September 21, 2018

Audi Sportscar Experience – Une journée pas comme les autres à Spa-Francorchamps

Dans une vie on a rarement l’occasion de réaliser ses rêves, j’ai l’énorme chance avec AutoDay de pouvoir vivre des trucs de dingue et cette expérience en fait évidemment partie.

Tout commence par un mail du service presse d’Audi France me proposant de participer à l’Audi Sportscar Experience. Je connais très bien les Driving Experience, Endurance Experience mais je ne connaissais pas le déclinaison « Sportscar Experience. Ni une ni deux je confirme ma présence sans doute excité par l’endroit où se déroulera cette opération : Circuit de Spa Francorchamps.

Cet événement a été organisé pour les clients Audi Sport, possesseur d’un modèle de cette gamme (Audi RS3, RS4…) souhaitant découvrir sur une journée un circuit au volant de bolides de la marque aux anneaux.

Ce n’est pas gratuit, Audi fait payer cette prestation.

Nous nous sommes donc rendu sur ce circuit mythique qu’est Spa Francorchamps, ce lieu est chargé d’histoire, je me souviens encore regarder les courses de F1 à la télé quand j’étais gamin. Les plus grands ont couru sur ce circuit avec notamment Ayrton Senna à une époque où il fallait une sacrée paire pour conduire une monoplace sur ce genre de circuit.

 

Revenons à notre opération, la journée était articulée de la manière suivante :

  • Découverte du circuit avec plusieurs ateliers le matin
  • Roulage en Audi R8 V10 Plus par groupe et par binôme le reste de la journée

Ce qui était intéressant c’était de découvrir le circuit par morceau, en général on fait des tours jusqu’au moment où on a bien retenu les virages du circuit. Ici il y avait plusieurs zones avec des voitures différentes aux endroits « techniques » du circuit. Nous avons commencé par prendre le volant de l’Audi R8 V10 Plus et ses 610ch, j’ai déjà eu l’occasion de l’essayer mais elle est toujours aussi impressionnante à regarder et surtout à conduire.

Bien que la piste était très humide dû à la pluie de la veille, la R8 ne bronche pas grâce au différentiel Quattro. Au fur et à mesure des passages, la piste devenait presque sèche. Notre moniteur nous expliquait au talkie comment prendre les virages en nous donnant des petites astuces en augmentant petit à petit le rythme.

L’atelier suivant nous a permis de prendre en main la toute dernière Audi RS5 et ses 450ch. Alors oui c’est différent de la R8 mais ça marche vraiment bien. Cet atelier était particulièrement intéressant puisqu’il nous amenait au fameux « raidillon », pour ceux qui ne connaisse pas c’est le fameux virage à l’aveugle où ne voit qu’au dernier moment la courbe. Pied sur le frein, rapide pression sur le bouton « Start », le V6 2.9 TFSI biturbo se met à gronder, les passages de rapports sont accompagnés d’une déflagration dans l’échappement vibrant jusque dans les sièges. Assez différente de l’A5 Sline que j’avais pu essayer, ici tout est plus raide, il n’y a pas de doutes c’est bien une RS.

Le dernier atelier nous a appris comment bien appréhender l’épingle qui précède la ligne droite des stands, cette fois-ci on était au volant de la RS6 Avant Performance, le seul break familial capable de rivaliser avec des supercars. Il n’y a pas moins de 605ch, c’est presque autant que la R8 V10 Plus qui elle n’a pas de turbo. Ici on a bloc V8 4.0 TFSI biturbo et pour tout vous dire ça marche très très fort !

Ca va très vite, on a pas le temps de passer la vitesse que l’on se retrouve au rupteur à 5400 trs/min. Cette voiture est probablement la plus dingue de la journée, on ne s’attend pas à une telle efficacité même si dans ce domaine la reine c’est bien la R8 V10 Plus qui est une vraie voiture de course homologué pour la route.

 

Rapide arrêt au stand pour manger un morceau et nous remettre de nos émotions du matin, on enchaine, maintenant que l’on connait bien le circuit, roulage en R8 tout le reste de l’après-midi avant de rentrer à la maison.

Nous étions des groupes de 5 voitures, l’instructeur en tête donnait le rythme et chaque voiture devait suivre sous peine de ralentir tout le groupe. Au bout de 5 tours, nous faisions un tour de refroidissement pour ensuite s’arrêter au stand pour changer de pilote et nous roulions comme ça toute l’après-midi. C’était vraiment génial de pouvoir rouler librement jusqu’à titiller sa limite.

J’ai eu l’opportunité en fin de journée avec mon compère Michael de Blog Moteur de rouler avec un autre groupe qui roulait avec un sacré rythme. Cela nous a permis de voir le circuit sous un autre angle et là nous nous sommes vraiment battu avec la voiture pour tenir le rythme qui était sacrement pêchu.

 

Le soleil commençait à tomber sur le circuit, la journée touchait à sa fin et c’est le coeur gros que nous avons quitté ce circuit avec une part de fierté d’avoir pu rouler sur ce circuit chargé d’histoire.

 

Une énorme merci à Audi France de nous avoir convié à ce formidable évènement, c’est quelque chose qui restera gravé à jamais ! #coeuraveclesdoigts

 

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram