June 16, 2019

Essai Nouveau Citroën Berlingo – le meilleur des ludospaces ?

@ Citroën France

En juillet 2018, Citroën nous présentait son nouveau Berlingo et nous avions pu vous faire partager nos impressions très positives. Quelques mois après, en décembre 2018, ce nouveau Berlingo recevait le prix AUTOBEST 2019 du « Best Buy Car of Europe ».

Il n’en fallait pas plus pour exciter notre curiosité et découvrir ce que valait réellement le nouveau ludospace de la marque aux chevrons.

4 passagers, 7 valises, 2 doudous et 1300 km plus tard, voici notre verdict.

 

Design

Qu’il est loin le temps où le Berlingo ressemblait plus à un utilitaire (ce qu’il est à la base) qu’à un véhicule familial. La présentation a clairement franchi un cap et nous sommes face à un véhicule agréable à l’œil. Mieux, dans cette livrée « XTR » avec sa couleur sable et ses inserts lui donnant un petit look de baroudeur, on en oublie presque son ADN « commercial » au profit d’une vocation familiale et routière.

Une vocation familiale qui s’exprime aussi dans les proportions. Large, haut et long (même en châssis M et plus encore en version XL) : dès l’extérieur on devine qu’il y aura de la place à l’intérieur.

La face avant adopte le nouveau code stylistique Citroën. Personnellement, ça me plaît beaucoup : les doubles barres de chrome qui s’étirent sur toute la largeur de la calandre et cette bouille rondouillarde sont très réussies.

A l’arrière, les évolutions par rapport à la précédente génération sont plus timides. On aurait aimé plus de fraicheur et de nouveauté.

 

Ambiance à bord

De l’espace, de l’espace et encore de l’espace. On ne va pas tourner autour du pot : aucun SUV ne peut rivaliser avec ce nouveau Berlingo en termes d’habitabilité et de volume de coffre. Un coffre si grand que j’ai pu y faire entrer mes 2 enfants (à l’arrêt bien-sûr) avec leur luge. La preuve par l’image dans la galerie ci-dessous.

A l’arrière, les passagers les plus grands seront bluffés par l’accueil réservé aux passagers du 2e rang. L’un de mes amis qui culmine au-delà des 2 mètres s’est réjouit de pouvoir enfin prendre place dans un véhicule sans avoir le sommet du crâne dans le pavillon.

On apprécie aussi les multiples solutions de rangement proposées. Et on ne va pas vous les détailler car il y en a 28, offrant un total de 186 litres de rangements. On retiendra tout de même les trappes sous les pieds des passagers du 2e rang qui sont gigantesques mais aussi et surtout le Modutop.

Le Modutop c’est quoi ? C’est tout d’abord un coffre de pavillon accessible depuis les places arrières (rang 2) ou depuis le coffre (via la lunette arrière ouvrante) d’une contenance de 60 litres et 10kg. Plus une arche translucide compartimentée qui court sur toute la longueur et permet de voir les objets qu’elle contient et d’exploiter une place réputée perdue. Et enfin, des rangements façon capucine au-dessus du rang 1. Dans notre article de présentation, je redoutais que cette arche ne soit plus un élément de déco qu’une réelle solution de rangement : j’avais tort. Ce que l’on range dans les compartiments ne tombent pas au premier virage.

A tout cela s’ajoute une foule de petits détails intelligents : les portes gobelets sur la planche de bord, donc à portée de main, qui accepte aussi bien les petites bouteilles que les gobelets de fast-food, le logement pour le smartphone avec recharge par induction, la double boite à gants avec prise USB. Bref, ce Berlingo offre une place pour chaque chose et chaque chose trouve sa place.

 

 

Conduite

Après 1300 km au volant de ce nouveau Citroën Berlingo, je n’ai eu à aucun moment la sensation de conduire un minibus ou un utilitaire. L’embourgeoisement intérieur, le niveau d’insonorisation, l’affichage tête haute, le rétroéclairage de l’arche translucide sont autant d’élément qui font que l’on conduit un véhicule résolument actuel et confortable.

Notre modèle d’essai équipé du BlueHDi 1.5 de 130 ch épaulé par la boite auto EAT8 est parfaitement adapté au véhicule même lorsque qu’il est chargé de ses passagers et de leurs bagages. La consommation est maîtrisée : sur l’ensemble de l’essai, la conso s’établit à 6,4 l/100 km.

En revanche, lorsque l’on s’aventure sur du sinueux la hauteur de caisse et les suspensions si confortable en ligne droite font que la prise de roulis est très importante. Votre conduite devra donc être empreinte de zénitude pour ne pas rendre vos passagers malade.

 

 

L’avis de la Maman

En première approche, j’ai été un peu déroutée par le gabarit, mais en fait on prend très vite en main ce nouveau Berlingo et finalement, même dans les petites rues de villes ou de villages, il s’avère tout à fait maniable. Quand on quitte le milieu urbain, la motorisation diesel 130 ch est très satisfaisante. la boite EAT8 rétrograde pour permettre des dépassements, et sur route ou autoroute c’est largement suffisant.

A l’intérieur, tout est pratique et très bien pensé, sauf le petit miroir du pack enfant qui n’offre pas la rétrovision attendue. Par exemple, si l’on veut voir si ses enfants dorment ou pas, on est obligé de se retourner, donc de quitter la route des yeux. Dommage.

L’autre petit bémol vient du Modutop : le coffre de toit situé au-dessus de la plage arrière peut se montrer capricieux à fermer. Il m’est donc arriver qu’il s’ouvre alors que je roulais. Ça surprend mais rien de plus car rien ne tombe et rien ne se casse.

En clair, selon moi, ce Berlingo est en fait un farouche concurrent des SUV : il propose plus d’espace, plus de coffre, plus de rangement, plus d’aspects pratiques et pour moins cher. Certes il est moins beau, mais si, comme moi, vous pouvez sacrifier l’esthétique au profit du pratique et du budget alors la question ne se pose plus, il vous faut un Berlingo.

 

On aime :

  • le mariage bloc diesel / boite EAT8
  • la sobriété
  • le niveau d’équipement (vision tête haute, recharge par induction, tablette XL, …)
  • le rangement, le rangement et encore le rangement
  • la foule de détails pratiques (porte-gobelet, double boîte à gants, …)
  • pas si moche pour un ludospace
  • le prix
  • les portières arrières coulissantes

 

On regrette :

  • la prise de roulis et la sensibilité aux vents latéraux
  • le park assist capricieux
  • le coffre de toit du Modutop qui se ferme mal

 

Notre modèle d’essai

Citroën Berlingo Taille M Shine XTR Blue HDi 130 EAT 8 S&S

33 790 € avec options (30 750 € hors option)

Essai Nouveau Citroën Berlingo - le meilleur des ludospaces ?

Citroën a renouvelé de bien belle façon son Berlingo. C'est désormais un ludospace avec un niveau de confort, d'habitabilité et de volume de coffre qui surpasse certains monospaces et la plupart du SUV et pour moins cher. C'est donc clairement un achat raison si vous recherchez un véhicule capable de transporter famille, bagages et animaux de compagnie si besoin, dans de très bonnes conditions.

  • Design
  • Ambiance à bord
  • Infotainment
  • Motorisation
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Laisser un commentaire

Instagram