August 24, 2019

Premier contact : Seat Ateca – et si c’était lui le meilleur ?

Les SUV tout le monde s’y met. Et pour cause : ce segment connaît environ 10% de croissance en volume chaque année. Avec une performance pareille, nul besoin d’être docteur en marketing pour savoir à quel point il est important d’être présent sur ce segment.

Par conséquent, rares sont les marques qui n’ont pas encore leur SUV. Et il y en a désormais une de moins avec la présentation du Seat Ateca.

Pour autant, s’agit-il d’une Leon surélevée ou d’un vrai nouveau produit ? Notre réponse en quelques lignes.

 

 

Design

Les SUV ça plait ; l’Ateca il plaît beaucoup. Il suffit de constater à quel point les regards catalans se posaient avec envie sur nos modèles d’essai qu’il s’agisse du blanc ou du « orange Samoa » que je trouve original et réussi.

Et pour ma part, je comprends ces têtes qui se tournent : le design de l’Ateca est 100% Seat c’est-à-dire dynamique, avec un caractère affirmé et des lignes très tendues.

La calandre avant reprend tous les codes stylistiques du design Seat et ajoute la nouveauté des phares full-LED (en option) dotés de clignotants s’allumant sur l’intégralité de la signature lumineuse diurne.

 

Le profil latéral diffuse une belle impression de robustesse avec des surfaces vitrées contenues et remontant sur l’arrière. Une qualité perçue renforcée par les passages de roues légèrement rectangulaire encadré de noir qui peuvent accueillir des pneus allant jusqu’à 19 pouces.

 

Enfin, l’arrière est également très typé Seat avec des optiques à LED légèrement relevées vers les bords extérieurs pour accentuer les bossages et donc l’impression de robustesse.

 

Bref, pas de doute, c’est une Seat !

 

 

 

Ambiance à bord

En montant à bord, on retrouve dans l’habitacle ce que Seat a voulu exprimer avec la carrosserie : robustesse et dynamisme.

 

Bien-sûr, la position de conduite surélevée est rassurante mais c’est surtout le « poste de pilotage » qui produit l’effet. Et cela grâce à 2 points :

  1. « alle schwarz » … ah ben c’est le groupe Volkswagen donc bon
  2. une finition impeccable … ah ben c’est le groupe Volkswagen donc re-bon …

 

La sensation de dynamisme est produite par la console de bord légèrement orientée vers le conducteur et des assises offrant un excellent maintien.

 

Le Seat Ateca surprend aussi par l’espace offert à bord. Avec une longueur extérieure de 4,36 mètres (moyenne du segment), le SUV espagnol offre un volume de coffre de 510 litres sur la version 2 roues motrices (485 litres en 4×4). C’est 30 litres de plus qu’un VW Tiguan ou un BMW X3.

 

 

 

Infodivertissement et technologie

 

L’infodivertissement de l’Ateca se pilote essentiellement depuis l’écran tactile de 8 pouces intelligemment situé très haut sur la console centrale. Le système embarque toute la connectivité possible pour relier n’importe quel smartphone : Androïd Auto, Apple CarPlay et Mirror Link tout y est. Même une appli Seat ConnectApp est disponible.

Je ne vais pas ici faire un inventaire à la Prévert de toute la technologie qu’embarque Ateca, tant la dotation est complète et très généreuse dès le premier niveau de finition.

J’ai tout particulièrement apprécié la recharge du smartphone par induction (pour les smartphones compatibles). Lorsque l’on se surprend à devoir à nouveau brancher un fil ça fait … c’est désappointant dirons-nous.

Et comment ne pas évoquer ce hayon qui s’ouvre ET se ferme au passage de son pied sous le pare-choc arrière. C’est tout bête mais tellement utile et intelligent que l’on se demande pourquoi jusqu’à présent les autres constructeurs n’avait pensé qu’au chargement du coffre et jamais au déchargement.

 

Au rayon des aides à la conduite même combat et gagné par Seat. On bénéficie de systèmes habituellement réservés au premium. Donc chaussez vos lunettes, installez vous au coin du feu, versez une cuillère de miel dans votre tisane et prenez le temps de lire le catalogue épais comme un roman des aides à la conduite … dont beaucoup sont de série. Donc vous ne ferez pas faire un AVC à votre banquier

 

J’anticipe certaines questions :

  • Oui, le régulateur auto-adaptatif agit sur les freins et l’accélérateur
  • Oui toutes les aides au stationnement fonctionnent pour de vrai et bien
  • Oui le système d’aide à la conduite dans les bouchons est génial, tellement génial qu’on se demande à quoi servent nos mains sur le volant
  • Non je n’ai pas réussi à écraser de piétons malgré tous mes efforts à cause du Front Assist (freinage d’urgence en ville avec protection des piétons).

 

 

 

Conduite

J’ai pu prendre le volant d’un Ateca équipé du 1.4 TSI de 150 ch couplé à la boite DSG7 en version 4Drive (4×4) … Ben j’ai eu beaucoup de mal à le rendre ce volant.

 

Les sensations sont triples : confort, sécurité, maniabilité. L’ensemble produit un résultat très enthousiasmant est, pour moi, inédit pour un SUV car la légèreté du véhicule par rapport à ses concurrents se ressent à la conduite.

Résultat : la conduite en ville n’est pas anxiogène malgré le gabarit. Et sur route ou autoroute on savoure.

La transmission intégrale est sécurisante et autorise sans problème des escapades tout-chemin.

 

De plus, cette motorisation essence est plutôt discrète dans l’habitacle, contrairement au 2.0 TDI 150 dans lequel j’étais passager et où j’ai trouvé le diesel un peu trop présent.

 

 

Conclusion

Le Seat Ateca frappe un grand coup sur le segment hyper-concurrentiel des SUV compacts. Ils donnent à ses concurrents une sacré leçon en terme d’agrément, de dotation technologique et de rapport qualité/prix/prestation.

Bien que la perfection ne soit pas de ce monde il faut vraiment creuser (et pas se contenter de gratter) pour lui trouver des défauts. J’en retiendrai deux : la sonorité du diesel un peu trop présente dans l’habitacle et un réservoir d’essence de 50 litres un peu juste selon moi.

Mais avec son Ateca, Seat ne se contente pas de combler un manque dans sa gamme, il propose un produit abouti et agréable en tous points si bien qu’on peine à imaginer comment le cousin allemand Tiguan va pouvoir continuer de rivaliser.

 

On aime :

  • Le design
  • La dotation technologique
  • Le rapport qualité/prix/prestation dès le 1e niveau de finition
  • L’agrément de conduite
  • Le vrai coffre

 

On n’aime pas :

  • Devoir le rendre à Seat
  • Le réservoir de 50 l seulement
  • La présence des motorisations diesel dans l’habitacle

 

Le Seat Ateca sur le banc
8.3

Seat signe un SUV efficace, bien fini et affirmé dans son design et son caractère routier. Il constitue sans doute le meilleur SUV compact du moment.

  • Motorisation8
  • Design9
  • Ambiance à bord8
  • Infotainement8
User Rating: 4.3 ( 2 Votes )

Laisser un commentaire

Instagram