April 20, 2019

Volkswagen T-Roc – Tueur de Mini Countryman ?

Volkswagen T-Roc c’est son petit nom, VW vient tout juste d’élargir sa gamme de SUV en proposant le 4ème SUV de la marque.

Au menu, un design qui sort du lot, ligne de toit façon coupé qui ressemble à son cousin germain l’Audi Q2 et calandre large.

L’intérieur n’est évidemment pas en reste avec tous les standards du moment chez Volkswagen, tableau de bord entièrement numérique (Active Info Display). Planche de bord bicolores permettant de personnaliser à son goût l’intérieur.

Et niveau motorisations ça donne quoi ?

Comme son grand frère le Tiguan, le nouveau T-Roc est proposé avec des motorisations turbocompressées:

  • 3 moteurs à essence (TSI)
  • 3 moteurs (TDI)

La transmission 4MOTION, 4 roues motrices (comprenant le 4Motion Active Control) et la boîte de vitesses à double embrayage (DSG à 7 vitesses) sont également disponibles. (Il sera bien évidemment disponible aussi en traction).

 

 

Le marché des SUV compact ne s’est jamais aussi bien porté donc c’est le moment idéal pour proposer une belle alternative aux Renault Captur, Mini Countryman ou encore Audi Q2.

Dr Herbert Diess, Président du Conseil de Surveillance de la marque Volkswagen, a confié  « Le T-Roc se pose comme la nouvelle référence sur le segment des SUV en plein essor. Avec sa polyvalence, son dynamisme et sa maniabilité ainsi que sa technologie, le T-Roc incarne toutes les qualités propres aux véhicules de la marque Volkswagen. Le T-Roc marque un tournant décisif dans notre offensive SUV. »

Le T-Roc casse un peu les codes germaniques, c’est le premier modèle disposant d’un pack bicolore (toit et le reste de la voiture dans un coloris différent offrant un contraste).

Aucun doute à avoir sur la face avant avec cette large calandre comme on peut le voir (encore plus soulignée) sur la nouvelle Volkswagen Arteon.

Le coffre n’est pas en reste avec un beau volume de chargement (445 litres), dossiers pouvant être rabattus en 60/40 pour agrandir le volume à 1250 litres ce qui est respectable pour un SUV de ce segment.

L’équipement de série sur le premier niveau de finition « T-Roc » ne fait pas pitié :

  • Système de surveillant « Front Assist » avec freinage d’urgence en ville et détection des piétons
  • Freinage ant-collisions multiples
  • Assistant de maintien de voie « Lane Assist »
  • Régulateur de vitesse adaptatif ACC
  • Baguette chromée sur les montants
  • Climatisation
  • Infotainment « Composition Colour »
  • Feux arrière à LED.

Au dessus de cette finition « T-Roc« , 3 niveaux viennent s’ajouter : « Lounge« , « Carat » et « Carat Exclusive« . Malheureusement pas d’information sur une éventuel déclinaison en « R-Line », quel dommage…

Voici quelques options d’aide à la conduite qui pourront être rajoutées :

• Détection de signalisation routière

• Caméra de recul Rear View

• Assistant de changement de voie incluant l’assistant de sortie de stationnement Rear Traffic Alert

• Assistant de changement de voie avec capteur Blind Spot

• Système d’aide au stationnement Park Assist avec fonction de freinage en stationnement

• Assistant de conduite en embouteillage Traffic Jam Assist

• Emergency Assist

• Système proactif de protection des occupants

• Régulation des feux de route Dynamic Light Assist

Personnellement je trouve ce T-Roc franchement réussi, j’apprécie la petite dose d’audace. Je pense qu’il est logiquement destiné à un grand succès là où les Captur, Countryman sont moins travaillés esthétiquement parlant. J’attends avec impatience la fintion R-Line, Volkswagen n’en parle pas mais j’imagine qu’elle sortira dans un second temps.

Le T-Roc sera proposé aux alentours de 22 000 € (marché français).

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram