November 20, 2018

BMW Série 1 : 5 bonnes raisons de l’acheter

Un an après le début de sa commercialisation sous nos latitudes, nous avons voulu partager notre avis sur l’une des compactes que nous apprécions le plus.

Et avec plus d’un million d’unités vendus depuis son lancement en 2004, manifestement nous n’avons pas été les seuls à la trouver sympa.

1. Le plaisir de conduire … une propulsion

 

Notre modèle d’essai était la version 120d xDrive en finition M SPORT. Équipée de ce bloc diesel de 190 ch, elle délivre un agrément de conduite remarquable. La marque à l’hélice est vraiment fidèle à réputation sur tous ses modèles de ce point de vue. La position de conduite est idéale. Le volant propose des remontées mécaniques juste ce qu’il faut pour bien ressentir la route.

Enfin, la conduite d’une propulsion est toujours une sensation à part. La sensation de dynamisme est réelle sans avoir à mettre en danger son permis.

 

2. La côte à la revente

La BMW Série 1 fait partie des voitures (hors collection) dont la décote est la plus faible. Aujourd’hui, une BMW 120d (F20) xDrive Sport de 2015 avec environ 40000 km au compteur se négocie autour de 30000 €

Lorsque l’on sait que notre modèle d’essai en finition M SPORT xDrive est affiché au tarif de 43000 € auquel il convient d’ajouter 6000 € d’option (allemande oblige), cela signifie qu’avec la même décote, un modèle neuf acheté aujourd’hui aurait une valeur résiduelle d’environ 35000 € en 2022.

De notre point de vue, cette côte soutenue est justifiée notamment par …

 

3. La qualité de la finition

Des assemblages précis, des matériaux de très bonnes factures, une ergonomie bien pensée et une insonorisation satisfaisante. Bref, c’est une allemande et c’est une premium.

 

Le tableau de bord renforce son orientation vers le conducteur et crée une belle impression d’espace. La dernière version du système de commande iDrive qui est notamment accessible via un écran de 8,8 pouces se montre réactif.

 

 

4. L’efficience de son moteur

A l’heure où le diesel est de plus en plus montré du doigt comme le responsable de tous les maux de nos villes, vous pourriez me prendre pour un fou d’avoir choisi d’évoquer une version diesel. Or, c’est bien cette version qui est la plus convaincante. On ne le répètera jamais assez : les nouveaux moteurs diesel s’avèrent moins polluants qu’un moteur essence équivalent. 99% des particules fines sont désormais bloqués, le problème d’émission de NOx n’est plus et un diesel consomme 15 à 20% de moins par rapport à un bloc essence équivalent.

Donc pourquoi passer à côté de cette motorisation diesel ? Avec ses 190 ch, la Série 1 est très correctement motorisé, jamais à la peine. J’ai donc réalisé une consommation moyenne de 5,3 l/100 km au cours de mon essai, en adoptant une conduite « plaisir » tout en restant raisonnable.

 

5. Le rapport prestation/prix

Ce dernier point est en fait ce qui résume le mieux ce que nous pensons de la Série 1 : une compacte bien née, bien finie, un design reconnu qui traverse le temps sans se démoder et une gamme de moteur consistante. Oui les tarifs sont typiquement « béhème » mais à bien y regarder, le surcout n’est pas délirant par rapport à une compacte généraliste que l’on aurait « enrichie ». Et comme la décote est faible, l’investissement est loin d’être mauvais.

 

La BMW 120d sur le banc

Depuis l'été 2017, la représentante la plus sportive du segment des compactes premium reste unique dans sa catégorie : grâce à sa propulsion par les roues arrière. La gamme de moteurs propose des trois, quatre et six cylindres. Enfin, son look immédiatement reconnaissable grâce à son long capot moteur lui confère une identité forte.

  • Design
  • Ambiance à bord
  • Infotainment
  • Conduite & motorisations
User Rating: 2.9 ( 7 Votes )

Laisser un commentaire

Instagram