – Cross – S-Design – Club. Comptez un surcoût de 2000€ pour chaque niveau de finition.

 

Notre session d’essai presse ayant eu lieu dans des conditions de circulations très urbaines et très embouteillées, nous ne manquerons pas de partager avec vous nos impressions de conduite lors d’un essai plus représentatif.

Laisser un commentaire

Instagram