September 22, 2019

Essai Renault Espace V 1.6 dCI 160 Initiale Paris- Un très chic compagnon de route

L’Espace chez Renault c’est un modèle plus que mythique pour la marque au losange. Le tout premier modèle de 1984 a lancé la mode des monospaces, 32 années après rien n’a changé ou presque.

L’Espace V se veut dans la rupture avec celui de précédente génération, à en croire quelques détails, Renault est parti d’une page blanche et ce n’est pas si mal. Cet Espace IV commençait à mal vieillir avec son apparence de « TGV », il était de le remettre au gout du jour.

espace-v-initiale

J’ai donc eu l’occasion de voir ce que cette nouvelle version valait avec le fleuron de la gamme puisque mon modèle d’essai était basé sur le plus haut niveau de finition : Initiale Paris

 

Design

espace-v-initiale-4

Commençons par l’extérieur, j’adhère avec cette nouvelle apparence plus ramassée. Dans mon entourage cela reste beaucoup plus partagé, en fait c’est soi tu aimes soi tu détestes. Ce que l’on peut dire c’est que Renault assume ce nouveau design, la face avant est gracieuse avec de jolies formes. Elle est composé d’un bouclier chromée avec deux projecteurs Full LED. L’arrière est quant à lui très réussie avec de jolies rampes de feux LED torturés. Cette version Initiale Paris se différencie des autres versions avec quelques chromes en plus, des badges Initiale Paris et surtout des jantes de 19″ spécifiques.

 

Moteur

espace-v-initiale-22

Sous le capot, un nouveau bloc 4 cylindres diesel 1.6 « TwinTurbo ».

  • Bloc 4 cylindres 1.6 avec 2 turbo
  • Puissance de 160 ch  à 4000 trs/min, couple maxi de 380 Nm à 1750 trs/min
  • Boite automatique à double embrayage EDC à 6 rapports
  • Vitesse max : 200 km/h
  • 0 à 100 km/h en 11.1s
  • Réservoir de 58l
  • Poids : 1660kg

Nous avons ici le bloc diesel le plus puissant sur cet Espace, mais ce n’est pas la motorisation la plus puissante que l’on peut trouvé puisque cet espace est disponible avec le 1.6 TCe de 200ch qui équipe notamment la Clio RS et Mégane GT.

Il y a 3 moteurs au choix, en plus de ceux que je vous ai cité plus haut, vous pouvez opter pour le 1.6 130 dCi Energy.

Conduite

espace-v-initiale-12

Ce genre de voiture s’essaye sur de longs trajets, j’ai donc eu l’occasion de faire pas moins de 1500 km à son volant sur un grand weekend pour vous livrer un essai le plus complet possible.

Clé dans la poche, pression sur le bouton magique et le « petit » bloc diesel se met en route dans un silence relatif. Pas très silencieux comme moteur mais pas trop bruyant pour un diesel. Je règle mon fauteuil, volant et l’affichage tête haute et nous voilà partie direction la Bretagne et ses paysages verdoyants.

Après avoir avalé pas loin de 300km, mon petit réclame un arrêt pour manger. A ce moment je me suis rendu compte qu’on ne voit pas les km défiler avec cette voiture. Il faut dire que le confort est sa ligne de conduite, j’ai rarement conduite une voiture aussi confortable pour faire de la route. Les sièges sont particulièrement confortables, le massage est très appréciable de temps en temps aussi bien pour le conducteur que pour le passager avec plusieurs modes et qui ne se limite pas aux lombaires comme sur beaucoup de voitures.

J’ai pu tester le fameux Multisense, système permettant de sélectionner des modes de conduites agissant sur la boite et surtout sur les suspensions. Cela permet d’avoir un tapis roulant lorsque l’on conduit sur l’autoroute, pour de la conduite sur route il gomme bien les défauts de la route sans forcément vous remuer pendant de long moment ce qui donne souvent la nausée.

Le mode Sport est assez anecdotique sur ce type de voiture puisqu’elle n’a vraiment rien de sportif mais on ne lui en veut pas puisque ce n’est pas du tout sa vocation. Le mode individual me semble assez intéressant il vous permet de faire son mode de conduite sur mesure.

Je suis un grand adepte du HUD (Affichage tête haute), ce dernier est très lisible et affiche ce dont on a besoin et rien de plus. Le régulateur de vitesse était de mise sur ce grand trajet, sur ce modèle et comme sur beaucoup de voiture maintenant il est adaptatif. C’est à dire qu’il règle automatiquement la vitesse en fonction de la voiture qui vous précède ce qui permet d’oublier les moments ou on passait son temps à activer ,désactiver sans cesse le régulateur à cause des voitures plus lentes devant soi.

 

Ambiance à Bord

espace-v-initiale-10

Dans cette version Initiale, nous avons de superbes fauteuils en cuir estampillés Initiale avec un dégradé de couleurs du plus bel effet. Ces fauteuils sont commun à tous les véhicules Initiale à savoir l’Espace, Talisman et la Clio.

La planche de bord ressemble à ce que l’on peut avoir sur une Mégane mais évidemment en plus grand. C’est globalement assez ergonomique, le « joystick » de la boite auto demande un petit temps d’adaptation.

Le Multi Sense est le coeur de cette voiture, il permet en un clic de changer le mode de conduite, qui par la même occasion fait changer l’ambiance lumineuse de l’intérieur. J’ai beaucoup apprécié cet item surtout de nuit.

Cette voiture porte bien son nom puisque l’intérieur ne manque pas de place, idéal pour partir en vacances, son coffre de 680l suffit amplement à condition de ne pas avoir besoin de 7 places. Dans cette configuration, le coffre est réduit à 280l ce qui n’est pas totalement ridicule.

 

Concurrentes :

  • Kia Sorento (50.600€)
  • Ford S-Max 2 (49.750€)
  • Volkswagen Sharan (49.100€)

 

On aime

  • Le confort de conduite
  • L’efficacité du 4Control
  • L’ambiance lumineuse à bord

On n’aime pas

  • Un manque de peps en reprise
  • Pas de compatibilité Apple CarPlay ou Android Auto (dommage avec un si grand écran)

Prix: 52.020 € (à partir de 49.320€ hors options )

 

Merci à Renault France pour ce prêt.

 

 

Le Renault Espace V Initiale
7.8

Si je devais résumer cet Espace en 2 mots, cela serait : confort de conduite. Je n'ai jamais eu l'occasion de monter dans l'ancien modèle mais si je devais me contenter de parler du design extérieur. Renault a fait un pas de géant en ringardisant l'ancien modèle avec des améliorations notables dont le R-Link 2, le 4 Control et les suspensions pilotées. Tout n'est pas rose pour autant, il y a quelques bémols mais rien d'alertant. J'ai remarqué que lors de dépassement ou de phases d'insertion, le 1.6 TwinTurbo manque un peu de peps. Le prix peut paraitre élevé pour "juste" un Espace mais il faut noter que la version d'entrée de gamme Life est accessible à partir de 35,700€ et propose l'essentiel. Par contre sur ce niveau de finition vous n'aurez droit qu'au dCi 130. Faire 1500km à son bord fut un véritable plaisir, on en redemande presque..

  • Motorisation6.5
  • Design8
  • Ambiance à Bord9
  • Comportement7.5
  • Infotainement8
User Rating: 3.3 ( 7 Votes )

Fondateur et Rédacteur en Chef AutoDay.fr

Laisser un commentaire

Instagram