August 17, 2018

Genève 2018 : nouvelle Peugeot 508

Peugeot a choisi l’édition 2018 du Salon de Genève pour lever le voile sur sa nouvelle Peugeot 508. Pour l’occasion, la marque au (nouveau) lion n’a pas fait dans la demi-mesure car tout change.

 

Après avoir renouvelé ces trois SUV (2008, 3008 et 5008), Peugeot a donc fait passer sous le bistouri sa berline du segment D et a opté pour un esprit « berline coupé ». Pas étonnant : d’une part parce qu’en raison du fort succès des SUV, les grandes berlines n’ont plus la côte et leurs ventes stagnent depuis environ 5 ans. D’autre part, parce que Peugeot se positionne comme un constructeur « généraliste haut de gamme », donc on pense immédiatement à une concurrence de Volkswagen et son Arteon.

 

La nouvelle 508 est donc résolument « fastback » : basse (à peine 1,40m de haut), 4.75 m de long, des lignes fluides et une ligne de pavillon basse et tendue. Le profil est très agréable à l’œil. Ses dimensions sont donc plus proche de l’Audi A5 Sportback et plus compacte que l’Arteon (la VW étant plus longue de 11 cm).

 

La face avant arbore une calandre en damiers en son centre et de chaque côté des projecteurs full LED verticaux inspirés du concept-car Peugeot Instinct.

L’arrière est très réussi avec ce bandeau horizontal noir encadré par des feux arrières reprenant l’identité lumineuse désormais reconnaissable. De l’aveu de Pierre-Paul Mattei, responsable du design de la nouvelle Peugeot 508, la « la partie arrière s’est révélée comme étant la plus complexe à réaliser, puisque le dynamisme de la voiture est donné par cette chute de pavillon. Mais comme il fallait bien sûr préserver de l’habitabilité et garantir une accessibilité dans la norme du segment, il a fallu revoir notre manière de concevoir la structure de la voiture. Cela nous a conduit par exemple à réaliser une véritable prouesse d’emboutissage, que l’on perçoit notamment sur l’ampleur des ailes arrières. On n’avait jamais fait ça chez nous. En général, c’est réservé à des voitures de sport. »

 

Au rayon des motorisations, on notera 2 nouveautés en essence, toutes deux élaborées à partir du moteur 1.6 l PureTech :

  • PureTech 180 S&S EAT8 ;
  • PureTech 225 S&S EAT8 (version GT uniquement).

 

En Diesel, quatre offres sont disponibles construites autour des motorisations 1.5L et 2,0L BlueHDi :

  • BlueHDi 130 S&S BVM6, constituant l’entrée de gamme et la seule offre avec boîte mécanique à six rapports ;
  • BlueHDi 130 S&S EAT8 ;
  • BlueHDi 160 S&S EAT8 ;
  • BlueHDi 180 S&S EAT8

 

Peugeot annonce en outre « un confort haut de gamme et une qualité sans reproche » et un niveau d’équipements « impressionnant » avec, notamment, un système inédit de détection d’êtres vivants devant le véhicule.

 

On ne manquera pas de vous en dire plus dès que nous aurons pris le volant de cette nouvelle 508.

 

Laisser un commentaire

Instagram