December 05, 2019

Essai Mercedes Classe E 220d – Voyage à bord d’un tapis roulant

Après l’essai de la Mercedes Classe A 45 AMG, changement de registre avec l’essai de la Mercedes Classe E 220d Fascination.

Les voitures sportives c’est mon truc mais de temps en temps j’aime bien essayer autre chose parce que je suis curieux. J’ai souhaité jeter mon dévolu sur la dernière Classe E qui d’une part me plait bien esthétiquement parlant et il parait qu’on en dit le plus grand bien. Désireux donc de me faire mon propre avis sur la question j’ai souhaité l’essayer le temps d’un weekend.

Design

On pourrait presque croire qu’il s’agit d’une Classe S avec un format évidemment plus petit. Il m’est même arrivé de me tromper tant la ressemblance est frappante.

Pas de révolution donc, on ne prend pas trop de risque chez Mercedes de ce côté mais honnêtement sur ce segment la cible n’aime pas trop l’originalité.

Une ligne fluide, des chromes, beaucoup de chrome sur les ailes et la calandre, on ne s’y trompe pas on est sur du premium et bien du premium allemand.

L’étoile sur le capot nous rappelle qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle berline allemande.

 

Ambiance à bord

Première chose impressionnante à bord de cette Classe E est le travail qui a été effectué au niveau de l’insonorisation. Lorsque l’on rejoint la voiture en stationnement dans les rues bruyantes parisiennes et que l’on monte à bord, on a la même impression que lorsqu’on met un casque antibruit on n’entend plus rien. C’est vraiment impressionnant et très appréciable pour les oreilles.

Sur ma configuration, l’intérieur beige est du plus bel effet, la lumière provenant du toit panoramique permet de créer une ambiance très chaleureuse. La beauté du beige laisse tout de même songeur quant à son entretien car c’est assez salissant.

Je ne vous fais pas de dessin, lorsque l’on s’installe à son bord on a l’impression d’être dans son canapé tant les sièges sont confortables mais dommage que les fauteuils ne soient pas massant cela frôle le sans faute.

Une fois le contact mis, deux magnifiques grand écrans d’une diagonale de 12.3″ s’illuminent. Je peux sans aucun doute affirmer que l’on a à faire à la plus belle planche de bord du marché. Non seulement les écrans sont énormes mais la qualité est dingue. Non ce n’est pas mieux chez Tesla, ok l’écran est plus grand mais ça fait bizarre d’avoir un écran horizontal et un autre écran géant vertical.

Ici c’est propre et très bien fini puisque les deux écrans sont collés l’un avec l’autre.

L’infotainement est diablement efficace, sur le volant on ne retrouve pas comme c’est le cas souvent des molettes pour naviguer mais deux boutons tactiles qui permettent d’aller très rapidement dans les menus. Je n’avais jamais vu ça auparavant et je dois dire que j’ai été séduit.

Mercedes propose pas mal d’options de personnalisation à commencer par les ambiances lumineuses. Le constructeur allemand ne s’est pas contenté de proposé 5 couleurs mais 64 couleurs, oui vous avez bien lu je n’ai pas fait de fautes de frappe, un curseur permet de choisir son ambiance lumineuse parmi 64 couleurs donc si vous ne trouvez pas votre bonheur avec ça je ne peux rien faire pour vous. Certains diront que ça fait « kéké », moi je trouve que c’est un détail plutôt sympa surtout de nuit.

Sur la console centrale on retrouve un peu d’espace de rangement, fini le temps où l’on avait 54000 boutons, Mercedes a compris et a fait preuve d’optimisation pour notre plus grand bonheur.

Il y a toujours la zone tactile cliquable avec la molette, je ne trouve pas très pratique d’avoir deux boutons qui font à peu près la même chose, il aurait été plus judicieux d’avoir une molette disposant d’une zone tactile cliquable comme on peut le voir chez Audi et également chez BMW.

Une molette permet de régler instantanément le profil de conduite et donc le comportement de la voiture. Pendant mon essai j’étais en mode confort et cela suffit largement, cela ne sert à rien de se mettre en Sport + à moins de vouloir conduire dynamiquement et de tout manière ce n’est pas du tout la vocation de cette voiture donc mode confort c’est parfait.

Incroyable la planche de bord de la Classe E #mercedes #classee #testdrive

Une publication partagée par Autoday (@autoday_fr) le

Conduite & motorisations

 

  • Bloc 4 cylindres turbo 2.0 194ch (10CV)
  • Couple de 400 Nm
  • Boite automatique à double embrayage à 9 rapports
  • Poids : 1680 kg
  • 0 à 100km/h en 7.3s
  • Conso mixte de 7l/100km

 

Comme j’ai pu l’indiquer dans le titre, la conduite de cette Classe e 220d est similaire à la conduite d’un tapis volant mais sur roues. Oui je n’ai jamais conduit de tapis volant mais je me permets de faire ce parallèle car le confort à bord est très poussé. Certainement grâce à la suspension pneumatique Air Body Control qui permet de gommer une bonne partie des aspérités de la route sans avoir l’effet  « ressort ». Lorsque l’on un trou ou un dos d’âne, les suspensions ne se débattent pas jusqu’à que vous vomissiez cela se fait correctement et efficacement.

Sa motorisation est très correct pour ce genre de voiture, comme je l’ai déjà dit ce n’est pas une sportive, elle ne possède pas la vocation de vous coller au siège à chaque accélération et pourtant les 190ch et ses 400Nm de couple n’ont pas de peine à traîner les 1680kg de la bête, lorsque l’on a besoin de doubler, on met « kickdown » et la voiture répond présente.

 

On aime

  • Le confort royal
  • La planche de bord incroyable avec ses deux écrans de 12.3 pouces

On n’aime pas

  • Son intérieur beige très fragile
  • Tarif assez élevé par rapport à la concurrence

La concurrence ?

  • BMW 520d Pack M: 56.250€
  • Audi A6 2.0 TDI Avus : 56.360€

Modèle essayé :
Mercedes Classe E 220 d Fascination : 73.650€ (65.300€ hors options)

Options

  •  Pack d’assistance à la conduite 1 800,00 €
  • Pack KEYLESS-GO 1 500,00 €
  • Pack Exclusif intérieur 2 200,00 €
  • Suspension AIR BODY CONTROL 2 300,00 €
  • Réception radio numérique 550,00 €

Merci à Mercedes-Benz France pour le prêt.

Photos

La Mercedes Classe E 220d sur le banc
6.8

Avec la nouvelle Classe E, Mercedes duplique ce que la marque a fait de mieux sur la Classe S esthétiquement et technologiquement parlant mais pour un tarif plus raisonnable. L'ambiance intérieur est excellente et sa planche de bord est une tuerie. C'est une voiture qui s'appréciera d'autant plus sur de longs trajets.

  • Design8
  • Ambiance à Bord9
  • Infotainement9.5
  • Motorisation7.5
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram