August 24, 2019

Salon de Genève 2017 – Audi Q8 Sport concept

A Genève, Audi montre son nouveau Q … oui je sais c’était facile et tout le monde l’a déjà fait, mais que voulez-vous, ça me fait rire !

Audi Q8 sport concept est présenté comme polyvalent, il s’appuie sur un moteur V6 3.0 TFSI associé à la technologie mild hybrid.

Mais inutile de courir chez votre concessionnaire pour le commander, il s’agit concept-car qui révèle le potentiel du futur modèle de série.

Audi Q8 sport concept

Motorisation

L’architecture moteur qui anime la nouvelle Audi Q8 sport concept est inédite pour la marque : pour la toute première fois, Audi combine un moteur 6 cylindres 3.0 TFSI d’une puissance de 450 ch doté d’un compresseur électrique à un système mild hybrid pour la récupération d’énergie. Le générateur placé entre le vilebrequin et la transmission se charge de récupérer l’énergie et, inversement si nécessaire, et peut fonctionner comme un moteur électrique supplémentaire. Quant au système électrique de 48 volts, il assure l’alimentation en énergie électrique.

Pour le client, cette approche présente un certain nombre d’avantages : l’énergie récupérée à partir des temps de récupération peut, au besoin, être utilisée pour augmenter la puissance. Au cours du boost – où le moteur à combustion et le moteur électrique sont utilisés simultanément -, la puissance supplémentaire de 20 kW du moteur électrique et son couple de 170 Nm permettent au moteur de développer une puissance totale de 476 ch et un couple jusqu’à 700 Nm. Le résultat se traduit par une accélération sportive à partir de n’importe quelle vitesse et plage de régime.

 

Dans l’Audi Q8 sport concept, le système quattro transfère la puissance du système d’entraînement à la route avec une précision extrême. Pour sa suspension à grand débattement, la technologie fait également appel à des solutions de production de haut niveau issues des véhicules de luxe.  La suspension pneumatique adaptative sport (système de suspension pneumatique avec contrôle d’amortissement) permet, en effet, d’alterner entre une conduite souple et confortable et une conduite nettement plus ferme.  Afin de choisir le niveau idéal, elle peut sélectionner 5 niveaux de garde au sol, avec des différences de 90 mm. Les suspensions avant et arrière sont conçues dans un design allégé à cinq bras.

Équipé d’un réservoir essence de 85 litres, Audi annonce une autonomie totale de plus de 1 200 kilomètres.

 

Design

L’Audi Q8 sport concept a tout d’une Audi luxueuse, très dynamique. C’est ainsi que l’Audi Q8 concept a été présenté au Salon de l’Automobile de Détroit 2017. La version qui fera ses débuts à Genève, se révèle bien plus sportive, et offre une alternative élégante à l’image imposante d’un véhicule utilitaire sport (SUV) classique.

5,02 mètres de long, un empattement de 3 mètres ; le concept-car devrait offrir un espace généreux pour accueillir passagers et bagages. On ne sait pas encore s’il sera disponible dans une version 5+2.

Avec ses 2,05 mètres, la face avant de l’Audi Q8 concept sport apparaît très imposante. Sa particularité réside dans sa calandre Singleframe octogonale, nettement plus large que sur les Audi d’aujourd’hui. Sa surface a une structure réticulaire en nid d’abeille superposée à des segments en aluminium, tandis qu’un entourage de couleur contrastée encadre le tout. A l’instar des modèles Audi Sport, les entrées d’air extérieures sont beaucoup plus larges que celles du modèle de base, signe de besoins en apport d’air supplémentaire de la motorisation haute-performance. Un trait distinctif couleur carrosserie souligne la partie inférieure du pare-chocs.

Les phares formés aux coins, larges et plats, de l’Audi Q8 sport concept s’étirent progressivement vers l’extérieur et la perspective donnent l’impression qu’ils sont reliés aux entrées d’air. Les unités d’éclairage sont équipées de verres de protection, mais l’unité d’éclairage dans son ensemble reste ouverte, et donne l’impression de flotter.  Le boitier en aluminium des phares prolonge la Singleframe. La signature laser bleue en forme de x, met en évidence la technologie Matrix laser utilisée pour les feux de route et les feux de croisement. Décomposé en plus d’un million de pixels, le faisceau lumineux illumine la route en haute résolution avec un contrôle précis. Situé sous le bord du capot, un étroit guide de lumière LED fait office de clignotants dynamiques et des feux de jour. Il enveloppe l’extérieur des phares où ses nervures donnent naissance à la signature innovante e-tron.

 

Inutile de vous dire qu’on a hâte de voir comment Audi va décliner ce concept en modèle de série.

 

Laisser un commentaire

Instagram