October 20, 2017

Essai Dacia Sandero Stepway dCi 90 EasyR – La même en mieux

Dacia a très récemment apporté un petit coup de pinceau à sa Sandero qui n’est pas du luxe bien qu’il soit en somme assez discret.  L’occasion était donc toute trouvée pour essayer ce « nouveau » modèle en profitant au passage pour découvrir la première boite auto chez Dacia : Easy R

L’idée pour Renault est de proposer une boite automatique à un tarif défiant toute concurrence, en l’occurrence 600€ pour cette boite de type « robotisée » contre 1500€ pour une boite à double embrayage EDC sur une Clio.

Est-ce une fausse bonne idée de proposer ce type de boite sur cette nouvelle Dacia, la réponse dans l’article.

 

Design

Je l’ai précisé au début de cet article, Renault n’a pas fait de révolution avec cette nouvelle Sandero mais une belle évolution tout de même :

  • Nouveau bouclier avant emprunté au Duster donnant plus de caractère surtout sur cette version Stepway
  • Nouveaux feux de jour à LED dans le phare (comme sur le Scénic)
  • Nouveaux feux arrière
  • C’est plus discret à l’intérieur avec un nouveau volant à quatre branches embarquant les boutons pour le régulateur de vitesse et une nouvelle sellerie.

Je trouvais déjà l’ancienne Stepway mignonne, cette mise à jour donne un sacré coup de jeune (plus extérieur qu’intérieur) et ça fait du bien.

Ambiance à bord

A l’intérieur pas grand-chose de nouveau à signaler, il est toujours très (trop ?) sobre avec beaucoup trop de plastiques durs à mon goût mais ce n’est pas nouveau et c’est évidemment la recette du succès pour Dacia qui fait un carton malgré ces petits détails.

Mais attention à l’arrivée de Ford sur ce segment citadine « low-cost » avec sa Ka+ qui dispose selon moi d’une bien meilleure qualité de finition pour un tarif équivalent.

S’il y a bien quelque chose que l’on doit reconnaître c’est que l’on de l’espace à l’intérieur pour une voiture de ce gabarit, les places à l’arrière sont très correct et à l’avant c’est confortable.

 

Conduite

C’est la première fois que j’essaye une Dacia diesel mais ce qui m’intéresse le plus sur cet essai c’est sa boite Easy R.

C’est donc une boite automatique de type « robotisée », à ne pas confondre avec les boites de type « double embrayage » qui occupe pratiquement l’intégralité du marché des boites autos. Les boites robotisées ont été longtemps boudées par les constructeurs à cause des accoups et de la lenteur lors du passage des rapports. Mais pourtant ce type de boite possède deux avantages et non pas des moindres :

  • le coût à l’achat bien inférieure à une boite auto classique
  • En cas de panne elle coûte bien moins cher à remplacer qu’une boite auto

 

Cette boite « low cost » colle complètement avec l’image de Dacia, c’est donc plutôt logique de la part de Renault de proposer cette boite Easy R au lieu de la boite maison EDC qui elle est à double embrayage mais coûte 2 fois plus cher.

Je ne vais donc pas comparer la boite Easy R avec la boite EDC puisqu’il n’y a rien de comparable en dehors du fait qu’elles sont toutes les deux des boites automatiques mais le comparatif s’arrête là.

Je vais plutôt vous parler de mon ressenti en occultant mon passif sur d’autres boites automatiques.

Voiture démarrée, je bascule le levier en position « D », la voiture avance avec une grande fluidité, je garde mon pied sur l’accélérateur et la voiture se met soudain à décélérer toute seule et à accélérer de nouveau accompagné d’un mouvement d’avant en arrière assez désagréable.

Ok c’est spéciale une boite robotisée, c’est assez lent mais sur une conduite en ville c’est efficace. En fait c’est assez simple, il faut apprendre à connaitre la voiture, savoir quand elle va passer le rapport, lâcher la pédale de droite et lorsqu’elle a passé la vitesse il suffit d’accélérer et là magie, plus de mouvement d’avant en arrière.

Couplé à cette boite Easy R, j’avais sous le capot le bloc diesel dCi 90 qui est proposé au catalogue après le dCi 75. Ce bloc s’avère assez bruyant à l’usage mais en contrepartie on a l’avantage du diesel : le couple. Cette voiture ne consomme absolument rien (5l/100 km en conso moyenne mixte), j’ai presque cru à un moment donné que la jauge de la voiture ne fonctionnait pas car elle ne bougeait pas.

 

Bien que la voiture soit pénalisée par son manque de réactivité lié à la boite, son moteur est lui très volontaire, ce petit bloc diesel se débrouille plutôt bien et surtout il vous permettra de faire de longs trajets sans passer votre temps à la pompe.

Infodivertissement et techno

Sur ma version Stepway nous avons un système d’infotainment développé par LG complètement tactile qui fait très très bien le job. Ici il n’y a pas de fioritures, Radio, GPS, Media (musique en Bluetooth, Clé usb ou jack audio) et les réglages. Pas de chichi donc, ici on va à l’essentiel et ça fonctionne.

Avec un prix d’appel situé à – de 15000€ difficile de proposer un équipement avec des aides à la conduite, donc pas blind spot, de front assist mais on a le droit à la caméra de recul qui vous sauvera de bien des manœuvres.

Conclusion

Cette nouvelle Dacia Sandero est fidèle à elle-même, chasser l’inutile a été le maître mot dans le cahier des charges de la conception de cette Sandero. Cela fonctionne bien, j’ai toujours un peu de mal avec le plastique dur mais ça c’est un détail. Plutôt satisfait de la boite Easy R qui demande une petite période d’adaptation mais pour le commun des mortels elle fait ce qu’on lui demande et c’est ça le plus important.

On aime :

  • Le facelift efficace
  • La consommation assez basse
  • le rapport qualité/prix imbattable
  • Contrat rempli pour la boite Easy R
  • Sa couleur rouge qui lui fait gagner environ 100ch

On n’aime pas :

  • Moteur bruyant surtout dans les tours
  • Finition trop « plastoc » à certains endroits
  • Dommage que la boite Easy R ne soit proposée que sur les finitions « haut de gamme »

Merci à Renault France pour le prêt.

Concurrence

Dacia Sandero Stepway dCi 90 Easy R : 14.870€

La Dacia Sandero Stepway dCi 90 Easyr R sur le banc

Contrat rempli pour la Sandero faceliftée, une boite Easy R qui se révèle d'un excellent compromis et d'un rapport qualité/prix agressif. Elle est encore une fois ce que l'on peut avoir de mieux pour ce prix mais attention à Ford avec sa Ka+ qui pour le moment ne propose pas beaucoup de motorisations mais qui possède un tarif très agressif.

  • Design
  • Ambiance à Bord
  • Infotainment
  • Motorisation
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram