December 11, 2017

Plan Hulot : prime étendue mais malus augmenté

Vous aimez les SUV ? Il semble que oui. Un quart des français ayant acheté un véhicule neuf en 2016 se sont tournés vers ce type de véhicule.

Problème : M. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, semble ne pas les apprécier autant que vous. En effet, parmi les mesures concrètes du « Plan Climat » présentées aujourd’hui figure l’augmentation des seuils de déclenchement du malus écologique (dès 120 gr de CO2/km contre 127 gr actuellement) et l’augmentation de ce dernier (10500 € contre 10000 € aujourd’hui). Dans les colonnes de « Libération », le ministre ne s’en cache pas et vise explicitement ce qu’il nomme les « […] 4×4 […] ».

 

En revanche, il faut noter ce qui apparaît comme une bonne nouvelle, à savoir l’extension et la revalorisation de la prime à la casse, qu’il convient désormais d’appeler « prime à la conversion des véhicules ».

Concrètement, extension parce que cette nouvelle prime sera étendue aux véhicules d’occasion (et pas que les véhicules neufs comme actuellement). Et revalorisation car elle démarrera à 1000€ (au lieu de 500€) et jusqu’à 2500€ qui peuvent s’ajouter au bonus de 6000€ applicable à l’achat d’un véhicule électrique neuf, que le ministre a annoncé maintenir.

 

Pour mieux comprendre, à partir de 2018 :

  • si vous êtes propriétaire d’un diesel d’avant 2001 ou d’une essence d’avant 1997 => +1000 € pour l’achat d’une véhicule neuf ou d’occasion éligible à la vignette Crit’Air 0, 1 ou 2.
  • si vous êtes non-imposable et propriétaire d’un diesel d’avant 2006 ou d’une essence d’avant 1997 => +2000 € pour l’achat d’une véhicule neuf ou d’occasion éligible à la vignette Crit’Air 0, 1 ou 2
  • pour tous ceux qui souhaitent passer à un véhicule 100% électrique, et peu importe le véhicule que vous possédez => 2500 € de prime et 6000 € de bonus.

 

De notre point de vue, on ne va pas cracher sur une prime, mais, selon nous, son attractivité vaut essentiellement pour les ménages non-imposables qui voudraient se séparer d’une occasion ancienne pour une occasion moins anciennes et éligibles aux Cit’Air adéquats. Auquel cas, la prime de 2000€ peut représenter un bon tiers voire près de 50% du coût du véhicule souhaité (d’après nos recherches sur http://www.lacentrale.fr/ pour des Renault Clio 3 de 2008 à 2010 en motorisation essence).

 

Enfin, les plus attentifs d’entre vous noterons que l’on continue de faire la chasse au CO2 mais que, semble-t-il, aucune des annonces faites ce jour ne comporte des mesures concrètes de lutte contre les particules fines. Pire, le ministre indique que « […] Pour l’instant, et dans la continuité de l’objectif de neutralité carbone fixé à 2050 dans le plan climat, nous ciblons en priorité une baisse des émissions de CO2 avec le malus, l’objectif de réduction des polluants étant concentré dans les normes toujours plus exigeantes. […] » Nous attendrons donc que connaître ces normes soi-disant exigeantes.

 

 

Laisser un commentaire

Instagram