November 17, 2019

Roadtrip VW Passat Alltrack : aspects pratiques

Pas facile pour un break tout-chemin de concurrencer les SUV sur le terrain des aspects pratiques et du rangement.

Soyons honnête, ce n’est pas sur cette épreuve que la Volkswagen Passat Alltrack marque des points. Mais elle possède quelques atouts et astuces bien pensés.

Pratique : oui. Cache-cache : non

Dans la VW Passat Alltrack, ne cherchait pas de tiroirs sous les sièges ou de trappes dans le plancher. Il n’y en a pas. Au niveau des rangements, il faudra se contenter pour les occupants des 2 sièges avants de l’accoudoir, la boîte à gants et les vides-poches. Pour les passagers arrières, les vides-poches. Et voilà, au revoir, bisous, merci.

Et s’il y a de jeunes enfants à l’arrière, le doudou de secours ou la tétine d’urgence pour les longs trajets c’est dans les porte-gobelets.

 

Même pas de petit porte-lunettes dans le bloc de contrôle des lumières de l’habitacle. Mesquin ? Pas forcément, car certains détails pratiques sont bien pensés. Rien de très orignal, mais les cases sont cochées.

Parmi les bons points, je note le coffre à « double-fond » qui permet de choisir entre une configuration offrant un peu moins de volume mais permettant de bénéficier d’un plancher parfaitement plat une fois les sièges arrières rabattus. Ou une configuration avec un plancher de coffre plus bas augmentant ainsi le volume mais qui offrira une légère déclivité une fois les sièges arrières rabattus.

A ce propos, des palettes situées dans le coffre permettent de rabattre les sièges sans effort. autre bon point.

Mais puisque l’on est dans le coffre restons-y car il contient une surprise et pas une bonne selon moi : le volume de la version Alltrack est inférieur à celui de la version SW. Ce n’est pas énorme : 650 litres pour la SW contre 639 litres pour la Alltrack. Ceci n’entache pas les capacités de déménageur de cette voiture qui est une référence en terme de capacité de chargement en reléguant ses concurrentes directes très loin derrière (exemple : 572 l pour Talisman Estate).

 

Enfin, quittons le coffre et revenons à l’avant de l’habitacle pour conclure sur une note positive : un petit détail que certains d’entre vous connaissent surement. Un système d’extension de la longueur de l’assise. Pratique car manuel (on ne cherche pas le bouton), économique car mécanique : j’ai trouvé ça très malin.

Laisser un commentaire

Instagram